Premier docteur

Les infections de la gorge peuvent survenir en présence de facteurs provoquants. Leur principal danger réside dans le fait que certaines bactéries causent des complications à d'autres systèmes et organes.

Infections de la gorge

C'est l'un des problèmes les plus courants. Tous les systèmes immunitaires ne sont pas en mesure de résister à une attaque de virus, bactéries, champignons pathogènes. La cause de l'apparition est souvent une immunité générale ou locale réduite.

Dans les maladies infectieuses, toute la gorge peut être touchée: la paroi arrière, les amygdales, ainsi que les muqueuses situées à proximité (l'arc des amygdales ou le palais supérieur).

Une fois dans le corps humain, les virus, les bactéries et les champignons commencent à proliférer activement. Cela conduit à la formation du processus inflammatoire, qui a ses caractéristiques spécifiques. Ils sont l'indicateur principal pour le médecin.

Raisons

L'apparition d'une douleur ou d'une inflammation dans la gorge n'est pas toujours associée au développement d'une infection. Par conséquent, le médecin doit différencier la maladie des réactions allergiques, des surtensions excessives des muscles du larynx, des dommages physiques à la gorge. Dans ces cas, le traitement avec des anti-inflammatoires n’apportera pas de résultats ou n’aidera que pendant un moment.

En cas d'infection, l'agent pathogène est un microorganisme spécifique. Il peut avoir:

  • par gouttelettes aéroportées
  • à travers des objets infectés
  • entre vos propres mains non lavées.

La gorge est la porte d'entrée pour divers types d'infections. Mais avant de prescrire un traitement, le médecin doit déterminer le type d'agent pathogène.

Sur la photo sont des symptômes d'infections virales et bactériennes de la gorge.

Bactérienne

Les bactéries, lorsqu'elles sont libérées dans un environnement chaud et humide, montrent une activité accrue. Ils commencent à détruire les cellules saines, ce qui conduit à la formation de processus purulents. Les symptômes peuvent être:

L'infection se produit le plus souvent par le biais de gouttelettes en suspension dans l'air lors d'une interaction avec une personne malade. Les agents pathogènes peuvent entraîner une otite, une sinusite, une lymphadénite, un mal de gorge et un abcès du pharynx.

Des complications en pathologie bactérienne se développent si l'infection se transforme en une forme généralisée. Peu à peu, la microflore pathogène se répand dans tout le corps, ce qui forme les foyers enflammés dans tous les organes internes.

Streptocoque

C'est une bactérie qui vit sur les objets ménagers, sur la peau, les muqueuses et le tube digestif. Il n'est pas très résistant aux températures élevées et aux effets des désinfectants.

Les symptômes dépendent du type de streptocoque et de la région de la gorge touchée. Pour pharyngite est caractérisée par une fièvre modérée, une inflammation de la gorge et des arches palatines, la toux.

Lorsque l'amygdalite est une augmentation des amygdales, la formation de foyers purulents et la température s'élève à haute altitude. Avec la scarlatine, des grains spécifiques dans la langue sont ajoutés aux symptômes d'un mal de gorge, une éruption cutanée typique du corps.

Qu'est-ce qu'une infection à streptocoque dangereuse, déclare le Dr Komarovsky:

Staphylocoque

Cette bactérie, comme les espèces précédentes, fait référence aux opportunistes. Le plus dangereux est Staphylococcus aureus, qui provoque des symptômes graves de maladies et de complications. La bactérie est activée lorsque les forces immunitaires du corps diminuent, avec ARVI ou grippe.

Pendant la pharyngite, il y a une accumulation de couches de mucus visqueux sur la paroi arrière, mais pas sur les amygdales. Les chatouilles provoquent des accès de toux sèche. Il y a un mal de gorge. Lorsque la laryngite dans le processus inflammatoire, les muqueuses du larynx avec la capture de la trachée sont liées. Ce dernier provoque une forte toux sèche, qui finit par devenir humide.

Bâton diphtérie

La diphtérie est une maladie infectieuse aiguë causée par un type particulier de bactérie. Mais le danger n'est pas la bactérie elle-même, mais la toxine. Il peut affecter le système nerveux, le cœur, les reins et peut être fatal.

L'infection survient chez le patient ou le porteur de bactéries. Les bâtons tombent dans des gouttelettes en suspension dans l'air avec des gouttes de salive ou de mucus. La porte d'entrée est la muqueuse nasale, les plaies, la conjonctive de l'œil.

Le bacille de la diphtérie entraîne un œdème et une nécrose de la membrane muqueuse, mais la douleur est moins prononcée qu’avec l’angine de poitrine. Une fièvre apparaît lorsque la toxine sanguine atteint l'hypothalamus. La température dure jusqu'à 14 jours. Le médecin peut noter une légère augmentation des amygdales. L’une des caractéristiques de la maladie est l’absence de rhume.

Bâton coqueluche

L'agent causal de la coqueluche est la bactérie Bordetella pertussis. Il peut être infecté par des gouttelettes aéroportées. La maladie survient avec le phénomène de toux convulsive paroxystique et de lésions des systèmes respiratoire et cardiaque. Souvent, la coqueluche provoque des spasmes dans la gorge, mais la région laryngée et le nasopharynx sont moins sujets à la maladie.

En cours de développement, le bacille sécrète des toxines sur la membrane muqueuse qui affectent le système nerveux. Le processus d'empoisonnement entraîne une perturbation du sommeil et de l'alimentation.

Koch Wand

Il provoque la tuberculose laryngée. Dans la plupart des cas, la maladie se développe sur le fond de la tuberculose pulmonaire, s'étend au larynx. Les symptômes comprennent un enrouement de la voix, une violation de la déglutition. L'épaississement des tissus se produit, ce qui provoque une sténose, un manque d'oxygène. Le traitement est un médicament.

Autre

D'autres bactéries, telles que les gonocoques ou les pneumocoques, peuvent également causer des maux de gorge. Le gonocoque provoque des taches blanc-jaune. Les ganglions lymphatiques augmentent, la salivation augmente, il y a une odeur désagréable de la bouche. Douleur en avalant et au repos. Il y a aussi des symptômes de stomatite.

Le pneumocoque est une bactérie globulaire. Dans la gorge, l'infection se développe rarement, car ce sont les oreilles et le système respiratoire qui en souffrent le plus. Lorsque la maladie affecte le système nerveux, le cœur et le tractus gastro-intestinal.

Virale

Infections causées par l'introduction d'agents infectieux dans le corps. Les virus peuvent être 100 fois plus petits que les bactéries et les champignons. La particularité est que dans les 3-7 jours, l'immunité forme des cellules contre cet agent pathogène. Par conséquent, la maladie ne dure généralement pas plus d'une semaine.

Étiologie des infections virales aiguës

Virus de la grippe

Cette espèce affecte principalement les voies respiratoires. Plus de 2000 types différents de ces virus ont été identifiés. La source d'infection devient une personne malade qui a une forme claire ou effacée de la maladie. C'est contagieux depuis environ une semaine.

Sans test, il est impossible de distinguer la grippe des autres types de ARVI. Par conséquent, en pratique, le diagnostic n’est établi que sur la base de données épidémiologiques. Image typique:

  • la température monte à haute altitude,
  • frissons, douleurs dans les muscles et la tête,
  • pas d'écoulement nasal
  • la toux sèche est accompagnée de douleur.

La gorge est légèrement rouge, il y a un léger gonflement du mucus.

Rhinovirus

Par eux, on entend des lésions virales aiguës au nez et au nasopharynx. La température ne dépasse pas les 38 degrés. Maux de gorge, éternuements, nez qui coule. L'odeur disparaît. Le rhinovirus mène à la rhinite et à la pharyngite. Les cellules de la famille des picornavirus deviennent des agents d'infection.

Comment se transmet une infection virale:

Adénovirus

Lorsque l'infection à adénovirus affecte les voies respiratoires, les yeux, le tissu lymphoïde. Selon les caractéristiques du travail d'immunité, l'évolution de la maladie peut être différente. Un symptôme précoce est une augmentation de la température corporelle allant jusqu'à 39 degrés et de légers symptômes d'intoxication.

Il y a un écoulement nasal, un gonflement de la paroi postérieure du pharynx. Peut-être la formation d'une plaque ponctuelle sur les amygdales. Lorsque le cours de la maladie dans la forme intestinale rejoint:

Autres espèces

L'infection à entérovirus est un type de ARVI, accompagné de fièvre et d'inflammation catarrhale des voies respiratoires. Il s'appelle ECHO type 11 et 20, le virus Coxsackie. Fondamentalement, la maladie débute de manière aiguë, parfois avec des frissons et des maux de tête. La source est les malades et les porteurs de virus. L'infection se produit par l'intermédiaire de gouttelettes féco-orales et aéroportées.

L’infection à coronavirus entraîne le développement de maladies respiratoires et intestinales. La première reproduction a lieu dans le nasopharynx muqueux. Chez l'adulte, le nez qui coule est caractéristique, tandis que les enfants développent une bronchite et une pneumonie.

L'herpès

Un mal de gorge froid apparaît rarement. Le plus souvent, des cloques se forment sur la muqueuse buccale, mais elles peuvent infecter n’importe quelle partie du corps. Quand une éruption cutanée apparaît dans la gorge, le médecin peut parler d’une forme grave de la maladie. Habituellement, le virus de l'herpès simplex devient l'agent causal.

Comment identifier les maux de gorge herpétiques, voir dans notre vidéo:

Fongique

Les dommages fongiques entraînent une laryngite, une amygdalite. Parfois, une personne ne réalise pas qu’elle a un problème. La mycose la plus courante est la candidose. Au cours de la déglutition, la douleur augmente, une hyperémie de la membrane muqueuse apparaît. Une caractéristique distinctive d'autres maladies est l'écoulement blanc, semblable au fromage cottage.

Une patine jaune peut apparaître sur la langue et le mur du fond. Cela indique le développement de champignons moisis. Presque toujours, il y a un gonflement du nasopharynx et des amygdales, la température corporelle augmente. Avec une implication dans le processus infectieux de l'amygdale palatine, pharyngée et linguale, une amygdalite fongique se développe.

En plus de la candidose, une aspergillose, une blastomycose et d'autres peuvent apparaître dans la gorge.

Méthodes de diagnostic

Si vous avez mal à la gorge, vous devriez immédiatement consulter un médecin, car la cause de ce symptôme peut être dangereuse. L'enquête comprend:

  • Histoire prenant pendant la conversation.
  • Analyse de l'état général du demandeur.
  • Inspection de la gorge.
  • Palpation du cou dans la gorge et les ganglions lymphatiques.

Lorsque la culture est semée, cultiver l'agent pathogène pendant un certain temps. Parfois, un test d'immunosorbant lié à une enzyme est utilisé pour identifier des antigènes et des anticorps dans le matériel à tester.

Comment déterminer une infection virale ou bactérienne à partir du résultat d’une analyse, voir dans notre vidéo:

Caractéristiques du traitement des infections d'étiologie différente

Le traitement peut être général et spécifique. Dans le premier cas, les médicaments sont utilisés:

Si la maladie est causée par une bactérie, le médecin est plus susceptible de vous prescrire des antibiotiques. Les antihistaminiques sont souvent prescrits pour réduire l'enflure et les spasmes. Pour le traitement de la maladie virale, des médicaments et des agents antiviraux sont prescrits pour augmenter la réponse immunitaire. Lorsqu'un champignon se développe, des antiseptiques à effet antifongique sont prescrits.

Le patient, quel que soit le type de maladie, devrait boire beaucoup. En outre nommé rinçage à l'aide d'une solution de soude et de sel et de camomille. Aujourd'hui, les pharmacies ont des pastilles spéciales. Ils enlèvent la douleur de la gorge, ont un effet antiseptique local.

Pronostic et méthodes de prévention

Le pronostic pour un traitement initié en temps opportun est presque toujours favorable. Dans la plupart des cas, l'évolution de la maladie dépend de la force de l'immunité de l'homme. Pour la prévention, vous pouvez:

  • tempérer
  • bien manger
  • Vivre dans un appartement avec un air suffisamment humidifié.

Les médecins recommandent de changer une brosse à dents après chaque maladie. En cas de maladie, les virus, les bactéries et les champignons restent dessus même avec de bons soins. Certains d'entre eux peuvent vivre dans de telles conditions pendant longtemps. Après l’infection et pendant la maladie, buvez du miel dans les bouillons.

Causes, symptômes et traitement de la gorge staphylococcique chez l'adulte ou l'enfant

Staphylocoque dans la gorge d'un enfant ou d'un adulte est la présence d'une bactérie du genre Staphylococcaceae sur l'épithélium muqueux de l'oropharynx. La plupart des bactéries de ce genre font partie du nombre de micro-organismes pathogènes, c'est-à-dire qu'elles ne causent la maladie que lorsque les conditions sont favorables (immunité affaiblie, hypothermie, insuffisance hormonale, etc.).

Il existe de nombreuses variétés de staphylocoques, mais le plus dangereux d'entre eux est considéré doré (aureus). Par conséquent, s’il est dit que le staphylocoque a été trouvé dans l’oropharynx, il s’agit d’un or.

Compte tenu de la nocivité de cette bactérie, nous souhaitons analyser en détail ce qui constitue une infection à staphylocoques dans la gorge et le nez, comment elle se manifeste et se présente sur la photo, ainsi que comment la traiter avec des remèdes traditionnels et traditionnels.

Causes de staphylocoque dans le nez et la gorge

De nombreux microorganismes pathogènes et non pathogènes habitent l'environnement, et certains d'entre eux vivent sur notre peau. Immédiatement après la naissance, l’enfant est stérile, mais dès les premières minutes de sa vie, la peau, le tube digestif et les voies respiratoires du bébé sont remplis d’une microflore variée, principalement celle présente chez sa mère.

Staphylococcus aureus est un véritable microorganisme pathogène, mais cela ne l'empêche pas de s'attarder sur la peau, les muqueuses et les intestins de l'homme.

Le staphylocoque doré peut pénétrer dans la membrane muqueuse du pharynx nasal par l’environnement extérieur par la bouche ou le nez et par des foyers d’infection internes (amygdalite chronique, sinusite chronique, bronchite et trachéite chroniques, carie, tartre). Examinons plus en détail les voies d’infection par Staphylococcus aureus.

Staphylococcus aureus dans la gorge: voies d'infection

On peut être infecté par Staphylococcus aureus de plusieurs manières, à savoir:

  • contact lorsque le staphylocoque pénètre dans la gorge par le biais d'articles d'hygiène personnelle, de jouets ou de mains sales;
  • en suspension dans l'air, quand Staphylococcus aureus pénètre dans la gorge avec de l'air contenant cette bactérie. Dans ce cas, le staphylocoque est sécrété par les patients ou les porteurs lorsqu'ils toussent, éternuent, respirent ou parlent.
  • la poussière en suspension dans l'air, lorsque le staphylocoque pénètre dans la gorge avec des particules de poussière, car ce micro-organisme est très résistant aux facteurs environnementaux. Dans la poussière qui se trouve sur le sol, les meubles ou les produits en laine, cette bactérie conserve son pouvoir pathogène pendant 5 à 6 mois;
  • la nourriture, quand ce microbe pénètre dans le corps humain avec de la nourriture. Le développement d'infections à staphylocoques contribue au manque de traitement thermique de la vaisselle, de vaisselle mal lavée ou de mains sales pendant la cuisson et le repas. Il est très important de respecter scrupuleusement les règles d'hygiène personnelle des mères allaitantes (se laver les mains avant d'allaiter, de laver les glandes mammaires) et d'assainir les foyers d'infection chronique du corps (carie, tartre, amygdalite chronique, bronchite, sinusite, etc.) au moment voulu. Ne pas infecter le bébé par le staphylocoque et d’autres agents pathogènes.
  • verticale lorsque Staphylococcus aureus pénètre dans la gorge de l’enfant lorsqu’il ingère du liquide amniotique infecté ou passe par le canal utérin;
  • iatrogène, lorsque le streptocoque dans la gorge est dû au non-respect des normes sanitaires et épidémiologiques au cours de procédures diagnostiques ou thérapeutiques invasives.

L'auto-infection, c'est-à-dire le passage du port asymptomatique à une maladie sous l'influence de facteurs néfastes tels que:

  • affaiblir les défenses du corps;
  • auto-traitement avec des médicaments antibactériens, ce qui a conduit à une dysbactériose;
  • microtraumatismes de la membrane muqueuse de l'oropharynx;
  • l'hypothermie;
  • choc psycho-émotionnel;
  • le jeûne et d'autres.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses façons d’infecter Staphylococcus aureus, mais il est possible de prévenir l’infection en suivant les règles de l’hyène personnelle, en menant une vie saine et en maintenant l’immunité.

Symptômes pour Staphylococcus gorge

On peut suspecter la gorge de Staphylococcus aureus des symptômes suivants:

  • chatouillement et sécheresse dans le pharynx et la cavité nasale;
  • maux de gorge qui s'accumulent en avalant et larynx;
  • enrouement;
  • légère toux;
  • augmentation de la température corporelle à des nombres élevés.

Formes d'infection par le staphylocoque

L'évolution d'une infection à la gorge par un staphylocoque peut être asymptomatique, mais elle peut également se produire sous la forme d'une inflammation des voies respiratoires supérieures, à savoir:

Chacune de ces formes se manifeste par un complexe symptomatique distinct et les symptômes chez l'adulte sont moins prononcés que chez l'enfant.

L'amygdalite staphylococcique se manifeste par les symptômes suivants:

  • rougeur vive des amygdales, des arches palatines et de la luette;
  • la présence de couches purulentes de couleur blanc-jaune sur les amygdales, faciles à éliminer;
  • douleur qui donne à l'oreille ou au cou et augmente en avalant, ce qui provoque une perte d'appétit;
  • fièvre, maux de tête, malaises, courbatures, frissons et autres symptômes d'intoxication;
  • adénopathie des ganglions lymphatiques cervicaux.

La pharyngite causée par Staphylococcus aureus se manifeste par des symptômes tels que:

  • rougeur et gonflement de la paroi pharyngée postérieure;
  • des couches muqueuses, purulentes-muqueuses et purulentes au dos du pharynx;
  • chatouilles dans la gorge;
  • toux sèche;
  • enrouement;
  • maux de gorge, surtout en avalant;
  • fièvre, faiblesse, frissons et autres symptômes d'intoxication.

Avec une laryngite à staphylocoques, les patients se plaignent des symptômes suivants:

  • douleurs à la poitrine;
  • gorge irritée et sèche;
  • enrouement, jusqu'à perte complète;
  • toux sèche, qui devient humide avec des expectorations purulentes;
  • fièvre légère et autres symptômes d'intoxication.

Le danger d'infection par le staphylocoque

La présence de staphylocoques dans les voies respiratoires supérieures constitue une menace pour la santé. Cela est dû au fait que des facteurs indésirables tels qu'une immunité réduite, une hypothermie, un stress, une exacerbation d'une pathologie chronique peuvent provoquer le développement d'un processus infectieux.

Avec l'activation de l'infection à staphylocoques, il existe un risque de propagation du processus d'infection vers les voies respiratoires inférieures avec le développement d'une bronchite et d'une pneumonie. En outre, le staphylocoque aggrave les maladies chroniques telles que le diabète, la polyarthrite rhumatoïde et la pyélonéphrite. Ce microbe affaiblit également la résistance à d’autres agents pathogènes, tels que les streptocoques ou les pneumocoques.

La complication la plus dangereuse d'une infection à staphylocoques est l'entrée de l'agent pathogène dans le sang avec le développement de la septicémie.

Des effets similaires chez un adulte ou un enfant apparaissent si le traitement contre Staphylococcus aureus dans la gorge est intempestif ou incorrect. Par conséquent, en présence des symptômes décrits ci-dessus, il ne vaut pas la peine de s'auto-traiter, mais vous devriez contacter un spécialiste - un oto-rhino-laryngologiste ou un médecin spécialiste des maladies infectieuses qui vous prescrira un traitement adéquat.

Méthodes de diagnostic

Les symptômes de staphylocoques dans l'oropharynx n'étant pas spécifiques, il est impossible de poser un diagnostic sur la présence d'une infection à staphylocoques, en se basant uniquement sur des signes subjectifs et objectifs. Par conséquent, ils ne commencent à traiter le staphylocoque dans la gorge qu'après que l'agent pathogène a été identifié en laboratoire. À cette fin, des méthodes bactérioscopiques, bactériologiques et sérologiques sont utilisées aujourd'hui.

La méthode la plus accessible pour le diagnostic de l'infection à staphylocoques est un frottis provenant de l'oropharynx. Le matériel obtenu est examiné au microscope, puis semé sur un milieu nutritif pour obtenir des colonies de bactéries. En présence de Staphylococcus un jour après l'ensemencement, des colonies grosses de bactéries de couleur blanche, jaune ou orange apparaissent sur le milieu.

Lorsque des recherches sérologiques sont utilisées, les bactériophages sont divisés en quatre groupes. Avec un test sérologique positif, le staphylocoque tue un ou plusieurs groupes de bactériophages. Cette méthode n’est pas aussi précise que la microbiologie, elle est donc rarement utilisée.

Norme staphylococcique dans la gorge chez les enfants et les adultes

En parlant de la norme, il convient de rappeler que les staphylocoques sont différents. Des staphylocoques pathogènes conditionnels peuvent être présents dans le corps humain, et il est préférable de se débarrasser des représentants pathogènes de ce genre (doré, épidermique et saprophyte). Par conséquent, normalement, le nombre de staphylocoques autres que d'or est autorisé, pas plus de 10 au deuxième degré.

La plupart des experts estiment que l’oropharynx Staphylococcus aureus ne devrait pas être normal, en particulier chez les enfants et ceux dont l’immunité est faible.

Dans le même temps, une autre partie des médecins, en particulier Komarovsky, insiste pour que le patient soit traité et non les résultats du test. Autrement dit, le traitement est prescrit en présence de symptômes cliniques d'infection à staphylocoques et non pas dans le cours asymptomatique et dans l'ensemencement positif de staphylocoques.

Nous allons maintenant comprendre comment traiter le staphylocoque dans le nez et la gorge.

Traitement du staphylocoque dans le nez et la gorge

En cas de staphylocoque, vous devez effectuer les tâches suivantes:

  • supprimer l'activité du staphylocoque;
  • rétablir l'intégrité des muqueuses de l'oropharynx;
  • stimuler les défenses de l'organisme.

Les agents antimicrobiens sont utilisés pour supprimer les staphylocoques, à savoir:

  • antibiotiques systémiques (clarithromycine, céfotaxime, clindamycine, amoxiclav et autres), qui sont utilisés en cas d’infection staphylococcique commune et de son évolution sévère;
  • bactériophage antistaphylococcique ou complexe qui complète l’antibiothérapie. Ce médicament est un virus qui tue le staphylocoque. Le bactériophage complexe contient à la fois des staphylocoques, des streptocoques et des klebsielezny. En monothérapie, il est recommandé d'utiliser chez l'enfant.

L'utilisation d'immunomodulateurs est un élément important du traitement de l'infection à staphylocoques. Les immunostimulants suivants peuvent être utilisés à cet effet:

  • immunoglobuline antistaphylococcique - largement utilisée pour traiter les enfants de plus de six mois, en particulier lorsque l’utilisation d’autres agents antimicrobiens est contre-indiquée;
  • IRS-19;
  • Ribomunal;
  • Taktivin;
  • Poludan et d'autres.

La réception des médicaments énumérés est effectuée pendant la période aiguë d'une infection à staphylocoques et pendant un mois après la disparition des symptômes.

Traitement des remèdes populaires

  • Abricots et Groseilles. Ces spécialités contiennent une quantité énorme d’acide ascorbique, d’antioxydants, de pectines et d’autres substances bénéfiques qui combattent activement le staphylocoque. Par conséquent, l'utilisation quotidienne de groseilles et d'abricots augmente la résistance du corps à ce microbe.
  • Infusion d'églantier. Ce médicament naturel est également riche en vitamine C, son utilisation régulière améliore donc le système immunitaire. Pour cela, il vous suffira de boire deux fois par jour pendant une demi-tasse d'infusion d'églantier.
  • Bouillon de racines de bardane et d'échinacée. Pour préparer la décoction, vous devez prendre une cuillère à thé des ingrédients ci-dessus et y verser de l'eau bouillante, puis faire bouillir à feu doux pendant 5 minutes. Le bouillon est pris sous forme de chaleur 200 ml trois fois par jour avant les repas. L’échinacée et la bardane contiennent des adaptogènes qui renforcent également efficacement l’immunité de la personne et inhibent ainsi l’activité des staphylocoques.
  • Infusion de thym, romarin sauvage, bourgeons de bouleau et herbe de millefeuille. Ces ingrédients prennent une cuillère à soupe et versez 500 ml d'eau bouillante, couvrez avec un couvercle et laissez infuser pendant 2-3 heures. Filtre à perfusion prêt et prendre à l'intérieur de 100 ml 3-4 fois par jour avant les repas.

Traitement local du staphylocoque dans l'oropharynx

La lutte locale contre le staphylocoque consiste à gargariser et à sucer des bonbons contenant des antiseptiques.

Les experts recommandent de se gargariser avec des moyens tels que Chlorophyllipt, Tantum Verde, Chlorhexidine, Miramistin ou Hexoral, car ils ont la plus grande efficacité contre le Staphylococcus aureus.

Ces antiseptiques ont des effets antimicrobiens, anti-inflammatoires et régénérants qui réduisent la gravité des symptômes de l’infection, accélèrent le rétablissement et empêchent le développement de complications graves.

Chlorophyllipt avec Staphylococcus

Le chlorophyllipt a des effets antimicrobiens, anti-inflammatoires, analgésiques et cicatrisants: il élimine efficacement le staphylocoque et le streptocoque dans l'oropharynx pendant le rinçage.

Gargarisez-vous en cas d'infection par le staphylocoque avec une solution alcoolique à 2% de Chlorophyllipt, que vous devez d'abord diluer avec ½ tasse d'eau tiède bouillie. La fréquence de rinçage doit être au moins quatre fois par jour.

Le médicament n'a pratiquement aucune contre-indication ni effet secondaire, il peut donc être utilisé pendant la grossesse, l'allaitement et les enfants. La seule contre-indication au médicament est l'intolérance de son composant. Par conséquent, avant le traitement, vous devez toujours consulter votre médecin.

Vous pouvez également combattre le staphylocoque à l'aide de sucettes contenant des antiseptiques. Les plus efficaces aujourd’hui sont des moyens comme Faringosept, Strepsils, Dekatilen et Grammidin.

Un écouvillon de contrôle de la gorge et du matériel de semis pour la détermination des staphylocoques est réalisé 4 semaines après la fin du traitement.

Ainsi, sur la base de ce qui précède, on peut conclure que Staphylococcus aureus dans la gorge ne doit pas être déterminé, car cette bactérie est un véritable microorganisme pathogène pouvant provoquer des maladies dangereuses pour la santé et même la vie humaine.

En Savoir Plus Sur La Grippe