Angine - causes

L'angine (amygdalite) est appelée une pathologie infectieuse-allergique résultant d'une inflammation du tissu lymphoïde dans les voies respiratoires supérieures. Les agents pathogènes bactériens, viraux et fongiques peuvent agir en tant que facteur étiologique provoquant le développement de la maladie. La réduction des barrières immunobiologiques locales conduit à la reproduction intensive de micro-organismes pathogènes de façon conditionnelle, entraînant une inflammation.

Contenu de l'article

Pourquoi un mal de gorge apparaît-il? L'infection chez les adultes et les enfants se produit souvent par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air lorsque vous parlez à un transporteur. Les amygdales palatines et le pharynx constituent un site clé d’invasion d’agents pathogènes. La température locale dans ces zones correspond aux conditions optimales pour le développement des streptocoques, qui agissent le plus souvent en tant que provocateurs de l'inflammation aiguë du tissu lymphoïde de l'oropharynx.

Pathogenèse

Quelles sont les causes de l'angine? Les processus pathologiques dans les organes respiratoires sont souvent causés par une inflammation des amygdales, une accumulation de tissu lymphoïde. Ils sont situés directement à la jonction du tube digestif et des voies respiratoires, ils sont donc plus susceptibles aux infections par des agents pathogènes.

Les formations lymphoïdes ont une structure lâche, ce qui facilite la pénétration d'agents pathogènes dans les organes ORL. L'introduction d'un grand nombre de bactéries virulentes dans la muqueuse de l'oropharynx entraîne la suppression des facteurs d'immunité, ce qui contribue au développement de la maladie. Les dommages au tissu lymphoïde provoquent une augmentation de la perméabilité vasculaire, entraînant un gonflement de la gorge. L'infiltration des amygdales par les neutrophiles et les macrophages entraîne la fonte de l'épithélium cilié, entraînant la formation de foyers d'inflammation purulente.

Agents causants de l'amygdalite

Pourquoi les angines aiguës surviennent-elles chez les adultes? Le développement de la pathologie est principalement dû à la reproduction de la flore pathogène dans les muqueuses des voies respiratoires supérieures. Les microorganismes pathogènes pénètrent dans les organes ORL de manière exogène (aéroportée) ou endogène (hématogène). Les causes courantes de maladie comprennent:

  • les streptocoques;
  • staphylocoque;
  • les corynébactéries;
  • la chlamydia;
  • virus de l'herpès;
  • virus de la grippe;
  • les adénovirus;
  • rhinovirus.

L'amygdalite aiguë résulte de la défaite des amygdales par le streptocoque β-hémolytique.

Avec une réactivité corporelle normale, le nombre de microorganismes pathogènes de la condition dans la muqueuse de l'oropharynx est limité. Mais en cas de forte diminution de l'immunité locale et générale, les agents pathogènes commencent un développement intensif, ce qui entraîne une intoxication.

L'arrêt tardif des processus catarrhale peut entraîner le développement de complications graves, notamment d'amygdalite chronique, d'otite, de méningite, de pyélonéphrite, etc.

Facteurs étiologiques

Dans un petit nombre de microbes opportunistes, les champignons et les virus sont toujours présents dans la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures. Contribuer à l'augmentation du nombre d'agents pathogènes peut entraîner une forte diminution de la résistance du corps. Les facteurs étiologiques suivants peuvent provoquer le développement d’une maladie infectieuse chez l’adulte:

  • l'hypothermie;
  • tabagisme;
  • l'avitaminose;
  • dommages mécaniques à la gorge;
  • maladies chroniques;
  • abus de médicaments hormonaux;
  • prédisposition constitutionnelle;
  • hypoplasie des tissus lymphoïdes.

En règle générale, les causes de l'angine de poitrine sont la réduction de l'immunité locale due au dysfonctionnement des amygdales (glandes). Ils participent à la synthèse des cellules de défense qui contrôlent le développement des agents pathogènes. Les dysfonctionnements des formations lymphoïdes entraînent inévitablement une diminution de l'immunité locale, ce qui se répercute sur le développement de la flore pathogène.

Causes psychosomatiques

La psychosomatique est une direction prometteuse en psychologie et en médecine officielle, qui étudie l’impact des facteurs psychologiques sur la survenue de pathologies somatiques. Il n'y a pas si longtemps, les scientifiques ont conclu que les maladies psychologiques constituaient la base du développement de toute maladie infectieuse. Actuellement, des spécialistes explorent la relation entre les pathologies somatiques et les caractéristiques constitutionnelles des patients.

Selon la nouvelle théorie, les maladies résultent de troubles psychologiques causés par des conflits mentaux dans le subconscient et l'esprit humain. Les causes organiques du développement des pathologies sont secondaires et sont le résultat d'échecs psychosomatiques. Quels facteurs psychologiques peuvent déclencher le développement d'une amygdalite?

Selon des psychologues et des spécialistes de la psychosomatique, une lésion infectieuse des voies respiratoires supérieures est associée à:

  • la colère;
  • irritabilité;
  • retenue émotionnelle;
  • stress constant;
  • manque d'attention;
  • inadaptation sociale.

L'amygdalite aiguë survient 4 fois plus souvent chez les enfants, dans les familles dont les parents ne leur accordent pas assez d'attention.

Maux de gorge viraux

L'infection virale chez l'adulte survient le plus souvent à la suite d'une intoxication générale du corps et de troubles du tractus gastro-intestinal. Pour cette raison, au cours du développement de la maladie, les patients peuvent se plaindre de crampes abdominales, de diarrhée, de nausées persistantes et de fièvre. Flore virale, localisée dans les voies respiratoires supérieures, représentée le plus souvent par:

  • les rhinovirus;
  • virus syncytial;
  • les coronavirus;
  • virus herpétique;
  • adénovirus.

La destruction prématurée d'une infection virale entraîne de nombreux changements dans la composition biochimique du sang.

Dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal dû à une intoxication générale du corps et à une diminution du nombre de bactéries bénéfiques dans l'intestin grêle. Si la pathologie était provoquée par des rhinovirus, une conjonctivite, un mauvais rhume et des yeux larmoyants, ils pourraient rejoindre les manifestations classiques de l’infection. Les symptômes locaux de l'amygdalite aiguë chez les adultes sont l'hyperhémie de la membrane muqueuse de l'oropharynx, une éruption vésiculaire sur les amygdales et un inconfort dans la gorge.

Maux de gorge bactériens

L'amygdalite bactérienne (purulente) est la forme la plus courante de maladie otolaryngologique, qui résulte du développement de la flore coccique dans le tissu lymphoïde de l'oropharynx. En règle générale, l'agent responsable de l'infection est le streptocoque, qui commence la reproduction active lorsque des conditions favorables apparaissent: lésions de la gorge, tabagisme, hypothermie, carence en vitamines, etc.

Plus de 15% des personnes sont des porteurs latents d'infections à streptocoques pouvant infecter une personne immunodéprimée.

Le mal de gorge bactérien dans 30% des cas est compliqué, en raison de la propagation rapide de la flore pathogène dans les voies respiratoires. Le passage intempestif de la thérapie antimicrobienne entraîne de nombreuses otites moyennes et amygdalites chroniques. La survenue d'une inflammation lente contribue à la destruction du tissu lymphoïde, ce qui peut entraîner une septicémie.

Angine à Candida

L'infection à la candidose chez l'adulte apparaît à la suite du développement incontrôlé de la flore fongique dans les formations lymphoïdes du pharynx. Le champignon Candida albicans, semblable à une levure, est souvent l'agent causal de l'infection. En règle générale, l'infection fongique est due à une diminution de l'immunité locale, associée à une utilisation excessive d'antibiotiques et de glucocorticoïdes.

L’infection à Candida chez l’adulte et l’enfant est une complication d’autres pathologies, dont le traitement était accompagné d’agents antimicrobiens. Les symptômes généraux de la maladie ne sont pas suffisamment exprimés, ce qui complique le diagnostic et le passage du traitement antifongique. Un examen pharyngoscopique attentif de la membrane muqueuse des amygdales palatines et du pharynx permet de découvrir des foyers purulents de petite taille. Avec la progression de la pathologie, une plaque purulente se forme à la surface interne des joues et de la langue.

Angine de poitrine - photo, causes, premiers signes, symptômes et traitement de l'angine de poitrine chez l'adulte, prévention

L'angine est une maladie infectieuse accompagnée d'une inflammation aiguë des amygdales et / ou d'autres formations lymphoïdes du pharynx. Pour beaucoup de gens, pour avoir mal à la gorge, il suffit de manger de la glace ou de se mouiller les pieds. D'autres maladies du nasopharynx et des substances irritantes qui pénètrent dans le pharynx (alcool, poussière, fumée de tabac, etc.) contribuent également au développement. Les agents pathogènes suivants peuvent provoquer le développement de pathologies: virus, bactéries et champignons.

Dans l'article, nous examinerons plus en détail les causes et les premiers signes d'angine de poitrine, parlerons des symptômes chez l'adulte et vous indiquerons également le traitement le plus efficace.

Qu'est-ce que l'angine?

L'angine est une maladie commune dont la fréquence est inférieure à celle des infections virales respiratoires aiguës et de la grippe. Amygdales le plus souvent enflammées. Il s’agit d’une maladie saisonnière qui se manifeste généralement en automne et au printemps.

Environ 75% souffrent de personnes de moins de 30 ans, dont un pourcentage plus élevé d'enfants de moins de 15 ans (environ 60%).

Les maux de gorge sont très contagieux, l'isolement du patient est donc obligatoire.

Différents microbes, principalement des streptocoques, qui pénètrent plus souvent dans le pharynx avec des articles ménagers utilisés pour soigner un mal de gorge (par exemple, de la vaisselle sale, etc.), provoquent la maladie de l’angine de poitrine.

Dans certains cas, les microbes présents dans le pharynx et ne causant généralement pas de maladie sont activés sous l’influence de conditions défavorables, par exemple lors du refroidissement ou de fortes variations de la température ambiante.

Types et formes

Selon l'évolution clinique, la fréquence de la maladie et la cause de l'angine de poitrine sont divisées en différents groupes.

Chez l’adulte, il existe 3 types d’angor:

  • Mal de gorge primaire. On entend par angine primaire - une maladie infectieuse aiguë à étiologie essentiellement streptococcique, avec fièvre à court terme, intoxication générale, modifications inflammatoires des tissus lymphoïdes du pharynx, le plus souvent des amygdales et des ganglions lymphatiques les plus proches. La durée de la période d'incubation varie de 12 heures à 3 jours. Début aigu avec hyperthermie, frissons, douleur en avalant, adénopathies régionales élargies.
  • Secondaire ou symptomatique. Il existe une lésion des amygdales dans le pharynx dans le contexte de telles pathologies: diphtérie, scarlatine, agranulocytose, leucémie, etc.
  • Angine spécifique Causée par un agent infectieux spécifique (champignons, spirochète, etc.).

Classification de l'angine de poitrine chez l'adulte:

  • Catarrhal maux de gorge. Habituellement, il se développe très rapidement et fortement. Dans la plupart des cas, une personne tombe soudainement malade, malaise, sécheresse et mal de gorge. Durée de 3 à 7 jours.
  • Amygdalite folliculaire. Le trait le plus caractéristique de cette forme d'angine est l'accumulation d'exsudat fibrineux dans les lacunes. En même temps, sur la muqueuse oedémateuse et hyperémique de la surface des amygdales se forment des raids blanchâtres localisés dans la bouche des trous. Plus souvent, ce sont des formations séparées, moins souvent - elles se confondent et recouvrent la majeure partie de la surface de ces organes. La durée de la maladie est de 6 à 8 jours.
  • Angine lacunaire. Les amygdales sont atteintes dans les lacunes, suivies par la propagation de la plaque purulente à la surface des amygdales. Au cours de la pharyngoscopie, il y a infiltration et gonflement des amygdales, hyperémie marquée et dilatation lacunaire. Un tel mal de gorge dure 6 à 8 jours.
  • Angine nécrotique. De grandes zones de tissu mort sont visibles à la surface des amygdales, s'étendant dans les profondeurs et recouvertes d'une floraison rugueuse grise ou jaune-vert. Les foyers de nécrose sont imprégnés de fibrine et compactés. Après leur retrait, des saignements se produisent et un ulcère de 2 cm de diamètre, aux bords déchiquetés, se forme.
  • Flegmoneux - ce type de mal de gorge survient le plus souvent à l’arrière-plan de prétendus signes classiques du mal de gorge - les amygdales commencent à gonfler à nouveau, le voile du palais rougit.
  • Herpangine maux de gorge. Se développe le plus souvent chez les enfants. Elle est causée par le virus Coxsackie A et est une maladie très contagieuse. Le porteur du virus est un malade, dans de rares cas, il peut s'agir d'animaux domestiques.
  • L'ulcère membraneux est un mal de gorge sans fièvre. Le patient est généralement observé nécrose de l'une des amygdales avec la formation d'ulcères. Le patient se plaint de sentir un corps étranger lors de la déglutition, sa salivation augmente et une odeur putride se dégage de sa bouche.

Les causes

Le foyer principal de l'inflammation se forme dans le tissu lymphoïde de l'oropharynx. Les causes prédisposant à la maladie peuvent être une hypothermie locale et générale, une atmosphère poussiéreuse et polluée, une sécheresse accrue des locaux, une immunité réduite, etc.

Dans la plupart des cas, un mal de gorge se développe après des infections virales respiratoires aiguës, ce qui réduit les fonctions de protection de l'épithélium dans les voies respiratoires, ouvrant ainsi la voie à l'infection.

De personne à personne, le mal de gorge se transmet par voie aérienne ou alimentaire (nourriture). Avec une infection endogène, les microbes pénètrent dans les amygdales par les dents carieuses, les sinus (avec sinusite) ou la cavité nasale. Lorsque l’immunité est affaiblie, l’angine peut être causée par des bactéries et des virus constamment présents dans les muqueuses de la bouche et de la gorge.

Voies de pénétration de l'infection dans le corps adulte:

  • Airborne (voie de transmission la plus caractéristique).
  • Entérale (avec des produits laitiers contaminés).
  • Hématogène (avec du sang provenant d'organes et de tissus pathogènes infectés).
  • Endogène (chez les patients atteints de gastro-entérite, de sinusite purulente, d'amygdalite et de caries).
  • Artificielle (lors d'une intervention chirurgicale sur le nasopharynx et la cavité nasale (amygdalite traumatique)).

En outre, les causes suivantes peuvent provoquer une maladie chez l’adulte:

  • mauvaise alimentation et mauvaise nutrition;
  • fatigue corporelle sévère;
  • vivre dans des conditions défavorables;
  • manque de lumière du soleil;
  • humidité constante

Étant donné que, dans la plupart des cas, les streptocoques sont à l'origine d'un mal de gorge et que les rhumatismes, la glomérulonéphrite et la myocardite surviennent précisément lors d'infections à streptocoques, le traitement commence par des antibiotiques à la pénicilline.

Symptômes de maux de gorge + photo

La période d'incubation (le temps, la période excitante de l'introduction d'un facteur pathogène dans le corps humain avant les premiers symptômes cliniques) dure en moyenne environ 10 à 48 heures.

Symptômes communs de l'angine de poitrine chez l'adulte:

  • Augmentation de la température. La réaction spécifique du corps humain à l'activité pathogène d'agents bactériens. Les températures élevées contribuent à l'élimination rapide des toxines de l'organisme, renforcent la réponse immunitaire et réduisent également le taux de reproduction des bactéries.
  • frissons et malaise;
  • les maux de tête sont dus à une intoxication du corps humain par des produits métaboliques de microorganismes pathogènes;
  • fatigue accrue;
  • douleur dans les articulations (le symptôme est caractéristique des enfants et des adultes).
  • Difficulté à avaler. Ce symptôme se développe à la suite d'une inflammation des amygdales. Cela réduit l'orifice de l'oropharynx, ce qui rend difficile le passage des aliments. En outre, lorsque la déglutition augmente, la douleur augmente, ce qui oblige le patient à faire preuve de prudence lorsqu'il fait des mouvements de déglutition.
  • Si la maladie est grave, les amygdales forment alors des zones de nécrose de couleur gris foncé. Le tissu mort est rejeté, remplacé par des zones défectueuses de 10 mm.

Les adultes sont infectés par le porteur de l'infection, qui la libère dans l'environnement externe. Une équipe étroite au travail joue ici un rôle important: utilisation de la coutellerie commune, de la vaisselle, attitude insouciante face aux règles de l'hygiène personnelle.

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir à quoi ressemble un mal de gorge chez un adulte:

La photo montre l'accumulation de pus sur les amygdales - c'est un signe caractéristique de l'angine

  • Température subfébrile (montée en température jusqu'à 37-38 ° C)
  • Légère indisposition
  • Un ganglion lymphatique élargi est possible.
  • Augmentation et rougeur des amygdales elles-mêmes
  • douleur à la gorge,
  • gonflement accru des amygdales,
  • élévation de la température corporelle
  • signes d’intoxication du corps sous forme de maux de tête, de nausées et de vomissements,
  • une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques dans la région sous-maxillaire,
  • l'apparition dans la bouche de lacunes de plaque (peint en jaune - blanc).
  • fièvre persistante,
  • mal de tête
  • vomissements, confusion.
  • des frissons;
  • état fébrile;
  • maux de gorge;
  • taches grisâtres sur les amygdales;
  • gonflement du cou;
  • mauvaise haleine;
  • changement de voix.

Que faire quand les premiers signes?

Les premiers signes d'un mal de gorge apparaissent très rapidement. Dans la plupart des cas, une forme bactérienne se développe, dans laquelle le patient se plaint d'un mal de gorge et d'une plaque sur les amygdales. Les maux de gorge viraux s'accompagnent souvent de larmoiement, d'écoulement nasal et d'autres signes d'infections respiratoires aiguës. Le traitement dépend du type d'agent pathogène (bactérie ou virus).

Le patient est isolé dans une autre pièce, une vaisselle et des objets de soins distincts lui sont attribués. Il doit suivre les règles suivantes:

  1. repos au lit dans les premiers jours de la maladie, en particulier à des températures élevées;
  2. limitation de l'activité physique;
  3. non-irritant, aliments mous, principalement du lait végétal, boisson chaude abondante.

Complications pour le corps

Malgré le fait qu'un mal de gorge semble être une maladie grave et que de nombreuses personnes ignorent son traitement complexe, il se heurte à de nombreuses complications. Complications de l'amygdalite classiquement divisée en locale et générale.

Complications locales de l'angine:

  • abcès des tissus mous environnants (formation de grandes cavités remplies de pus);
  • cellulite (accumulation de pus répandue, illimitée);
  • otite moyenne;
  • œdème laryngé;
  • saignements des amygdales.

Général:

  • rhumatisme;
  • dommages aux reins;
  • dommages au tube digestif;
  • pénétration d'agents infectieux de la gorge dans la poitrine;
  • la propagation des agents infectieux dans la cavité crânienne;
  • la septicémie - la complication la plus grave de l'angine.

Pour éviter ces complications, il est nécessaire de consulter un spécialiste à temps pour choisir la bonne tactique de traitement de l'angine de poitrine.

Diagnostics

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, vous devez contacter un spécialiste ORL ou un spécialiste des maladies infectieuses. Si cela n'est pas possible, un médecin généraliste ou un pédiatre, ainsi qu'un médecin de famille, peuvent poser un diagnostic et prescrire un traitement. Avec le développement de complications dans le traitement du patient impliqué un cardiologue, néphrologue, rhumatologue.

Lors du diagnostic, le tableau clinique de la maladie, les données d'anamnèse sont prises en compte, et la patiente se voit prescrire une pharyngoscopie et une recherche sur les bactéries culturelles. Il est obligatoire de poser un diagnostic différentiel d'angine de poitrine avec infections virales respiratoires aiguës, pharyngites aiguës et diphtérie pharyngée.

Les principaux signes pour déterminer l'infection bactérienne:

  • rougeur et gonflement marqués des amygdales et de la luette;
  • amygdalite purulente avec plaques de plaque grise;
  • plaque de la langue;
  • ganglions lymphatiques cervicaux élargis;
  • la formation d'un abcès péri-amygdalien dans lequel une amygdale est poussée vers le centre du palais mou, la langue, est le signe d'une maladie grave;
  • douleur accompagnée de bave, difficulté à parler, difficulté à avaler et à respirer.

Traitement de l'angine de poitrine chez l'adulte

Dans la plupart des cas, le traitement de l'angine est effectué en ambulatoire, mais en cas d'évolution grave, le patient est hospitalisé dans le service des maladies infectieuses. N'oubliez pas que vous devez limiter la communication du patient avec les membres de la famille afin de ne pas propager l'infection.

Sélectionnez les plats et les serviettes du patient. Avec un traitement approprié et rapide, le rétablissement prend environ sept jours.

Des médicaments sont prescrits au patient, en fonction de ses symptômes. En cas de syndrome douloureux intense, il a besoin de substances anesthésiques.

Drogues dans le traitement de l'angine:

  1. Fusafunjin (bioparox) - inhalation de 4 inhalations par la bouche toutes les 4 heures pendant 4 à 5 jours. Peut provoquer une irritation de la membrane muqueuse du nasopharynx, un bronchospasme, des réactions allergiques.
  2. Ambazon - conservez le comprimé dans la bouche jusqu'à sa dissolution complète (pour les adultes, 3 à 5 comprimés par jour, pour les enfants de 3 à 7 ans, 1 comprimé 3 fois par jour pendant 3 à 4 jours). Après avoir pris la pilule, évitez de manger et de boire pendant 3 heures.
  3. Gramicidin - la pilule est maintenue dans la bouche (derrière la joue) jusqu'à sa dissolution complète. Appliquez 2 comprimés (l'un après l'autre pendant 20-30 minutes) 4 fois par jour pendant 2-3 jours.
  4. Dans les formes graves de la maladie, l'utilisation des remèdes suivants est recommandée: Hexoral Stopangin Strepsils Lux Lugol.
  5. Antihistaminiques. Affichage de médicaments tels que: Suprastin, Tavegil, Fenkrol, Loratadin, Claritin, etc.
  6. Des médicaments antipyrétiques et des analgésiques sont prescrits pour réduire la température corporelle et le syndrome de la douleur.
  7. Dans l'angine de poitrine, les symptômes disparaissent grâce aux médicaments absorbables contenant des médicaments à base de menthol. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser des aérosols spéciaux. Leur utilisation contribue à l’élimination de la douleur, qui est susceptible de provoquer des maux de gorge.

Si la température corporelle dure plus de 5 jours, le schéma thérapeutique doit être modifié car cela indique son inefficacité.

Antibiotiques

Chez l’adulte, au premier signe de la maladie, les antibiotiques ne peuvent pas être utilisés. Ils ne sont indiqués que dans le cas de la nature bactérienne de l'infection. Avec une antibiothérapie bien choisie, l'état du patient s'améliore rapidement. Mais la tâche du médecin est non seulement de récupérer rapidement le patient, mais également de prévenir le développement de complications. Ceci est réalisé par la destruction complète de l'agent pathogène, qui survient lorsque les antibiotiques sont utilisés pendant au moins 10 jours.

Combien de jours, de quelle manière et quelle dose de médicament doit être prise, prescrite par le médecin traitant.

Gargarisme

Il est important de se rappeler que lors du rinçage de la gorge, les microorganismes pathogènes de la membrane muqueuse sont lixiviés, de sorte que cela doit être fait aussi souvent que possible. Lorsque vous rincez la gorge à la maison, vous pouvez utiliser les solutions suivantes:

  • décoctions à base de plantes
  • soda
  • furatsilina
  • peroxyde d'hydrogène.

Une fois le patient rétabli, une étude de laboratoire de contrôle est assignée au patient et, en cas d'apparition de signes de complications, il est vivement recommandé de consulter un spécialiste et de le soigner ultérieurement.

Mode d'alimentation

Lorsque l'angine est recommandée liquide, en purée, sans assaisonnements épicés et sans épices, sans aliments enrichis chauds, avec une boisson abondante (l'eau minérale alcaline est préférable), il est nécessaire d'exclure de fumer absolument!

Ces repas comprennent les plats suivants:

  • Les bouillies sur de l'eau ou du lait (gruau, riz, semoule) ont une consistance liquide qui ressemble à de la gelée.
  • Potages en purée, bouillons (avec des morceaux de pain).
  • Le pain doit être blanc, sans levure et pas trop frais, mais pas rassis.
  • Légumes cuits et de préférence en purée ou hachés: pommes de terre, tomates, chou, citrouille.
  • Pâtes, mais mieux petit.
  • Œufs à la coque, omelettes.
  • Variétés de poissons diététiques: daurade, goberge, morue.
  • Plats à la vapeur ou bouillis: boulettes de viande, boulettes de viande. Ils sont fabriqués à partir de viande diététique: poulet, veau, viande de lapin.
  • Les produits laitiers doivent être faibles en gras. Le fromage cottage prend une consistance crème.
  • Les fruits doivent cuire ou bouillir.

Dans le traitement de l'angine de poitrine devrait:

  • réduire la quantité de protéines (jusqu’à soixante-dix grammes), d’hydrates de carbone (jusqu’à trois cents grammes), de lipides (jusqu’à environ soixante grammes);
  • augmenter le nombre de repas jusqu'à cinq fois, manger en petites portions;
  • Faites bouillir la nourriture, faites-la cuire à la vapeur, puis servez-la sous forme moulue;
  • manger des légumes, diverses céréales;
  • ne mangez pas de plats chauds ou froids;
  • boissons contenant des vitamines: boissons aux fruits, tisanes, gelée sans sucre.

Remèdes populaires

Les méthodes de traitement traditionnelles visent à réduire l'inflammation du pharynx, à renforcer les défenses de l'organisme et à accélérer le rétablissement après une maladie. À ces fins, on utilise des décoctions de plantes à action anti-inflammatoire (camomille, sauge, écorce de chêne), des tisanes et des extraits de baies riches en vitamines (groseilles, canneberges, églantines).

  1. Inflorescences de calendula, feuilles de plantain, herbe d’absinthe, tous également. 1 cuillère à soupe du mélange verser 1 tasse d'eau bouillante, faire bouillir à feu doux pendant 10-15 minutes, filtrer. Se gargariser avec une solution chaude toutes les 2 heures.
  2. Jus de betterave Râper les betteraves sur une râpe, presser le jus et les gargariser. Par la même analogie, vous pouvez préparer du jus de carotte, utilisé seul ou dilué avec du jus de betterave.
  3. Feuille de sauge - 3 parties, fleurs de camomille - 3 parties, amour des herbes - 3 parties, 1 c. À thé du mélange à infuser avec 1 tasse d'eau bouillante, laisser pendant 30 minutes, égoutter. Se gargariser avec mal de gorge et pharyngite.
  4. 3-5 morceaux de clous de girofle épicés versez un verre d'eau bouillante et insistez 2 heures. Infusion à prendre 50 grammes, mais vous pouvez et le tout en fonction de la gravité de la maladie.
  5. Râpez un verre de betterave, versez une cuillère à soupe de vinaigre, laissez le mélange reposer. Puis presser le jus, rincer la gorge et avaler 1-2 cuillères à soupe.

Prévisions

En ce qui concerne le pronostic du traitement, dans le cas de l’angor de poitrine, le pronostic du traitement est favorable dans tous les cas. La maladie disparaît rapidement avec le début du traitement. Pronostic favorable dans le traitement de l'amygdalite folliculaire et lacunaire. Néanmoins, ils peuvent conduire au développement d’une amygdalite chronique.

Complications graves causées par un angine de poitrine transférée de toute forme de complexité. Le plus souvent, ces complications sont les rhumatismes et la glomérulonéphrite.

Prévention

Prévenir une maladie est toujours plus bénéfique et plus facile que de la traiter. Prévenir les maux de gorge ne fait pas exception. À la maison, vous pouvez effectuer des procédures simples et suivre les règles qui réduisent le risque de tomber malade:

  • Afin de ne pas attraper un mal de gorge, il est également important de ne pas maintenir le contact avec une personne qui a mal à la gorge, de ne pas utiliser d'articles de ménage courants, etc.
  • Exercice quotidien, marcher à l'air frais, frotter et asperger avec de l'eau froide, une douche - tout cela peut faire des merveilles avec le système immunitaire;
  • Bonne nutrition. Il affecte directement le système immunitaire. Il doit donc être riche en aliments sains contenant des vitamines et des minéraux dans le corps, et non en gras avec le cholestérol.
  • Et l'une des règles de base pour les adultes est l'assainissement de la cavité buccale, le traitement rapide de maladies telles que la carie, la congestion nasale, l'adénoïdite.

Aux premiers symptômes de l’angor, assurez-vous de consulter un médecin généraliste ou ORL pour un traitement compétent.

Angine de poitrine - Symptômes et traitement

Infectionniste, 10 ans d'expérience

Date de publication 5 octobre 2018

Le contenu

Qu'est-ce que l'angine? Les causes, le diagnostic et les méthodes de traitement seront discutés dans l'article du Dr A. Aleksandrov, un infectiologue ayant 10 ans d'expérience.

Définition de la maladie. Causes de la maladie

Un mal de gorge (du latin “angile” - presser, presser) est une maladie infectieuse aiguë causée exclusivement par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, qui affecte l'appareil lymphoïde du pharynx. Il est cliniquement caractérisé par un syndrome d'intoxication infectieuse générale, d'amygdalite aiguë et de lymphadénite charlotale.

Étiologie

Pour la première fois, le camarade Billroth découvrit le streptocoque en 1874.

Les streptocoques sont encore des bactéries à Gram positif. Ils sont disposés en paires, chaînes. Leur division taxonomique est basée sur les différences de structure du A-lipopolysaccharide (fournit une affinité pour le tissu conjonctif).

Structure du streptocoque:

  1. Protéines de la paroi cellulaire:
  2. M - inhibe la phagocytose, a une affinité pour le tissu conjonctif du coeur;
  3. T - facteur de spécificité de type;
  4. R est une nucléoprotéine;
  5. Protéinase - provoque un gonflement du tissu conjonctif du cœur;
  6. Streptokinase - participe à la traduction de la plasmine en plasminogène, c’est-à-dire qu’elle provoque la fibrinolyse
  7. L'acide lipotéichoïque - a une affinité pour l'épithélium de l'appareil lymphoïde du pharynx, permet la fixation du streptocoque, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un récepteur;
  8. Acide hyaluronique - fait partie de la capsule, empêche la phagocytose de l'agent pathogène et dégrade les glycosaminoglycanes;
  9. Streptolysines:
  10. S (hémolyse érythrocytaire, immunosuppression);
  11. O (cardiotoxique - affecte les mitochondries, bloque la respiration des tissus dans le muscle cardiaque et perturbe la conduction des impulsions cardiaques);
  12. Exotoxine érythrogénique - t. La toxine de Dick, qui provoque les manifestations typiques de la scarlatine et, associée à d'autres facteurs de pathogénicité, affecte les capillaires en provoquant une éruption cutanée très précise. La primo-infection, en règle générale, découle du type de scarlatine et de toutes les infections répétées - du type de mal de gorge, l’immunité étant produite par la toxine de Dick. Toutefois, il convient de rappeler que les manifestations de la vie sur Terre sont très étendues et variées et qu’elles ne respectent pas toujours les règles. Parfois, la scarlatine ne se manifeste pas, par exemple sous la forme subclinique, lorsque la maladie primaire est dissimulée et que l’immunité contre la toxine est formée, ou qu’une souche de streptocoque est non toxique. c'est-à-dire qu'il ne produit pas de toxine et que le premier contact avec l'agent pathogène sera un mal de gorge typique. La scarlatine répétée causée par divers variants de l’antigène du streptocoque est également possible.

Lorsque le corps réagit à différents types de streptocoques, ils produisent une immunité homogène (polyimmunité résistante), qui protège contre les infections, ainsi qu'une mono-immunité (causée par des antigènes M spécifiques du type bactérien), qui ne protège pas contre d'autres types de maladies.

L'agent pathogène est sensible à la dessiccation, meurt lorsqu'il est chauffé à 60 ° C en 30 minutes, extrêmement sensible aux antibiotiques des séries pénicilline et céphalosporine. Les streptocoques se multiplient sur la gélose au sang (provoquant une hémolyse des globules rouges), peuvent se développer dans les produits laitiers, la viande hachée et les salades. [2] [3] [4]

Épidémiologie

Anthroponose Les patients infectés par l'angine, la scarlatine et d'autres formes d'infection à streptocoques (streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A) et porteurs de streptocoque sont à l'origine de l'infection.

Mécanisme de transmission: transmission par aérosol (transmission aéroportée), alimentaire (associée à la malnutrition) et par contact, en particulier chez les jeunes enfants.

La susceptibilité à l'infection est élevée, la saisonnalité est automne-hiver. Un rôle important dans la propagation de la maladie a une densité de population accrue. [1] [3] [5]

Symptômes de l'amygdalite

La période d'incubation est jusqu'à 2 jours. Le début est chaud.

  • intoxication infectieuse générale;
  • amygdalite (aiguë, purulente);
  • adénite mandibulaire.

Dans la vision classique, la maladie débute de manière aiguë avec une augmentation de la température corporelle à 38–40 ° C, des frissons, une faiblesse et une transpiration. Fièvre de type constant. La FC correspond à la température corporelle. Il y a un mal de tête (terne, sans localisation claire), des douleurs musculaires et articulaires graves, un mal de gorge sévère dans les premiers jours de la maladie. Au début, le mal de gorge se manifeste lors de la déglutition, puis entre en manifestation permanente et peut céder à l'oreille. La peau du visage est hyperémique, les yeux brillent. Les ganglions lymphatiques maxillaires sont élargis, ils deviennent très douloureux, ont une consistance très élastique et ne sont pas soudés entre eux et les tissus environnants.

Les données obtenues lors de la pharyngoscopie sont très caractéristiques:

  • ouverture de la bouche libre;
  • Les arches palatines, la luette, les amygdales et le palais mou sont très hyperémiques les premiers jours.

Les amygdales sont œdémateuses, rouges («juteuses»), ce qui correspond à une amygdalite catarrhale. Habituellement, ce stade de la maladie n'est pas reconnu (pas à temps) et une visualisation brillante se produit le deuxième jour de la maladie, lorsque des follicules blancs de 2 à 3 mm se forment dans le tissu amygdalien, une amygdalite folliculaire se développe à la surface du tissu amygdalien.

Dès le troisième jour, un écoulement jaune-blanc (pus) - amygdalite folliculaire-lacunaire apparaît dans les interstices.

En outre, dans les formes graves, une amygdalite nécrotique se produit: la couleur gris foncé des amygdales, après le rejet des masses purulentes nécrotiques, il existe des défauts tissulaires.

Il faut se rappeler que la plaque purulente avec amygdalite ne s'étend pas au-delà des amygdales, s’enlève facilement et ne coule pas dans l’eau - l’apparition de toute autre option pour le débit est un motif de doute pour le diagnostic. [2] [3] [5] [6]

Pathogenèse de l'angine

Les portes de l'infection sont les formations lymphoïdes de l'anneau de Pirogov-Langhans. Le streptocoque y pénètre, ainsi que la réaction inflammatoire et la propagation du pathogène, de ses toxines et des produits de la dégradation des bactéries et des cellules du corps le long des canaux lymphatiques dans les ganglions lymphatiques de la lymphadénite.

Avec un cours favorable de ce processus est limité. En cas d'insuffisance de barrière, les streptocoques pénètrent dans la cellulose périmétrale (para-amygdalite, abcès para-amygdalien) et causent des lésions toxiques à l'ensemble de l'organisme. En passant par le tube auditif dans l'oreille moyenne, l'agent pathogène peut provoquer le développement d'une otite moyenne et d'une sinusite. Rarement avec une immunodéficience grave se développe une septicémie.

En réponse à la pénétration d'antigènes bactériens dans le corps du patient, des anticorps se forment qui, lorsqu'ils interagissent avec des antigènes, forment des complexes immuns circulants de l'antigène-anticorps (AG-AT). Normalement, ils sont détruits par la phagocytose, complètent et ne provoquent pas de réactions immunopathologiques. Cependant, il existe des situations où les mécanismes d'élimination ne fonctionnent pas.

Les complexes immuns se déposent sur la membrane basale des vaisseaux sanguins (reins) et la détruisent. Vient ensuite la destruction du tissu conjonctif sous-jacent. Les conditions pour cela sont:

  • un grand nombre de complexes immuns formés (avec une forte immunité, par exemple chez les adolescents de moins de 17 ans);
  • antigénémie massive (avec traitement tardif, virulence élevée du pathogène);
  • maladies récurrentes fréquentes (2 ans après avoir eu mal à la gorge est une période de risque accru).

L'immunité se développe à partir du troisième jour: les macrophages préparent les antigènes, un superantigène se forme, et ce n'est qu'ensuite qu'il est transféré aux lymphocytes T et B qui produisent des anticorps spécifiques. [1] [3] [4]

Classification et stades de développement de l'angine de poitrine

Selon la gravité de l'angine se produit:

Selon la forme clinique:

  • primaire (apparue pour la première fois ou au plus tôt deux ans après un mal de gorge, transférée plus tôt);
  • répété (résultat de la réinfection de personnes présentant une susceptibilité accrue dans les deux ans à partir de l'angine de poitrine primitive).

Par la nature de l'inflammation des amygdales:

  • catarrhale (rougeur et gonflement des amygdales);
  • folliculaire (follicules blancs dans le tissu amygdalien);
  • lacunaire (écoulement purulent des lacunes des amygdales);
  • nécrotique (nécrose des tissus des amygdales);
  • purulente-nécrotique (nécrose et fusion purulente du tissu amygdalien).
  • angine de l'amygdale linguale;
  • angine gutturale rouleaux;
  • amygdales des amygdales;
  • angine combinée. [3] [4]

Complications de l'angine

Les complications de l'angine incluent les processus de vapeur et métatonsaires.

Dans la période aiguë peut se produire:

  • paratonsillite, abcès paratonnaire (fièvre accrue, douleur unilatérale, hypersalivation, douleur en ouvrant la bouche, asymétrie de la langue, œdème unilatéral, hyperémie marquée du palais mou);
  • myocardite infectieuse-toxique (douleur au cœur, interruptions de son travail, modification de la taille du cœur, apparition de bruits, essoufflement, augmentation de la LDH de 1 à 2 normes);
  • sinusite (inflammation des sinus paranasaux);
  • médiastinite (inflammation des organes médiastinaux - apparition de douleur derrière le sternum, essoufflement);
  • abcès pharyngé (suppuration des ganglions lymphatiques et de la cellulose de l’espace pharyngé - difficulté à avaler, essoufflement, augmentation de la toxicité);
  • septicémie (infection à plusieurs organes, circulation de l'agent pathogène dans le sang).

En période de récupération:

  • rhumatisme articulaire aigu (douleurs articulaires, lésions du cœur, des reins);
  • myocardite infectieuse toxique (plus souvent avec la forme primaire - interruptions dans le travail du coeur, douleur, essoufflement);
  • polyarthrite (douleur dans différents groupes d'articulations);
  • glomérulonéphrite (apparaissant 8 à 9 jours plus tard - douleur dans la région lombaire, nouvelle vague de fièvre, modifications de l'analyse d'urine);
  • cholécystocholangite (douleur intense dans l'hypochondre droit, urines foncées, jaunissement de la peau, nausées, vomissements). [1] [2]

Diagnostic de l'angine

Diagnostic de laboratoire

Les méthodes de diagnostic en laboratoire comprennent:

  • analyse sanguine clinique (leucocytose neutrophilique avec décalage vers la gauche, augmentation de l'ESR);
  • analyse d'urine (syndrome urinaire avec complications);
  • ECG (pratiqué le jour de l’admission et à la sortie du patient, il peut y avoir des signes d’hypoxie, de troubles de la conduction);
  • ensemencement bactérien d'amygdales (écouvillonnage) sur un streptocoque bêta-hémolytique (et diphtérie);
  • biochimie sanguine (ASLO, RF, SRB). [3] [4]

Diagnostic différentiel

Les maux de gorge et la fièvre sont des symptômes fréquents de nombreuses maladies. Par conséquent, la distinction entre l'angine de poitrine et d'autres pathologies est fondamentale dans la pratique de tout médecin:

  • maux de diphtérie (apparition subaiguë de la maladie, douleurs musculaires absentes ou insignifiantes, sévérité du processus inflammatoire visuel des amygdales, légère irritation de la gorge, hypertrophie bleuâtre, l'attaque des amygdales disparaît difficilement, elle s'enfonce dans l'eau);
  • maladie respiratoire aiguë - ce ne sont pas le parenchyme des amygdales qui est touché, mais principalement la membrane muqueuse de l'oropharynx et d'autres parties des voies respiratoires, et il n'y a pas de lymphadénite carotidienne;
  • Mal de gorge de Simanovsky-Plaut-Vincent - syndrome d'intoxication infectieuse générale légère, lésions d'un seul amygdale sous la forme d'un ulcère en forme de soucoupe recouvert d'une fleur jaune-blanc facilement éliminable, après élimination d'un tissu défectueux sans saignement, il n'y a pas de lymphadénite de la mâchoire angiolaire;
  • scarlatine - un syndrome prononcé d'intoxication infectieuse générale, une éruption cutanée ponctuée, pas d'angor dans l'histoire, une sorte d '"œil brûlant", un triangle naso-génien qui est pâle et sans éruption cutanée;
  • mononucléose infectieuse - apparition graduelle de la maladie, adénopathies généralisées, hypertrophie du foie et de la rate;
  • forme anguleuse de tularémie - syndrome grave d'intoxication infectieuse générale, bubons, plaque unilatérale blanc grisâtre, enlevé avec difficulté;
  • leucémie aiguë et agranulocytose - amygdalite nécrotique avec dégagement de nécrose au-delà de l'amygdale, fièvre septique, hypertrophie du foie et de la rate;
  • Herpangine - papules de couleur gris-blanc sur la membrane muqueuse de l'oropharynx jusqu'à 4 mm, puis érosion, souvent en association avec d'autres manifestations d'infection à entérovirus;
  • exacerbation d'amygdalite chronique - l'amygdalite chronique n'est pas un processus infectieux au sens direct, elle est due à la formation d'adhérences entre des lacunes et / ou des arches palatines, entraînant des cavités dans lesquelles des microbes s'accumulent (UPF, épithélium épidermoïde, débris de nourriture, etc.), en raison de la décomposition se produit processus inflammatoire lent. Avec une diminution des défenses de l'organisme, le processus est intensifié et exacerbé, ce qui se traduit par une sensibilité accrue des ganglions lymphatiques maxillaires, la taille des amygdales augmente à différentes valeurs, ce qui n'a pas de valeur évidente en termes de manifestations, lorsque les masses caséeuses sont relâchées. Le début de tels processus est progressif, il n'y a pas de syndrome évident d'intoxication générale. [2] [3] [5] [6]

Traitement de l'angine

Le traitement est effectué à domicile, les formes graves et compliquées d'amygdalite sont traitées à l'hôpital.

Le mode de service, un régime - une table commune, avec le syndrome de la douleur sévère, est montré mécaniquement et chimiquement épargnant la nourriture, boisson abondante.

En dépit de l'utilisation répandue et à long terme des médicaments antibactériens de la première génération, les streptocoques bêta-hémolytiques restent très sensibles au groupe des antibiotiques pénicilline et aminopénicilline, qui sont déjà des médicaments de premier choix, à la fin du deuxième jour d'utilisation de l'antibiotique, l'agent pathogène est déjà en train de disparaître. S'il est impossible d'utiliser des médicaments de ces groupes, il est possible de les remplacer par une série d'antibiotiques céphalosporines ou macrolides.

Lors du traitement à domicile, les trois premiers jours indiquent une surveillance quotidienne active par un médecin afin de détecter rapidement l’apparition de complications et d’exclure la diphtérie pharyngée.

Comme traitement pathogénique et symptomatique est largement utilisé:

  • irrigation de l'oropharynx et des amygdales avec des solutions antiseptiques;
  • se gargariser;
  • l'utilisation d'antihistaminiques, d'agents fortifiants;
  • en cas de syndrome grave d'intoxication infectieuse générale - désintoxication, traitement par perfusion parentérale.

Avec le développement de complications, par exemple un abcès périamygdalien, un abcès est ouvert sous anesthésie locale et réorganisé.

La sortie des patients est effectuée au plus tôt sept jours après la normalisation de la température corporelle dans des conditions normales d'analyse de sang, d'urine et d'ECG. [2] [3] [6]

Prévisions. Prévention

Le pronostic est généralement favorable. Les personnes présentant un déficit immunitaire sévère ont un risque accru de développer des complications au cours de la période aiguë de la maladie.

La prévention spécifique n'est pas développée. Les principales conséquences en cas d'apparition de la maladie sont les suivantes:

  • isolement du patient et son traitement;
  • examen et réadaptation des personnes de contact (porteurs de bactéries);
  • en cas de maladies récurrentes fréquentes - prophylaxie à la bicilline, selon les indications - élimination des amygdales (la décision est prise par un médecin ORL);
  • mode de vie sain, durcissement, prise de vitamines. [référence:] [4]

Angine de poitrine

L'angine est un processus allergique infectieux, caractérisé par des modifications locales affectant l'anneau lymphoïde pharyngé, le plus souvent par des amygdales palatines. L'évolution de l'amygdalite est caractérisée par une fièvre, un syndrome d'intoxication générale, un mal de gorge lors de la déglutition, une augmentation et une sensibilité des ganglions lymphatiques cervicaux. À l'examen, ont révélé une hyperémie et une hypertrophie des amygdales et des arcs palatins, parfois une plaque purulente. L'angine est diagnostiquée par un oto-rhino-laryngologiste sur la base d'une pharyngoscopie et d'un ensemencement bactériologique à partir du pharynx. En cas d'angine de poitrine, un traitement topique est indiqué (gargarisme, élimination des lacunes, traitement des amygdales par des médicaments), une antibiothérapie et une physiothérapie.

Angine de poitrine

L'angine est un groupe de maladies infectieuses aiguës qui s'accompagnent d'une inflammation d'une ou de plusieurs amygdales de l'anneau pharyngien. En règle générale, les amygdales palatines sont touchées. Plus rarement, une inflammation se développe dans les amygdales nasopharyngiennes, laryngées ou linguales. Les agents responsables de la maladie pénètrent dans les tissus des amygdales de l'extérieur (infection exogène) ou de l'intérieur (infection endogène). De personne à personne, le mal de gorge se transmet par voie aérienne ou alimentaire (nourriture). Au cours d'une infection endogène, les microbes pénètrent dans les amygdales par les dents carieuses, les sinus (avec sinusite) ou la cavité nasale. Lorsque l’immunité est affaiblie, l’angine peut être causée par des bactéries et des virus constamment présents dans les muqueuses de la bouche et de la gorge.

Classification des maux de gorge

En oto-rhino-laryngologie, il existe trois types d'angor:

  • Mal de gorge primaire (les autres noms sont des maux de gorge courants, simples ou communs). Maladie inflammatoire aiguë de nature bactérienne. Les signes d'infection courante et les symptômes du tissu lymphoïde de l'anneau pharyngé sont caractéristiques.
  • Maux de gorge secondaires (maux de gorge symptomatiques). C'est l'une des manifestations d'une autre maladie. Certaines maladies infectieuses aiguës (mononucléose infectieuse, diphtérie, scarlatine), les maladies du système sanguin (leucémie, aleukie digestive toxique, agranulocytose) peuvent être accompagnées d'une lésion des amygdales.
  • Angine spécifique La maladie est causée par un agent infectieux spécifique (champignons, spirochète, etc.).

Angine primaire

Raisons

Environ 85% de tous les angor primaire sont causés par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. Dans d'autres cas, le pneumocoque, le Staphylococcus aureus ou une flore mixte joue le rôle de l'agent causal. Le mal de gorge primaire est le plus fréquent après le traitement ARVI. Se développe le plus souvent au printemps et en automne. Il affecte principalement les enfants et les adultes de moins de 35 ans. Habituellement transmis par des gouttelettes aéroportées. Se développe parfois à la suite d’une infection endogène. Les risques d'amygdalite augmentent avec l'hypothermie générale et locale, une diminution de l'immunité, des carences en vitamines, des troubles de la respiration nasale, une sécheresse accrue de l'air après une infection virale respiratoire aiguë.

Les symptômes courants de l'angine sont dus à la pénétration des déchets microbiens dans le sang. Les toxines microbiennes peuvent causer des dommages toxiques au système cardiovasculaire et nerveux et provoquer le développement de glomérulonéphrite et de rhumatismes. Le risque de complications augmente avec les rechutes fréquentes de l'angine de streptocoque.

Classification

En fonction de la profondeur et de la nature de la lésion du tissu lymphoïde de l'anneau pharyngé, un angor primaire catarrhal, lacunaire, folliculaire et nécrotique est isolé, en fonction de la gravité (légère, modérée et de forme sévère).

Les symptômes

La durée de la période d'incubation varie de 12 heures à 3 jours. Début aigu avec hyperthermie, frissons, douleur en avalant, adénopathies régionales élargies.

Dans l'angine catarrhale, il existe une affection sous-fébrile, une intoxication générale modérée, de légers signes d'inflammation selon les tests sanguins. Lorsque la pharyngoscopie a révélé une rougeur vive et diffuse du mur pharyngien postérieur, palais dur et mou. Catarrhal maux de gorge dure 1-2 jours. Le résultat peut être un rétablissement ou une transition vers une autre forme d'amygdalite (folliculaire ou catarrhale).

L'amygdalite folliculaire et lacunaire se caractérise par une intoxication plus prononcée. Les patients se plaignent de maux de tête, de faiblesse générale, de douleurs aux articulations, aux muscles et au cœur. Il y a hyperthermie jusqu'à 39-40 ° C. En général, l'analyse du sang est déterminée par une leucocytose avec décalage vers la gauche. ESR augmente à 40-50 mm / h.

L'examen pharyngoscopique d'un patient atteint d'une amygdalite lacunaire révèle une hyperhémie marquée, une dilatation des lacunes, un œdème et une infiltration des amygdales. La plaque purulente s'étend au-delà des lacunes et forme une plaque lâche à la surface de l'amygdale. La floraison a l'aspect d'un film ou de petits foyers individuels, ne s'étend pas au-delà des limites de l'amygdale, est facilement éliminée. Lors du retrait de la plaque, le tissu des amygdales ne saigne pas.

Lorsque le pharyngoscopie avait provoqué des maux de gorge folliculaires, elle révélait une hypertrophie et un gonflement marqué des amygdales, ce que l'on appelle l'image du "ciel étoilé" (plusieurs follicules purulents blanc-jaune). Lorsque la dissection spontanée du follicule forme une plaque purulente, qui ne s'étend pas au-delà de l'amygdale.

En effet, l'angine de poitrine nécrotique est caractérisée par une grave intoxication. Fièvre persistante, confusion, vomissements répétés. Les analyses de sang ont révélé une leucocytose prononcée avec un décalage gauche important, une neutrophilie, une augmentation significative de la RSE. Lors de la pharyngoscopie, on voit une plaque dense grise ou jaune verdâtre avec une surface inégale, terne et creusée. Lorsque la plaque est enlevée, le tissu des amygdales saigne. Après le rejet des zones de nécrose, il reste des défauts de tissu de forme irrégulière d’un diamètre de 1 à 2 cm, qui peuvent se propager au-delà de l’amygdale jusqu’à la paroi arrière du pharynx, de la langue et de l’arc.

Des complications

Les complications précoces de l'angine (otite, lymphadénite des ganglions lymphatiques régionaux, sinusite, abcès péri-amygdalien, péritonsillite) surviennent au cours de la maladie lorsque l'inflammation se propage à des organes et des tissus rapprochés.

Les complications tardives de l'angine de genèse infectieuse-allergique (glomérulonéphrite, cardiopathie rhumatismale, rhumatisme articulaire) apparaissent 3 à 4 semaines après le début de la maladie.

Diagnostics

Le diagnostic repose sur les symptômes de la maladie et les données de la pharyngoscopie. Pour confirmer la nature de l'agent infectieux, un examen bactériologique du mucus provenant des amygdales et un examen sérologique du sang sont effectués.

Traitement

Le traitement est généralement ambulatoire. En cas d'angine grave, l'hospitalisation est indiquée. On prescrit aux patients un régime économe, une forte consommation d'alcool et des médicaments antibactériens (céphalosporines, macrolides, sulfamides). La durée du traitement est de 5 à 7 jours. Amazone utilisée localement, fusafungine, gramicidine, herbes gargarantes et solutions antiseptiques, irrigation des amygdales chlorhexidine, norsulfazol, streptotsidom.

Angine spécifique

Amygdalite à Candida (fongique).

Champignons ressemblant à des levures du genre Candida albicans. Au cours des dernières années, le nombre de cas d’angor candidose a augmenté, en raison de l’usage généralisé des glucocorticoïdes et des antibiotiques. En règle générale, les maux de gorge fongiques se développent dans le contexte d’une autre maladie après un long traitement antibiotique.

Les symptômes généraux sont légers ou légers. Un examen pharyngoscopique révèle des couches blanches ou jaunâtres ponctuées sur les amygdales, s'étendant parfois jusqu'à la membrane muqueuse des joues et de la langue. Le raid est facilement enlevé.

Le diagnostic est confirmé par les résultats des recherches mycologiques. Le traitement consiste en l’abolition des antibiotiques, la prise de médicaments antifongiques, la thérapie réparatrice, le lavage des amygdales avec des solutions de nystatine et de lévorine.

Angina Simanovsky-Plaut-Vincent (angine ulcéreuse-membraneuse).

Il se développe avec une intoxication chronique, l'épuisement, les carences en vitamines, les déficits immunitaires. Il est appelé par les représentants de la flore saprophyte de la cavité buccale, le spirochète Vincent et la baguette de Paute-Vincent en symbiose.

Les symptômes généraux sont légers ou légers. Affecte généralement une amygdale. Sur sa surface se forment des ulcères recouverts d'une floraison gris-vert avec une odeur putride. Lorsque vous enlevez la plaque, l'amygdale saigne. Après le rejet de la zone nécrotique, un ulcère profond se forme, qui guérit ensuite sans formation de défaut.

Le diagnostic d'angine ulcéreuse-membraneuse est confirmé par les résultats de l'examen bactériologique. Thérapie réparatrice dirigée. Les zones touchées sont enduites d'une solution d'acide borique ou de bleu de méthylène et le rinçage est prescrit avec une solution faible de permanganate de potassium et de peroxyde d'hydrogène. Avec une nécrose profonde et un traitement prolongé, une antibiothérapie est indiquée.

En Savoir Plus Sur La Grippe