Attention, sinusite fongique allergique

La sinusite fongique allergique (AGS) est un type courant d'infection fongique dans les sinus. Lors de l'inhalation de champignons dans l'environnement, une réaction allergique se produit, qui conduit à une sécrétion abondante de mucus collant et à l'obstruction des sinus infectés. Lorsque AGS développe des allergies, des polypes nasaux et de l'asthme. En conséquence de cette maladie, la plupart des patients développent une sinusite chronique, affectant leur odorat. Si elle n'est pas traitée, la maladie entraîne un déplacement du globe oculaire et une perte de vision.

Les symptômes

Bien que la sinusite fongique allergique se produise à tout âge, la maladie est plus fréquente chez les enfants plus âgés, les adolescents et les jeunes adultes. Après une exposition initiale lors d'une respiration nasale normale, il se produit une réaction inflammatoire qui provoque un gonflement des tissus. Cela conduit à une obstruction des sinus et à un ralentissement ou à une interruption du drainage sinusal normal, créant un environnement idéal pour la croissance des champignons.

Diagnostics

La présence de mucine allergique (un groupe de mucoprotéines sécrétées et de tissus) est un diagnostic fiable de la sinusite fongique. Un échantillon de mucus est envoyé à un laboratoire où il est vérifié pour des signes de champignons. Les patients sont également soumis à un test de dépistage de la sinusite fongique invasive, du champignon saprophyte, du mycétome, de l’aspergillome, des champignons des sinus et de la mucine éosinophilique. Ceci est la base pour confirmer un diagnostic positif ou négatif de SHA.

Traitement

Le traitement le plus efficace consiste à éliminer chirurgicalement les excroissances fongiques épaisses et les grains de beauté dans les sinus infectés. Avant et après la chirurgie, vous devez prendre des stéroïdes. Rechute pas rare de la maladie. Peut nécessiter des opérations supplémentaires. Une immunothérapie et une thérapie anti-inflammatoire sont également effectuées pour éliminer les colonies du champignon.

Nouveaux horizons dans le traitement de la rhinosinusite fongique allergique

La rhinosinusite chronique (HRS) est un syndrome caractérisé par des symptômes nasaux, notamment un écoulement nasal incolore, une congestion, une douleur ou une sensibilité des sinus. Le syndrome a un certain nombre d'étiologies (causes) possibles. On suppose que la sinusite chronique est la cause de plus de 24 millions de visites par an et de dépenses de centaines de millions de roubles pour son traitement. La rhinosinusite fongique allergique (AGR) est un sous-type grave de HRS. Caractéristiques distinctives de l’AGR: polypes nasaux, augmentation des niveaux d’IgE spécifiques de champignons et épaisses mucines éosinophiles contenant des éléments fongiques. Il n’est pas surprenant qu’un nombre important de patients se trouvent dans des régions au climat chaud et humide.

Malgré le nom de la maladie, l'étiologie de la rhinosinusite fongique allergique reste inconnue. Il est nommé d'après une similarité clinique avec une maladie pulmonaire - l'aspergillose broncho-pulmonaire allergique, qui se caractérise également par des sécrétions épaisses et collantes d'éosinophiles. La corrélation de l'espèce fongique détectée dans la mucine avec un taux élevé d'IgE spécifiques à un fongique et un test cutané positif pour le même antigène fongique confirment la physiopathologie de la réaction induite par les IgE.

Des preuves directes sont également présentées selon lesquelles les réactions de synthèse sont une réaction allergique aux antigènes fongiques. Les réactions allergiques sont caractérisées par l'activation de cytokines Th2, telles que IL-5, IL-4 et IL-13, responsables de l'infiltration locale d'éosinophiles et de mastocytes, ainsi que d'une augmentation de la production d'IgE. Les mastocytes sont activés, les molécules effectrices, l'histamine, sont libérées lorsque les récepteurs d'IgE liés à l'antigène sont reconnus, entraînant des modifications inflammatoires locales. Ceci, contrairement aux antigènes qui stimulent la réponse des cytokines Th1, caractérisées par IFN-gamma et IL-2, conduit à une infiltration de neutrophiles et à une augmentation des taux d'IgG. L'étude a montré que les cellules mononucléées du sang périphérique dérivées des AFR sécrètent des cytokines Th2 lorsqu'elles sont injectées dans le tube d'antigènes fongiques courants. En revanche, chez les personnes en bonne santé, il n'y avait pas de réponse et réponse avec le profil de cytokines de Th1. Cela a montré l'une des premières études menées pour prouver l'effet direct d'antigènes fongiques sur les cellules inflammatoires des patients qui ne sont pas reproductibles par un organisme sain.

Sinusite fongique allergique

Sinusite fongique allergique - maladie chronique assez rare, difficile à diagnostiquer et donc à traiter. Si vous pensez que cette pathologie ne devrait pas dépendre de l’auto-guérison ou de l’effet des compresses de chaleur. Sans traitement adéquat en temps voulu, la maladie progresse régulièrement et l’infection affecte progressivement tous les sinus du nez.

>> Le site contient une vaste sélection de médicaments pour le traitement de la sinusite et d'autres maladies du nez. Utilisez sur la santé!

Pendant longtemps, il y a eu des controverses parmi les chercheurs, mais quelle est l'origine de la sinusite fongique allergique - allergique ou fongique? Après avoir cassé de nombreuses copies à la recherche de la vérité, les oto-rhino-laryngologistes en sont encore venus à la conclusion que la sinusite fongique allergique (et d'autres types de sinusite similaire) est un trouble à médiation immunologique causé par des allergies aux infections fongiques. Cela signifie que la principale cause de la maladie est une infection par des champignons.

Symptômes d'une sinusite fongique allergique

Les manifestations de l'inflammation fongique allergique du maxillaire et d'autres sinus paranasaux comprennent:

  • congestion nasale;
  • écoulement purulent;
  • mal de tête et douleur faciale.

Les patients se plaignent généralement de congestion nasale périodique, suivie de la formation de croûtes nasales semi-solides. Ces croûtes sont une mucine allergique qui se forme dans la cavité nasale et dans les sinus paranasaux affectés. Il se compose de débris cellulaires - un produit de dégradation des tissus - ainsi que d’éosinophiles et d’un petit nombre d’éléments fongiques.

La sinusite allergique fongique évolue très lentement et les patients et les membres de leur famille ne remarquent tout simplement pas les symptômes visuels de la maladie (asymétrie ou gonflement du visage). La douleur est rare dans la peste équine et son apparition est considérée comme un signe d'infection bactérienne adhérente.

Nous ajoutons que les patients souffrant de sinusite fongique allergique sont toujours immunocompétents, c’est-à-dire qu’ils ont une réponse immunitaire saine. Cela distingue de manière frappante l’AGS de la sinusite fongique invasive, qui se développe chez les patients atteints de déficit immunitaire.

Une manifestation clinique assez notable de la maxillite fongique allergique ou d'une autre sinusite est considérée comme une exophtalmie. Elle se caractérise par le déplacement du globe oculaire vers l'avant ou vers le côté, ce qui a pour effet que les yeux du patient paraissent «gonflés».

Sinusite fongique allergique - traitement

La thérapie AGS est basée sur:

  • élimination complète de la mucine fongique entière.
    Pour atteindre cet objectif ne peut être que chirurgicalement;
  • traitement médicamenteux, qui comprend l'utilisation d'antifongiques, de glucocorticoïdes, d'immunothérapie.

Glucocorticoïdes

Les hormones du cortex surrénalien ont un puissant effet anti-inflammatoire et immunomodulateur, qui empêche le développement de rechutes après un traitement chirurgical. Les corticostéroïdes locaux sont utilisés dans le schéma standard du traitement postopératoire de la sinusite fongique allergique. Avant la chirurgie, ces médicaments sont rarement utilisés.

Les corticostéroïdes systémiques ont des effets secondaires marqués, en particulier avec un traitement à long terme. Contrairement aux formes orales et injectables, les gouttes nasales locales ont une faible biodisponibilité et sont absorbées dans le corps en très petites quantités. Lorsqu’on utilise des glucocorticoïdes topiques à fortes doses et pendant une longue période, il existe un risque de saignement nasal, d’apparition de cataracte, dans de rares cas - perforation (perforation) du septum nasal. Par conséquent, même avec l’utilisation d’hormones topiques par les stéroïdes, une surveillance attentive de l’état du patient est nécessaire.

Immunothérapie

Il est prouvé que l’immunothérapie est un élément nécessaire du schéma thérapeutique de la sinusite fongique allergique et d’autres sinusites. L'immunothérapie commence après le retrait chirurgical de la mucine fongique des sinus maxillaires. Le traitement est effectué à l'aide de préparations contenant des antigènes fongiques. L'immunothérapie est un processus long, vous avez donc besoin de patience pendant 3 à 5 ans après le traitement chirurgical.

Médicaments antifongiques

Les agents antifongiques sont nécessaires pour prévenir le développement de formes invasives de sinusites fongiques, ainsi que pour éviter les rechutes après un traitement chirurgical.

L'itraconazole est utilisé en tant que préparation systémique en comprimés. De plus, certaines études ont prouvé l'efficacité et les antifongiques locaux. La posologie exacte des médicaments doit être choisie par le médecin traitant.

Comme vous pouvez le constater, la sinusite allergique fongique est une maladie assez grave. Mais malgré la durée et la thérapie difficile, ce type rare de maxillite peut être géré avec succès.

Sinusite nature fongique

La sinusite fongique est une inflammation des sinus maxillaires provoquée par l'influence d'un champignon pathogène. C'est extrêmement rare, mal traitable. Le diagnostic est difficile au début, ce qui donne à penser que le diagnostic se situera au stade chronique de la maladie.

Causes de la pathologie

Chaque personne est entourée de nombreux champignons partout - qu'ils soient dans les airs, dans des bâtiments, dans des aliments. Avec une forte immunité ne pose pas de danger. Avec une auto-défense affaiblie du corps, les champignons pathogènes pénètrent dans l'air, ils commencent à coloniser les sinus.

Une maladie peut déclencher la combinaison de plusieurs facteurs ou l’un des éléments suivants:

  • Traitement antibiotique incontrôlé ou à long terme.
  • Fracture du corps étranger ou du nez.
  • Dysfonctionnements dans la régulation hormonale.
  • Rhumes fréquents avec symptômes de lésions nasales.
  • Réactions allergiques.

Une sinusite fongique survient lorsque les sinus colonisent des champignons, suivis d'une réaction allergique.

La voie invasive de l'infection fongique n'est possible qu'avec une diminution significative de la réponse immunitaire du corps. Ces affections sont causées par des maladies graves: VIH, diabète, leucémie, conditions post-chimiothérapie et autres maladies graves.

Variétés

Mycétome

C'est le nom de la sinusite fongique causée par des champignons moisis qui infectent les sinus dans le contexte d'une maladie nasale existante et qui s'accompagne d'un blocage de la fistule excrétrice du sinus par du mucus.

Cette forme de sinusite fongique est la plus courante et est considérée comme une véritable sinusite fongique.

C'est important! Un sceau contenant des métaux qui améliorent le développement d'un champignon ou d'un rhume qui affecte les organes ORL peut provoquer une sinusite fongique.

Le patient a observé:

  • maux de tête graves;
  • violation de la respiration nasale;
  • le mucus sécrété par les sinus a une odeur désagréable;
  • morve avec des traînées de sang.

Sinusite nature allergique-fongique

Les antrites fongiques à caractère allergique touchent les personnes sujettes à des réactions non spécifiques du corps ou atteintes de maladies d'étiologie similaire:

  • asthme bronchique;
  • l'urticaire;
  • rhinite allergique.

Il se produit sur le fond d'une réaction allergique à des champignons qui sont dans un état normal dans le corps humain.

Les symptômes

La sinusite fongique présente des symptômes similaires à ceux de l'étiologie inflammatoire et est diagnostiquée comme suit:

  • difficulté à respirer à cause de la congestion nasale;
  • maux de tête sévères et fréquents;
  • douleur aux sinus et aux yeux maxillaires;
  • perte d'odeur;
  • cyanose de la muqueuse nasale;
  • le secret des sinus nasaux a une odeur désagréable, il peut être blanc comme du fromage ou contenir des pertes sanglantes et purulentes.

En outre, des polypes peuvent se former dans les voies nasales, en particulier lorsque la sinusite fongique est de nature allergique.

Diagnostics

Les principes généraux d’enquête suggèrent:

  • inspection;
  • radiographie des sinus maxillaires;
  • tomographie;
  • Échographie.

Pour confirmer l'étiologie fongique, un examen mycologique est réalisé dans le but d'isoler le champignon.

Traitement

Le traitement de la sinusite fongique est un processus très long et prend beaucoup de temps. Avec les stades avancés difficiles à traiter. Le plus souvent, on a recours à une intervention chirurgicale consistant en une ponction du sinus maxillaire et en pompant du pus à travers l'aiguille.

Après le nettoyage, prescrire un traitement complexe avec des médicaments visant à la destruction de l'agent pathogène. Pratiqué l'utilisation conjointe d'antifongiques et d'anti-inflammatoires. Ces médicaments contribuent à la destruction complète de l'infection dans le sinus nasal après un traitement chirurgical.

Pour la prévention des rechutes, des formes posologiques immunomodulatrices sont prescrites.

  • Avec le niveau habituel de réduction de l'immunité, l'aide de la médecine traditionnelle, qui sont des adaptogènes: ginseng, églantier, miel, eleutherococcus, leuzea.
  • Avec une diminution significative de l'immunité sur le fond des maladies graves, des comprimés et des gouttes visant à corriger la réponse immunitaire: Immunal, Immunorix et d'autres.
  • Dans le cas d'une forme allergique de la maladie, des histamines doivent être prises: Avamys, Nasonex.

Des préparations sous forme de pommade, de spray, de gouttes contenant de la nystatine ou de toute autre substance antifongique sont nécessaires.

Il est nécessaire de traiter le nez avec des solutions antiseptiques.

En plus bien aider la médecine traditionnelle.

Est important. Les antrites fongiques ne peuvent pas être traitées avec des antibiotiques! Cela ne fera que renforcer la maladie et créer des conditions idéales pour la reproduction des champignons.

Lorsque les premiers symptômes de la sinusite fongique se manifestent, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic précis et un traitement rapide et adéquat. La maladie peut non seulement devenir chronique et causer un certain nombre de complications, mais également créer une situation qui menace la vie du patient.

L'automédication, en particulier avec des antibiotiques, aggrave considérablement le processus.

La prévention de la sinusite fongique sera le principe d'un mode de vie sain, englobant tous les aspects: nutrition, sommeil, travail, repos, durcissement, sport.

Sinusite allergique - symptômes et traitement

La sinusite allergique est l’une des variétés de sinusite ou de sinusite (deuxième nom le plus courant de la maladie).

La sinusite en général est un processus inflammatoire des sinus maxillaires - les sinus paranasaux situés dans le corps de l'os maxillaire. Les sinus frontaux, paranasaux et des sinus des os ethmoïdes souffrent également. En d'autres termes, toute la zone située près des ailes du nez, au-dessus et au-dessous des yeux, devient enflammée.

La sinusite est l'une des maladies les plus courantes dans le monde. Elle touche autant les hommes que les femmes, les adultes et les enfants. Les résidents de tous les pays tombent malades, ni les zones épidémiologiquement dangereuses ni les régions épidémiologiquement pures atteintes de sinusite ne sont attribuées.

Causes et nature de la sinusite

La plupart des diagnostics de «sinusite» s'inscrivent dans le contexte d'une infection virale compliquée par une invasion bactérienne. La rhinite (nez qui coule) causée par une maladie virale en l’absence de traitement ou avec un traitement prolongé ou inadéquat crée des conditions idéales de taux d’humidité et de température permettant l’apparition et la propagation de bactéries pathogènes dans les sinus. Dans les sinus s'accumulent des crachats, dans lesquels les microorganismes se reproduisent bien - streptocoques, staphylocoques, pneumocoques et autres. Le système immunitaire cesse de faire face au nombre croissant de microbes nuisibles au cours de la progression et le processus inflammatoire commence, semant de nombreuses complications.

Parfois, l'invasion bactérienne ne se produit pas et une sinusite se développe dans le contexte d'une seule maladie virale. Cela se produit lorsque les agents responsables sont les virus de la grippe, l’adénovirose, le parainfluenza.

Moins souvent, la cause de la sinusite devient une invasion fongique.

Des cas ont été observés au moment de l'apparition d'une sinusite dans le contexte de lésions multiples et de caries dentaires et d'hémorragies nasales sévères d'étiologies variées. La pénétration d’eau polluée dans le nez ou la bouche lors d’une baignade dans des piscines et des plans d’eau ouverts provoque également une sinusite.

Parfois, la sinusite est de nature allergique. Elle peut se développer sur le fond de la rhinite allergique, non compensée à temps. Il arrive également que la sinusite allergique se développe d'elle-même et non dans le contexte d'une autre maladie de nature allergique.

Symptômes de la sinusite

Aux premiers stades du patient, des écoulements aqueux, visqueux ou muco-aqueux des voies nasales se produisent. Ces sécrétions ne suggèrent pas que la sinusite se développe dans le corps, y compris la sinusite allergique, mais indiquent le développement de la rhinite - une inflammation de la muqueuse nasale.

Si la rhinite n'est pas éliminée à temps, la structure, la couleur et la densité des sécrétions changent.

Une sinusite doit être suspectée dans les cas suivants:

  • La rhinite dure plus d'une semaine et soit il n'y a pas d'amélioration, soit il s'aggrave.
  • Les décharges deviennent épaisses, deviennent jaune-vert, se détachent à peine du nez,
  • Des maux de gorge et des maux de gorge, des irritations, une toux causée par un écoulement de mucus épais au fond de la gorge sont ajoutés au nez bouché et au nez qui coule,
  • Le patient ressent une douleur près du nez, autour des yeux, au milieu du front. Air inhalé, crachats épaissis accumulés, pressions de pus contre les parois enflammées des sinus affectés, d'où les sensations douloureuses. La douleur est pire lorsque la tête est inclinée vers le bas, lorsque les muscles du visage sont tendus, toussent et éternuent.
  • Ça fait mal et un peu le vertige. Cela est dû au fait que, en raison de la violation de la respiration nasale, le corps manque d'oxygène, y compris les cellules du cerveau, pour se nourrir.
  • Se sent mal mal de dents. La paroi inférieure des sinus maxillaires est si mince que les expectorations et le pus accumulés peuvent s'écouler jusqu'aux racines des dents, provoquant ainsi une inflammation locale.
  • La température augmente et se maintient à environ 38 degrés.

La sinusite allergique présente les mêmes symptômes et les mêmes méthodes de traitement que les autres types de sinusite.

Traitement de la sinusite

Littéralement guérir la sinusite allergique et ses autres formes que par un otolaryngologist.

Il posera le diagnostic sur la base des résultats des examens de laboratoire et du patient et prescrira les médicaments suivants: antibactérien, antiviral ou antifongique pour éliminer l’infection, antihistaminiques pour compenser la réaction allergique, décongestionnants pour soulager l’œdème, vasoconstricteur pour réduire la sécrétion, analgésiques pour soulager la douleur.

Les conditions de course nécessitent un traitement chirurgical, tel que des ponctions pour éliminer le mucus épais des sinus.

Pour l'assistance médicale dans le traitement de la sinusite allergique devrait être traité en cas de:

  • Quand le nez qui coule ne s'arrête pas pendant la semaine,
  • L’état de santé s’est détérioré après les trois premiers jours de la maladie,
  • La température se maintient et ne s’égare pas,
  • Déficience visuelle et / ou auditive marquée,
  • Maux de tête perturbés, ne vous arrêtez pas et ne pas se calmer,
  • Une histoire de sinusite de n'importe quelle étiologie,
  • La sinusite allergique est accompagnée d'un gonflement du nasopharynx, de graves difficultés respiratoires, d'une éruption allergique sur le visage et le cou et d'un gonflement du visage.

Si elle n'est pas traitée, la sinusite entraîne une inflammation du nerf optique, ce qui entraîne une perte de vision, une inflammation des méninges (méningite), une ostéomyélite (une atteinte purulente des os du crâne).

Le traitement chez l'adulte est plus facile que chez l'enfant.

  • Premièrement, la gamme d’agents antibactériens autorisés pour les enfants, en particulier les premières années de la vie, est limitée.
  • Deuxièmement, les enfants ne savent pas comment se débarrasser du mucus en se mouchant le nez, et la toilette de leur nez tenu par des adultes ne garantit pas un nettoyage complet.
  • Troisièmement, l'état des enfants se détériore plus rapidement et plus souvent à la maison, il est difficile de les aider.

Prévention de la sinusite

La sinusite allergique est difficile à prévenir à moins que des réactions allergiques se soient déjà produites.

Si une personne connaît sa tendance aux réactions immunopathologiques, elle devrait limiter le contact avec les allergènes, suivre un régime hypoallergénique et effectuer régulièrement des soins nasaux.

En cas de rhinite allergique, il est nécessaire de prévenir l’accumulation de mucus dans les voies nasales et d’utiliser des gouttes antiallergéniques.

Pour que le nez qui coule ne se transforme pas en sinusite, vous devez diluer le flegme dans le nez. Pour ce faire, buvez beaucoup de liquide et irriguez régulièrement la cavité nasale avec des pulvérisations d’eau de mer.

Faciliter l'état d'inhalation avec une solution saline. L'utilisation d'herbes et d'huiles essentielles avec une cause inexpliquée d'allergies est interdite en raison de complications possibles.

Il est nécessaire d'arrêter de fumer au moins pendant un certain temps, tout en notant l'écoulement nasal. Fumer irrite la membrane muqueuse, entraînant une séparation supplémentaire du mucus. En outre, les substances entrant dans la composition de la fumée de tabac sont des allergènes et des toxines puissants.

Il est important de ne pas prendre d'alcool en raison de sa capacité à provoquer un gonflement. Dans le contexte de la sinusite, le gonflement peut être très dangereux.

L’hygiène personnelle aidera à prévenir l’infection dans les sinus: se laver les mains avant de se laver et se toucher le visage, laver les voies nasales, en utilisant seulement des mouchoirs individuels propres.

Sinusite fongique

La complication des maladies respiratoires transmises aux jambes est souvent le développement du sinus paranasal du processus inflammatoire. Une telle condition pathologique est toujours aggravée par l'adhésion de la microflore pathogène à celle-ci. La sinusite fongique (SH) est un type de maladie.

Sinusite fongique: caractéristiques de la maladie chez l'adulte, l'enfant et la femme enceinte

Le plus souvent, le processus inflammatoire de la nature fongique, qui se produit dans un ou plusieurs sinus paranasaux, est sensible aux personnes vivant dans des climats tempérés et très humides. L'une des caractéristiques du SH est que la maladie est représentée par plusieurs maladies qui ont un lien direct avec le site du processus pathologique. À savoir:

  1. Sinusite La forme la plus commune de la maladie affecte les sinus maxillaires. Ce type de pathologie est généralement diagnostiqué chez les jeunes de moins de 20 ans. Les patients de cette tranche d'âge constituent le principal groupe à risque de développement d'un processus inflammatoire fongique dans les sinus maxillaires.
  2. Ligne de front Le type de maladie se développe directement dans un ou les deux sinus frontaux et se caractérise par l'évolution la plus sévère, ainsi que par les plus grandes difficultés de traitement. C'est pourquoi les experts ne recommandent catégoriquement pas l'auto-traitement lors de l'identification de ce type de condition pathologique. Une douleur pénible ou douloureuse au front est considérée comme un trait distinctif.
  3. Etmoïdite. Sa principale différence réside également dans la localisation de la douleur - elles sont localisées à la racine du nez et du pont nasal. Les sinusites fongiques chez les enfants entraînent des conséquences plutôt désagréables - les jeunes patients atteints de ce type de maladie développent souvent une conjonctivite et un gonflement de la surface interne des paupières du côté affecté, qui se manifestent généralement par une saillie du globe oculaire.
  4. Sphénoïdite. Le type le plus rare de processus pathologique, consistant en la défaite des champignons pathogènes du sinus sphénoïdal, qui a la localisation la plus éloignée. La principale caractéristique de ce type de malaise est également la localisation du syndrome douloureux - le malaise douloureux se situe à l'arrière du crâne. En outre, la sphénoïdite caractérise une double vision et une déficience visuelle constantes.

Les symptômes négatifs accompagnant la maladie et les méthodes de leur soulagement dépendent du sinus dans lequel les symptômes négatifs se développent.

Une caractéristique du SH est qu’il peut exister sous deux formes:

  • invasive. Se produit sur fond de troubles du système immunitaire et n'affecte que les personnes ayant des antécédents de maladies graves telles que le SIDA, le diabète, les néoplasmes malins.
  • non invasif. Sur cette forme, la sévérité de l'immunodéficience est sans effet. Il peut présenter des fuites dans l’un des types suivants - mycétome (boule fongique constituée d’un plexus dense de mycélium et apparaissant au début de la reproduction active de champignons pathogènes dans la fistule nasale obstruée par le mucus) et de SH allergique affectant principalement des personnes allergiques.

Dans une forme isolée, la sinusite de type fongique est assez rare. Le plus souvent, il est secondaire, apparaissant dans le contexte d'une lésion virale ou bactérienne des sinus paranasaux.

C'est important! La sinusite fongique la plus dangereuse chez la femme enceinte. Cette maladie loin d’être inoffensive peut très vite provoquer le développement d’une hypoxie (manque d’oxygène) chez le fœtus. Cette condition dangereuse augmente également de manière significative le risque de développement de pathologies internes chez le bébé. On constate souvent l'apparition de perturbations dans le fonctionnement du cerveau, ce qui à son tour provoque l'apparition de maladies neurologiques à l'avenir. Dans une telle situation, seul un diagnostic opportun et une thérapie adéquate réduisent les risques de développement de conséquences dangereuses pour une femme en position.

Pour la durée et la nature de l'évolution de la maladie est de deux formes:

  • sinusite fongique aiguë. Cela commence par des manifestations prononcées, qu'il est presque impossible de distinguer des signes de grippe, d'ARVI ou d'un rhume banal. Cependant, la progression de la maladie s'accompagne d'une augmentation des symptômes, parmi lesquels les symptômes les plus caractéristiques de la sinusite fongique sont une douleur aiguë au voisinage immédiat des sinus paranasaux affectés, aggravée par un mouvement de la tête, une odeur désagréable émanant du nasopharynx, ainsi qu'une rougeur et un gonflement de la peau couvrant le sinus enflammé. En règle générale, la durée de survenue de ce type de maladie, sous réserve d'un traitement adéquat et rapide, ne dépasse pas trois semaines et conduit au rétablissement complet du patient.
  • La sinusite fongique chronique est différente de la forme aiguë de la durée et de la nature du flux. La durée de l'attaque de cette maladie dangereuse est supérieure à deux mois, alors que ses symptômes s'atténuent, elle se manifeste avec une nouvelle force.
au contenu ↑

Causes de la sinusite fongique

Une variété de champignons pathogènes et opportunistes sont répandus dans notre environnement. Ils pénètrent facilement dans les voies respiratoires supérieures et se déposent sur la surface muqueuse des sinus paranasaux et, avec une immunité réduite, entraînent le développement de modifications pathologiques. Ce type de condition pathologique, comme le SH, est assez facilement provoqué par divers prémisses.

Les causes suivantes de sinusite fongique sont notées:

  • entrée accidentelle ou délibérée d'objets étrangers dans les voies paranasales (cette condition préalable, provoquant le développement de l'EG, est très caractéristique des enfants en bas âge;
  • affections pathologiques catarrhales ou virales fréquentes affectant les voies respiratoires supérieures et directement les voies respiratoires paranasales;
  • lésions mécaniques (fractures, meurtrissures graves) des os du visage, ainsi que courbure congénitale et acquise de la cloison nasale;
  • consommation à long terme ou incontrôlée de médicaments antibactériens;
  • troubles hormonaux;
  • réactions allergiques.

Un état pathologique directement lié à la colonisation des sinus paranasaux par des champignons pathogènes de micro-organismes est généralement déclenché par l'un des facteurs ci-dessus, ainsi que par la combinaison de plusieurs d'entre eux.

En outre, les experts ont noté et la voie invasive des infections fongiques des sinus. Cela n'est possible que dans le cas où une personne a une diminution significative de son immunité. Cela se produit généralement en réaction à des maladies graves - leucémie, diabète ou VIH, ainsi qu'à la suite d'une chimiothérapie.

Symptômes et signes de sinusite fongique

Ce type de maladie est très insidieux dans la mesure où, au stade initial de son développement, il n’est pas accompagné de symptômes sévères et il progresse très lentement, sans susciter une crainte sérieuse chez une personne. Les gens ne font généralement pas attention à la manifestation de signes pathologiques légers et ne commencent pas un traitement en temps opportun, ce qui entraîne une maladie rapidement chronique, ce qui peut entraîner des complications graves.

Les experts recommandent à toutes les personnes à risque de développer cette maladie d'étudier tous les symptômes possibles de la sinusite fongique, directement dépendants du stade de la maladie, dont la gravité est mesurée en points sur une échelle VAS:

  1. Poids léger Il ne dépasse pas 3 points. La maladie, qui se trouve à ce stade de développement, s'accompagne de symptômes bénins - niveau bas, sous-fébrile, ne dépassant pas 37,5 ° C, température corporelle, absence de fièvre et maux de tête faibles. Les sécrétions nasales dans la sinusite fongique sont bénignes, caractérisées par une consistance semi-liquide et une couleur transparente.
  2. Moyenne Il peut atteindre 7 points sur l’échelle VAS. Les signes de sinusite fongique à ce degré acquièrent une gravité modérée. Sa température corporelle monte à 38,2-38,5 ° C, une congestion nasale prononcée apparaît, les écoulements nasaux deviennent plus épais et mal séparés, et les maux de tête deviennent aigus.
  3. Lourd. Il est d’environ 10 points et se caractérise par une température élevée, atteignant souvent une température critique, douloureux, aggravé par tout mouvement, maux de tête, congestion nasale prononcée. Également à ce stade de l'état pathologique, les spécialistes notent souvent l'apparition de complications purulentes de la maladie.

C'est important! Une telle gradation de la pathologie respiratoire, directement liée à la défaite des sinus par des champignons pathogènes de nature fongique, permet aux principaux otolaryngologues de choisir le traitement le plus approprié pour chaque patient. Merci à eux, vous pouvez rapidement arrêter toutes les manifestations négatives de l'état pathologique, et éliminer leur cause fondamentale.

Diagnostic de la maladie

Avec l'apparition des premiers signes d'un état pathologique, il est urgent de faire appel à un spécialiste et de subir un examen approprié permettant d'identifier le stade et la forme de la maladie.

Le diagnostic spécialisé de la sinusite fongique est nommé après une histoire complète et comprend généralement les événements suivants:

  1. Rhinoscopie Inspection visuelle des sinus nasaux, réalisée avec un tube mince et flexible, équipé d'une source de lumière à une extrémité. Grâce à cette méthode, un spécialiste expérimenté peut détecter des modifications même minimes des cavités paranasales.
  2. CT La tomodensitométrie est considérée en pratique otolaryngique clinique comme la meilleure méthode pour examiner les cavités annexielles pneumatiques et les labyrinthes nasaux.
  3. IRM L'imagerie par résonance magnétique est une méthode de recherche plus coûteuse, mais elle permet non seulement d'identifier la sinusite fongique, mais également de détecter l'apparition de complications intracrâniennes.
  4. Rayon X Son utilisation est justifiée dans les cas de suspicion d'état de défaite pathologique des sinus paranasaux frontaux ou sphénoïdaux.

Lorsque les champignons pathogènes affectent les sinus maxillaires, la ponction ou la ponction des sinus paranasaux est considérée comme la méthode la plus efficace d’examen diagnostique. Cette procédure est le «gold standard» pour poser un diagnostic de sinusite fongique, car elle détermine non seulement la forme de la maladie avec la plus grande précision, mais effectue également le traitement initial de la sinusite fongique.

Le recours à la ponction est pleinement justifié, même si l'on soupçonne un malade d'avoir un kyste dans la région du sinus paranasal, un processus aigu d'inflammation ou le développement de complications purulentes. Pour confirmer pleinement le diagnostic, un oto-rhino-laryngologiste de premier plan prescrit un test de laboratoire pour le sang et un frottis d'exsudat muqueux. Vous devrez peut-être aussi consulter un allergologue.

Comment et quoi traiter une sinusite fongique chez l'adulte et l'enfant?

Le traitement initial de l'HS repose sur l'élimination complète de la mucine fongique (sécrétion pathologique semblable à un gel). Cet objectif n'est atteint que de manière opérationnelle. Le traitement chirurgical de la sinusite fongique peut être réalisé à l'aide de divers types d'opérations - selon la méthode de Denker (ouverture de la cavité d'air par la bouche), une chirurgie des sinus classique et une intervention endoscopique mini-invasive. La méthode d’impact opérationnel est choisie en fonction de la nature et de l’évolution de la pathologie.

La prochaine étape thérapeutique est une série de mesures thérapeutiques médicales.

Il consiste à effectuer les rendez-vous suivants:

  1. La nomination des médicaments antifongiques. Ces fonds sont considérés comme essentiels dans le cours thérapeutique. Leur nomination vise principalement à prévenir les récidives postopératoires de la maladie et à mettre au point des formes invasives de SH plus dangereuses. Le principal médicament de choix pour ce type de maladie respiratoire est l'itraconazole. Le choix de la posologie exacte pour chaque patient est la prérogative exclusive du spécialiste.
  2. L'utilisation de glucocorticoïdes. Ces médicaments ont un effet immunomodulateur et anti-inflammatoire prononcé, aidant à prévenir le développement de rechutes postopératoires. Dans les mesures thérapeutiques visant à soulager les symptômes négatifs, on utilise à la fois des corticostéroïdes locaux, des gouttes nasales et des aérosols (Fliksonaze, Nazarel, Polydex) et des comprimés systémiques (Prednisolone, Berlicort). Ces produits pharmaceutiques ne sont traités par les enfants et les adultes HS pas plus d'une semaine, car ils provoquent rapidement une dépendance du corps et, par conséquent, la survenue de l'effet opposé.
  3. Cours d'immunothérapie. Grâce à lui, les défenses de l'organisme sont renforcées. Les principaux médicaments immunostimulants prescrits pour cette maladie sont Amiksin ic et Arbidol, qui sont recommandés même pour les bébés.

Un antibiotique pour la sinusite fongique est prescrit dans des cas exceptionnels, uniquement lorsque la microflore bactérienne est liée au processus pathologique et que la suppuration apparaît dans les sinus paranasaux. Mais ces médicaments puissants tentent de ne pas traiter les femmes enceintes car ils peuvent avoir un effet négatif sur le développement du fœtus.

Complications et effets de la sinusite fongique

En l'absence de traitement opportun et adéquat, toute maladie ORL, y compris l'HS, peut avoir des conséquences graves et souvent dangereuses. Les complications de la sinusite fongique peuvent conduire au développement de la surinfection, à la suite de laquelle une personne peut tomber dans le coma. En outre, le SH est capable de provoquer l'apparition de conséquences aussi dangereuses, qui peuvent, dans un délai relativement court, aboutir à la mort du patient.

Le plus souvent, selon les experts, se présentent les conditions pathologiques dangereuses suivantes:

  • inflammation de la pie-mère (méningite);
  • pénétration d'exsudat purulent dans les structures osseuses de la face situées à proximité immédiate des cavités paranasales (ostéomyélite);
  • inflammation de l’orbite oculaire et du nerf optique, ce qui entraîne le développement d’une cellulite ou d’un abcès dans cette région.

Toutes ces complications menacent de mort une personne. Avec une HS invasive qui progresse rapidement, les tissus mous du visage subissent une nécrose difficile à arrêter. La conséquence de ce processus pathologique est toujours sa pénétration dans le cerveau, ce qui entraîne la mort du patient.

Prévention des maladies

HS est assez difficile et difficile à traiter la maladie.

La prévention de la sinusite fongique est un ensemble de mesures simples que vous devez suivre régulièrement:

  • augmenter l'activité physique en raison de l'exercice quotidien et de longues marches à l'air frais;
  • la normalisation du régime alimentaire et l'enrichissement maximum du régime;
  • créant un arrière-plan psycho-émotionnel favorable.

Lorsque les premiers signes avant-coureurs du rhume apparaissent, un complexe thérapeutique adéquat est nécessaire. De plus, n'oubliez pas que pour prévenir le développement d'un état pathologique causé par des champignons pathogènes, un examen de routine annuel par un spécialiste ORL et la mise en œuvre stricte de toutes ses recommandations peuvent être utiles.

Traitement de la sinusite fongique

Le traitement de la sinusite fongique est un processus très important, car elle doit être prescrite correctement et démarrée rapidement, sans quoi le risque de complications et le passage de la maladie à la forme chronique sont élevés.

Si vous ne commencez pas le traitement de la sinusite fongique à temps, vous risquez des complications graves.

Informations générales

Il convient de noter que, parmi les autres types de sinusite, cette maladie survient presque tout le temps. Le rôle de l'agent pathogène infectieux est joué par un agent pathogène. Le traitement prend généralement du temps et demande beaucoup d'efforts.

Les microorganismes fongiques peuvent habiter l'atmosphère qui nous entoure. Leur pénétration dans le corps se fait par les voies respiratoires, après quoi on note leur affaissement et leur reproduction ultérieure dans les sinus.

La principale condition pour le développement est considérée comme une immunité faible. Mais il peut y avoir d'autres facteurs (par exemple, une maladie, un stress émotionnel, une surcharge, etc.).

Formes de la maladie

Dans la sinusite fongique, on distingue les formes suivantes:

  • Invasif - se développe le plus souvent chez les personnes qui souffrent déjà de maladies graves telles que le diabète, l'oncologie, la leucémie ou le sida. Peut se développer avec une chimiothérapie.
  • Non invasif - presque toute personne est sujette à cette maladie. Commence souvent après un rhume, accompagné d'un gonflement de la membrane muqueuse et d'un blocage des sinus.
Toute personne est sujette à la forme non invasive de sinusite fongique.

Naturellement, le traitement de la sinusite fongique dépend de la forme diagnostiquée.

Causes de l'inflammation

Quelles sont les causes de la maladie décrite? Il peut y en avoir plusieurs.

Le simple fait d’attirer les champignons sur les muqueuses ne signifie pas qu’ils vont commencer à se développer et à causer une sinusite (ou même plusieurs à la fois).

Pour ce faire, il convient de créer des conditions spéciales favorables aux colonies de champignons et défavorables à la santé humaine. Tout d’abord, nous parlons d’un système immunitaire affaibli.

Voici quelques facteurs de risque pouvant causer une sinusite fongique:

  • utilisation prolongée d'antibiotiques;
  • objets étrangers dans les sinus paranasaux (les jeunes enfants peuvent y coller quelque chose à la surface duquel se trouvaient des champignons ou des micro-organismes similaires pouvant être présents sur le matériau dentaire);
  • hormones altérées;
  • rhume chronique et rhinite;
  • dommages au nez;
  • allergies affectant les voies respiratoires supérieures.

Dans le cas d'une inflammation fongique allergique, les sinus paranasaux sont initialement infectés (ce qui est favorisé par des champignons pathogènes), puis l'organisme produit des anticorps (une réaction allergique).

La sinusite fongique peut commencer en raison d'un rhume chronique.

Connaissant les causes de la maladie décrite, vous pouvez essayer de l’éviter. Si cela ne peut pas être fait, il est conseillé de commencer le traitement dès que possible. Cependant, il est nécessaire de poser un diagnostic et de prescrire un traitement non pas indépendamment, mais selon les recommandations médicales et sous la surveillance d'un médecin qualifié.

Symptômes de la maladie

Bien que le médecin établisse un diagnostic, tout le monde a besoin de connaître les symptômes de la sinusite fongique:

  • le mucus sortant du nez devient brun;
  • Les sinus font mal (au début, pas beaucoup, mais la douleur augmente avec le temps).

La lente évolution de la maladie ne permet pas toujours de la diagnostiquer ou même de la suspecter immédiatement.

Par la couleur des sécrétions nasales, vous pouvez approximativement deviner quels micro-organismes fongiques ont été à l'origine du processus inflammatoire. Par exemple, le mucus jaune qui a la consistance d’une gelée est probablement causé par un champignon moisissure. L'écoulement blanc indique une candidose possible.

Fait intéressant, le plus souvent la sinusite causée par des champignons pathogènes, les gens souffrent dans des conditions climatiques modérément humides.

Voici les symptômes de la sinusite fongique, que l'on observe le plus souvent:

  • congestion nasale (ce qui est assez difficile et même impossible à gérer);
  • migraine (surtout douleur au front);
  • douleur dans les sinus;
  • écoulement blanc avec une texture de fromage;
  • la présence de pus et même de veines sanglantes dans la décharge;
  • des problèmes d'odeur;
  • odeur désagréable et même particulière du mucus sécrété;
  • gonflement du visage;
  • maladie

Dans les bas-côtés du nez, il est fort probable que la formation de polypes ne se produise que par intervention chirurgicale. Très souvent, cette maladie est observée chez ceux qui souffrent d'asthme bronchique ou d'allergies.

La multiplication de l'infection est inévitable si, au début, elle ne fournit pas d'assistance médicale à une personne. En conséquence, des complications graves peuvent survenir, allant jusqu'au coma et au décès.

Diagnostics

Vous ne devriez pas poser un diagnostic de "sinusite fongique" pour un seul symptôme. Il existe un risque de confusion avec l'inflammation du sinus sinus, qui est apparue pour une autre raison, dans laquelle le processus de traitement, respectivement, sera différent.

  • Tout d'abord, il est nécessaire de consulter un médecin dès les premiers signes de la maladie. En règle générale, il s'agit d'un oto-rhino-laryngologiste ou d'un mycologue.
  • Deuxièmement, il faut être préparé au fait que les antécédents et l'examen externe ne seront pas suffisants. Très probablement, l'ENT vous enverra pour des examens supplémentaires - des analyses de sang et des rayons X à la tomodensitométrie.

En fonction des résultats du diagnostic, le médecin prescrit un processus thérapeutique approprié. Le processus thérapeutique prendra certainement beaucoup de temps. Mais si toutes les recommandations médicales sont parfaitement remplies, les chances d'une récupération en douceur augmenteront considérablement.

Seul un médecin qualifié peut établir un diagnostic précis.

Intervention chirurgicale

Le traitement de la sinusite fongique a un caractère prolongé et son objectif principal est de lutter contre les champignons infectieux.

Hélas, bien que le médecin ait prescrit au début des méthodes thérapeutiques conservatrices, elles sont loin d’être suffisantes. Parfois, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale, qui consiste uniquement:

  • augmente la durée du traitement de la sinusite fongique;
  • rend la récupération longue;
  • augmente le risque d'effets secondaires.

De plus, la chirurgie ne peut pas être faite dans les cas négligés. Bien que personne ne veuille «passer sous le couteau» (en réalité, ce n’est pas un couteau, mais une aiguille spéciale pour la perforation), il n’ya pas d’autre solution, car la maladie peut entraîner des changements irréversibles, notamment le coma et la mort.

D'autre part, il est impossible d'appeler l'opération envisagée l'intervention chirurgicale la plus difficile parmi celles existantes. Elle est réalisée en ambulatoire et implique:

  • perforation du sinus (une fine aiguille est utilisée à cette fin);
  • tirer le pus (pour cela, vous aurez besoin d'une seringue spéciale);
  • rincer le nez.
Ponction du sinus maxillaire - une solution chirurgicale

Lorsque l'opération est terminée, le médecin prescrit des antibiotiques pendant un certain temps. Peut-être le rendez-vous de la chimiothérapie. Les premiers résultats positifs de ce processus sont visibles après une semaine.

Prise de médicaments

Sur le traitement médical de la sinusite fongique doit également être informé. En particulier, il faut s'attendre à la nomination de tels médicaments par le médecin:

  • antifongique (tout d'abord!);
  • stéroïde;
  • immunomodulateur;
  • antimicrobien;
  • anti-inflammatoire.

Tout cela vise non seulement le traitement, mais également la prévention de nouvelles rechutes, ainsi que la restauration de l'état normal de la membrane muqueuse après la maladie (et, en outre, après la chirurgie).

Et grâce aux immunomodulateurs, l'immunité devient plus forte et, en conséquence, la possibilité de développer d'autres maladies diminue. Dans ce cas, rappelez-vous d'Arbidol ou d'Anaferon, ou achetez de la teinture de ginseng ou d'églantier dans une pharmacie.

Arbidol aide à renforcer le système immunitaire

En règle générale, les antibiotiques ne sont pas prescrits sous cette forme, car ils ne font que créer des conditions propices au développement ultérieur de micro-organismes pathogènes et à la survenue de complications.

Lors du traitement médicamenteux, il ne faut pas oublier ces règles importantes qui amènent le patient à se rétablir:

  • régulation de puissance;
  • marche dans l'air frais (mais habillez-vous chaudement s'il fait froid dehors et ne le faites pas trop refroidir);
  • exercice;
  • attitude positive.

Il faut comprendre que seule une approche intégrée permet d'espérer la victoire sur la maladie. En utilisant une seule préparation, en effectuant toute procédure ou en observant les règles ci-dessus, rien de raisonnable ne peut être obtenu.

Mais en utilisant toutes les méthodes possibles (bien sûr, à condition qu’elles soient résolues par un médecin), il est possible d’éviter les complications et les résultats positifs.

Remèdes maison

Les symptômes de la forme fongique chez l'adulte déterminent en grande partie les caractéristiques du traitement ultérieur. Mais ne pensez pas que vous pourrez vaincre la maladie chez vous en utilisant uniquement des remèdes traditionnels.

De telles méthodes, en effet, peuvent être efficaces, cependant, en tant que méthodes additionnelles plutôt que de base (et vous devriez quand même en discuter avec votre médecin avant).

Hypericum teinture est activement utilisé dans le traitement de l'antrite

En particulier, le lavage est recommandé. Pour ce faire, appliquez une solution de soude.

L'impact sur les champignons qui se multiplient dans la cavité nasale peut être obtenu de la manière suivante:

  • la solution de soude est utilisée pour rincer les voies nasales (une seule cuillère par demi-litre de liquide);
  • mélanger le jus de carotte et le jus de betterave (les proportions doivent être approximativement égales), lubrifier les voies nasales avec ce mélange jusqu'à quatre fois par jour;
  • rincer la cavité nasale en ramassant l'herbe - des fleurs de camomille, du calendula ou du millepertuis peuvent être utiles;
  • Vous pouvez également faire de la teinture d'Hypericum - une cuillerée d'herbes séchées dans un verre d'eau chaude, dessiner pendant une demi-heure, filtrer et boire trois fois par jour.

Mais pour se débarrasser d'un symptôme tel qu'un nez bouché, avec la forme décrite de la maladie, il n'est pas recommandé de préparer un bouillon trop chaud (non refroidi). L'échauffement n'est pas non plus un traitement approprié. Sinon, l'infection bactérienne risque d'être liée à une infection existante.

Comme mentionné précédemment, les antibiotiques ne sont pas acceptés (même sous forme de gouttes et de sprays).

Mesures préventives

Il y a beaucoup à dire sur le traitement des symptômes de la sinusite fongique. Mais la prévention de cette maladie n’est pas moins importante, car elle ne peut bien sûr pas garantir une sécurité à 100%, mais réduit considérablement cette probabilité.

Voici quelques règles à respecter (si vous ne voulez pas souffrir de sinusite, bien sûr):

  • nutrition équilibrée et rationnelle;
  • normalisation de l'état psychologique;
  • bon repos et pas de surcharge au travail;
  • marcher dans l'air frais;
  • traitement rapide de la rhinite;
  • prendre des vitamines complexes;
  • élimination des réactions allergiques;
  • faire du sport;
  • durcissement
  • éviter les émotions négatives.
Les sports aident à renforcer le système immunitaire

Si nous parvenons à prévenir cette maladie, nous ne perdrons pas de temps et ne ferons aucun effort pour la traiter.

Champignon allergique

Qu'en est-il de la sinusite fongique allergique? Cette maladie touche environ 10% des personnes souffrant de rhinosinusite.

La pathologie est causée par des microorganismes fongiques, à la suite desquels le corps présente une réaction allergique, produisant certains anticorps. Souvent, une telle nuisance chez l'homme s'accompagne d'asthme bronchique.

Le plus souvent, cette forme d'inflammation se produit chez les jeunes et les adolescents. Le sexe n'a pas d'importance.

Si nous parlons d'agents pathogènes, les "coupables" sont généralement le champignon Biopolaris, le champignon Alternaria, Fusarium et Curvularia. Micro-organismes fongiques Aspergillus peut également en être la cause, mais une infection par ceux-ci ne provoque une sinusite que dans 9% des cas et uniquement chez l'adulte.

La symptomatologie de la maladie coïncide approximativement avec ce que l'on peut observer avec d'autres formes de sinusite fongique. Mais dans ce cas, une réponse immunitaire plus visible du corps est possible et une exophtalmie est possible (lorsque le globe oculaire se déplace vers l'avant, les yeux ressemblent alors à des "renflements").

Ne pas serrer avec le traitement de la sinusite fongique!

Ne retardez pas le traitement de l'inflammation causée par des microorganismes fongiques! Il est nécessaire de traiter cette maladie avec le plus grand sérieux, car l’absence de traitement correct et opportun est un pas en avant vers des complications dangereuses.

En Savoir Plus Sur La Grippe