Récupération après enlèvement des végétations adénoïdes

La tâche principale de la thérapie postopératoire est la création de conditions optimales pour la régénération la plus rapide de l'épithélium muqueux au site des tissus opérés. Afin d’accélérer la récupération après le retrait des végétations adénoïdes chez l’enfant, il est nécessaire de suivre strictement toutes les prescriptions médicales de la période postopératoire.

Contenu de l'article

Sinon, le développement de complications entraînant une dégradation du bien-être de l’enfant n’est pas exclu. Après l’adénotomie, l’accent est mis sur le traitement médicamenteux, les procédures de durcissement, les exercices de respiration et la nutrition. Dans les 2-3 heures suivant l'excision de l'amygdale pharyngée hypertrophiée, l'enfant est renvoyé à la maison. Toutefois, afin de prévenir les saignements postopératoires et l’inflammation septique du nasopharynx, les parents doivent veiller à ce qu’un régime doux soit observé pendant les deux à trois prochaines semaines.

Les premières heures après l'adénotomie

L'adénotomie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle le médecin ORL enlève les tissus lymphoïdes hyperplasiques du nasopharynx. Bien que l'opération prenne un peu de temps, après l'excision de végétations adénoïdes, le risque d'inflammation septique des muqueuses et de saignements postopératoires augmente à plusieurs reprises. Immédiatement après l'adénotomie, les patients sont transférés dans un service général où un spécialiste surveille leur état de santé pendant 2 à 3 heures.

Pour prévenir l'aspiration de sang, après la chirurgie, il convient de procéder comme suit:

  • placez le patient sur le lit et tournez-le sur le côté;
  • placez une serviette sous la tête dans laquelle le patient expectorera le mucus et le sang;
  • appliquer de la gaze pour faire face à l'eau froide.

Trois heures après l'opération, l'oto-rhino-laryngologiste doit procéder à un examen pharyngoscopique afin d'évaluer l'état de la muqueuse nasopharyngée. En l'absence de saignement et de gonflement grave des tissus situés à l'arrière de l'hypopharynx, le patient quitte l'hôpital.

C'est important! Au cours des deux prochaines semaines, l'enfant opéré doit être amené pour examen chez un médecin ORL.

Parents pour une note

En période postopératoire, vous devez surveiller de près l’état de l’enfant et écouter ses problèmes de santé. Un appel opportun à un spécialiste peut prévenir le développement de complications postopératoires graves. Pendant le croissant, les parents devraient surveiller non seulement la nutrition du patient, mais également l'observance d'un régime bénin:

  • éliminer du régime les aliments qui irritent les organes ORL muqueux;
  • limiter l'effort physique, car cela peut entraîner des saignements;
  • suivre clairement le traitement médical et utiliser les préparations vasoconstrictrices recommandées par un spécialiste;
  • refuser d'utiliser des antipyrétiques, notamment l'acide acétylsalicylique;
  • Aérez la pièce régulièrement et utilisez des humidificateurs.

C'est important! Après l'opération, vous ne devez pas donner d'aspirine à l'enfant pour réduire la température car elle dilue le sang et peut provoquer des saignements.

Au cours de la journée qui suit l'adénotomie, une élévation de la température jusqu'aux marques subfébriles n'est pas exclue. Il n’est pas souhaitable d’utiliser des antipyrétiques pour éliminer l’hyperthermie, car il s’agit d’une réaction tout à fait normale du corps à la chirurgie. Mais si la fièvre sous-fébrile persiste pendant les 3-4 prochains jours, consultez un médecin. Cela peut indiquer le développement d'une inflammation dans les tissus opérés.

Pouvoir

Un régime d'épargne est l'une des composantes clés de la période de rééducation postopératoire. L'élimination des végétations adénoïdes entraîne un gonflement des tissus, ce qui augmente le risque de lésion de la membrane muqueuse. Pour éviter d'endommager l'épithélium cilié du laryngo pharynx, il est nécessaire de cesser d'utiliser des aliments épicés et solides pendant au moins deux semaines.

Dans les premiers jours qui suivent l'adénotomie, il est nécessaire de limiter la consommation d'aliments épicés et chauds, car ils peuvent provoquer une irritation de la muqueuse oropharyngée.

Les aliments suivants devraient être inclus dans le régime:

  • purée de fruits et de légumes;
  • bouillons de viande et décoctions à base de plantes;
  • la farine d'avoine et la semoule;
  • soupes et côtelettes cuites à la vapeur.

Après chaque repas, il est recommandé de rincer l'oropharynx avec des bouillons à base de camomille médicinale, d'écorce de chêne ou de sauge. Ils sont composés d'une production volatile, qui inhibe le développement de bactéries pathogènes, ce qui empêche le développement d'une inflammation septique dans les tissus opérés.

Produits interdits

Un régime irrationnel peut non seulement provoquer une inflammation, mais également provoquer le développement d'un abcès dans la région du paratonsillar et du pharynx. Même si l'enfant a besoin du régime habituel, vous ne devez pas satisfaire ses caprices, cela pourrait avoir des conséquences indésirables. Il est recommandé d'exclure les épices chaudes, les plats chauds, les boissons gazeuses et les jus non naturels du menu.

Les colorants alimentaires provoquent des réactions allergiques dans les tissus opérés, ce qui entraîne une diminution de l'immunité locale et de l'œdème des muqueuses.

Dans les 10 jours suivant l’adénotomie, il n’est pas souhaitable d’utiliser les produits suivants:

  • légumes en conserve et marinés;
  • confiseries (bonbons, gâteaux, tartes);
  • poisson en conserve et ragoût;
  • fruits et légumes aigres.

La confiserie constitue le plus grand danger pour la santé de l'enfant. Ils contiennent une grande quantité de sucres, qui sont un substrat approprié pour le développement de bactéries pyogènes.

Exercices de respiration

La gymnastique respiratoire est l’un des moyens les plus efficaces de rétablir une respiration nasale normale après une adénotomie. Les cours devraient avoir lieu quotidiennement pendant 1-2 semaines après la chirurgie. Pendant la gymnastique, vous devez tenir compte de plusieurs recommandations importantes:

  • au moment d'augmenter la charge sur le système respiratoire (coudes, squats), l'enfant doit prendre une profonde respiration;
  • en relâchant les muscles et en diluant les bras sur le côté, inspirez;
  • l’expiration et l’inhalation ne doivent pas être coupantes.

Les exercices respiratoires commencent à se faire 5 à 6 jours après l’adénotomie. Au fil du temps, la charge est augmentée pour accélérer la restauration de l'activité fonctionnelle du nasopharynx. Quels exercices peuvent être effectués dans la période après le retrait des végétations adénoïdes?

  • pour la respiration abdominale: levez-vous droit, les bras écartés le long du corps; expirez lentement afin que la partie supérieure de la paroi abdominale soit aspirée dans l'abdomen;
  • pour la respiration thoracique: prenez une profonde respiration par le nez pour que la cellule thoracique se soulève et que l'estomac soit aspiré; retenant votre souffle pendant 2-3 secondes, expirez lentement par le nez;
  • pour respirer à fond: respirez lentement par le nez, renflant le ventre en avant; sur l'expiration, dessinez dans l'abdomen en "comprimant" au maximum la poitrine.

Il est impossible de faire des exercices respiratoires avec le développement de maladies respiratoires, car cela ne ferait qu'aggraver le bien-être de l'enfant.

Chaque exercice doit être effectué au moins 10-15 fois d'affilée en trois sets. Si l'enfant se plaint de vertiges, mettez de côté les cours pendant 2-3 jours.

Conséquences possibles de l'adénotomie

Après avoir décidé d'une intervention chirurgicale, les parents doivent être conscients des conséquences possibles de l'adénotomie. Le non respect des règles de la rééducation conduit à l'apparition de complications locales. Les complications postopératoires courantes incluent:

  • saignements nasaux - le fait de ne pas utiliser de médicaments vasoconstricteurs entraîne des saignements nasaux, ce qui augmente le risque d'aspiration de saignement et d'obstruction des poumons;
  • inflammation du laryngopharynx - un assainissement oropharyngé irrégulier avec des solutions antiseptiques conduit au développement d'une inflammation purulente dont l'arrêt prématuré conduit au développement d'un abcès obstructif ou paratonsaire;
  • œdème allergique des tissus mous - la toxicomanie entraîne souvent des réactions allergiques et un gonflement important des organes ORL muqueux, ce qui complique la respiration nasale;
  • parésie du ciel - une intervention chirurgicale affecte négativement l'élasticité des tissus épithéliaux, ce qui peut provoquer le développement d'une rhinophonie ouverte.

Pendant l'opération, le chirurgien n'est pas toujours en mesure d'éliminer complètement le tissu adénoïde hyperplasique. Pour cette raison, des maladies ORL récurrentes et une nouvelle croissance de l'amygdale pharyngée se produisent souvent. Dans ce cas, recommencez le traitement chirurgical.

Recommandations générales

Les mesures préventives comprennent l'abandon complet de l'effort physique dans le mois qui suit la chirurgie. Pendant toute la période postopératoire, il n'est pas recommandé de laver les enfants dans de l'eau chaude, car cela pourrait entraîner une dilatation des vaisseaux sanguins et des saignements nasaux. De plus, il est nécessaire de minimiser l'exposition du patient au soleil.

Afin de réduire le risque de développer des maladies respiratoires, il est recommandé de limiter le contact de l'enfant avec les autres dans les 10 jours suivant l'adénotomie.

Pour accélérer le processus de cicatrisation des plaies dans la cavité nasale, vous pouvez utiliser des gouttes nasales ayant des effets antiphlogistiques et régénérants. En cas de réactions allergiques aux composants de préparations médicales, vous devriez contacter votre médecin et remplacer les gouttes vasoconstricteurs par une muqueuse nasopharyngée plus bénigne et non irritante.

Recommandations du médecin sur ce qu'il faut faire après le retrait de l'adénoïde

À un âge précoce, un enfant est sujet à un nombre considérable de maladies graves, dont beaucoup se développent ensuite en maladies chroniques et provoquent des complications dans le travail d'autres organes. Le plus souvent, il s'agit de maladies ORL, et l'une des plus courantes est la végétation adénoïde, se transformant en adénoïdite.

? D'un point de vue médical, il s'agit d'une inflammation des amygdales du nasopharynx, qui se manifeste systématiquement. Elle se caractérise par certaines manifestations et diffère du rhume ordinaire. Outre la difficulté à respirer, on observe souvent une bouche légèrement ouverte, un ronflement pendant le sommeil et une inflammation des organes conjugués.

Lors du diagnostic et de l'identification des causes de l'adénoïdite, il est recommandé dans la plupart des cas de procéder à une opération pour retirer les végétations adénoïdes. L’opération incombe aux médecins, mais la période postopératoire dépend directement du respect des recommandations reçues par les parents.

Adénotomie - chirurgie mini-invasive

Après le retrait des végétations adénoïdes, la réadaptation se produit assez rapidement et l’enfant pourrait bientôt retrouver son mode de vie précédent sans compromettre sa santé.

Immédiatement après la chirurgie

Après le retrait des végétations adénoïdes, l’enfant sera transféré de la salle d’opération à la salle commune, son état étant surveillé dans le cadre d’un examen hospitalier régulier. La période postopératoire est différente pour tout le monde,? L'essentiel est de respecter le régime qui vous aidera à récupérer plus rapidement et à éviter un inconfort prolongé. La procédure pour enlever les végétations par voie orale s'appelle une adénotomie. Au bout de 30 minutes au maximum, il est réalisé sous anesthésie. Son choix tient compte des recommandations du médecin traitant et du choix de la méthode d’élimination.

Dans les premiers jours de récupération après la chirurgie, un mal de gorge est douloureux, mais cela ne devrait pas se manifester sous une forme prononcée ni être retardé longtemps.

Épistaxis après adénotomie

Il est important d'éviter l'inflammation du larynx, en se demandant pourquoi cela peut se produire, vous devez faire attention à la position de l'enfant immédiatement après le retrait des végétations adénoïdes. La posture dans laquelle les premières heures de l'hôpital doivent être rétablies devrait être sur le côté, avec une serviette placée au niveau de la bouche, de sorte qu'il soit commode de contrôler la salivation et de contrôler si du sang apparaît dans la salive. Pour prévenir tout risque de saignement indésirable, le médecin doit procéder à une pharyngoscopie quelques heures après l'opération principale. Il est recommandé de ne pas donner d'antipyrétiques à l'enfant, car cela pourrait déclencher ce processus. ? À ce stade, l'enfant doit être traité avec beaucoup de précautions, car après le retrait des végétations adénoïdes, un repos au lit strict est nécessaire. La salive peut être libérée pendant un certain temps même après avoir été sous la surveillance d'un médecin, mais cela est normal si elle ne contient pas de corps étranger. En cas de détection de l'inverse, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Les 10 premiers jours après le retrait des végétations adénoïdes, on peut observer un gonflement des muqueuses, son effet désagréable supprimera l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs.

La période de récupération après l'adénotomie se produit dans chaque cas individuellement et prend des intervalles de temps différents.

Hématome - une complication de l'adénotomie

Bien entendu, un adulte responsable de l'adaptation d'un enfant à une vie normale devrait lui fournir une surveillance et des soins constants. Au moment de trouver l'enfant en congé de maladie, les parents devraient surveiller son alimentation, le manque d'excès physique? des charges, en prenant des médicaments appropriés. Et aussi, ils doivent maintenir les conditions de température nécessaires dans la pièce. L'état de l'enfant après le retrait des végétations adénoïdes peut être aggravé par des sensations douloureuses désagréables, qui provoquent une dépression et des craintes. Par conséquent, la réadaptation devrait être aussi confortable que possible, avec une surveillance régulière de l'humeur et du comportement de l'enfant.

Les parents se demandent souvent comment rétablir la respiration nasale de l'enfant après l'opération. Le plus souvent, il est restauré à l'aide d'une gymnastique spéciale pour le nez, composée de quelques exercices simples. Une attention particulière en matière de soins pour l'enfant opéré, bien sûr, nécessite une nutrition et un régime alimentaire appropriés, car après une intervention sur les amygdales du nasopharynx, le risque d'infections dangereuses augmente, pouvant entraîner des conséquences graves.

L'application des recommandations pour la restauration de l'enfant nécessite uniquement des faits vérifiés. Pour connaître les recommandations utilisées après l'extraction des végétations adénoïdes, vous devez consulter votre médecin qui effectue la chirurgie. En cas d'accumulation de parties de tissus dans le nasopharynx après l'opération, qui n'ont pas été retirées immédiatement après la détection d'un saignement, vous devez contacter immédiatement un médecin pour obtenir une assistance appropriée. En l'absence de suspicion d'œdème ou d'élimination de ses symptômes, il est recommandé d'utiliser des médicaments qui sèchent la muqueuse.

Pouvoir

Après le retrait des végétations adénoïdes, il convient de suivre un régime alimentaire strict, basé sur les règles d'un régime alimentaire équilibré. Les premiers jours de la période postopératoire peuvent être extrêmement mous, pas trop chauds pour éviter d'endommager la zone opérée. Quels produits spécifiques après le retrait des végétations adénoïdes peuvent être consommés, il est préférable de consulter le médecin effectuant la procédure de retrait, car il verra le tableau général de la situation de l’enfant et de la dynamique future du rétablissement. Tout aliment solide doit être nettoyé à l'état de consistance liquide, les produits présentant une acidité élevée, une teneur en matières grasses et une finesse sont retirés de l'alimentation. La question de savoir comment nourrir un enfant après le retrait des végétations adénoïdes inquiète particulièrement les parents lorsque, face à la douleur, il y a un refus de manger.

Nourriture - liquide, douce

La nutrition diététique après une adénotomie peut être utile et savoureuse, car lors de l'élaboration du menu, il convient de prêter attention aux plats suivants:

  1. Purée de légumes et de fruits
  2. Bouillons de volaille et de viande faiblement concentrés
  3. Bouillons de légumes et d'herbes
  4. Bouillie liquide, principalement à base d'avoine ou de semoule
  5. Bouillon de soupe aux légumes
  6. Côtelettes à la vapeur et boulettes de viande

Afin de désinfecter la zone opérée, il est recommandé de rincer immédiatement après le repas avec une solution de sauge ou de camomille, ce qui contribue à la guérison rapide de la gorge blessée.

? Crème glacée à travers les yeux d'un médecin

On parle beaucoup de la question de savoir s'il faut donner une glace à l'enfant? dans la période de récupération et de réhabilitation. Il est notoire que des médecins de l’Association américaine des chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux recommandent même de le faire et suggèrent aux parents de donner à leurs enfants de petits glaçons pour qu’ils résorbent davantage après une telle opération. Chaque parent envisage de décider si un enfant doit manger de la crème glacée après une adénotomie, mais il ne faut pas oublier que cela soulage sans aucun doute l'œdème, car tout effet du froid vise à soulager l'inflammation des muqueuses de la bouche.

La crème glacée après le retrait des végétations adénoïdes est utile

Il est recommandé de donner une glace au goût crémeux, de préférence sans additifs chimiques ni colorants.

Complications possibles

Les complications après le retrait des végétations adénoïdes chez les enfants ne se produisent pas souvent, mais chaque parent doit être préparé au fait que des conséquences désagréables peuvent affecter l'état général de l'enfant. Il est important de prendre en compte le fait que la respiration après le retrait des végétations adénoïdes n'est pas en mesure de récupérer immédiatement et peut être difficile pendant un certain temps. Le manque d'attention à ce problème entraîne souvent la survenue de rechutes; par conséquent, des exercices de respiration correctement sélectionnés sont nécessaires. Si, au cours de la période postopératoire, l’enfant a des infections virales respiratoires aiguës et un écoulement nasal important, des maux de gorge et une faiblesse, ne lui administrez pas de médicaments, vous devez faire appel à une aide médicale compétente, car des saignements peuvent être provoqués par des antipyrétiques; des antibiotiques appropriés sont nécessaires. Les complications postopératoires ne doivent pas avoir une perspective à long terme, elles se limitent généralement aux manifestations suivantes:

  • Pas de forts maux de tête et vertiges
  • Œdème rapide et otite
  • Acouphène léger et douleur dans la gorge
  • Saignements mineurs
  • État psycho-émotionnel perturbé

Un élément distinct est considéré comme la nausée, en tant que manifestation la plus inconfortable des effets de la période postopératoire. Pour déterminer la raison pour laquelle des vomissements se produisent après le retrait des végétations adénoïdes, il faut faire attention à l'odeur de la bouche, car les caillots de sang peuvent s'accumuler dans la salive, il est possible de la traiter en utilisant des aérosols pour la gorge et des gargarismes doux sur les herbes. Si l'enfant est toujours malade après le retrait des végétations adénoïdes, il est important de prendre en compte la durée de l'affaiblissement de son état. Après deux semaines d’état de santé satisfaisant et incessant, le patient doit être présenté au médecin ORL traitant et recevoir les recommandations nécessaires pour son rétablissement.

La température

? Quels que soient l’âge de l’enfant et son état physique général, la température est souvent observée après le retrait des végétations adénoïdes, ce qui est un facteur tout à fait normal de la lutte de l’opérateur pour la chirurgie. A la question des parents de savoir si la température peut être supérieure à 38 degrés dans la période de récupération normale après l'adénotomie pratiquée, tout médecin compétent répondra que non. Si l'hyperthermie passe la barre des 38 °, il faut tout d'abord augmenter la quantité d'eau consommée? et essuyez le bébé avec de l'eau à la température ambiante. En fonction de la quantité de chaleur retenue, vous devez prendre une décision quant à la prise de médicaments antipyrétiques. Il est important qu'ils ne contiennent pas d'acide acétylsalicylique.

La température ne dure pas longtemps

S'il est établi que la fièvre a été maintenue pendant plus de 3 jours, vous devez commencer à prendre des médicaments tels que le nurofène ou le panadol sous forme de sirop.

Toux après le retrait de l'adénoïde

Un effet secondaire tel que la toux ne se produit pas souvent, mais si vous devez encore gérer l’effet du syndrome, vous devez faire attention à la présence de maladies chroniques des voies respiratoires supérieures (sinusite, sinusite, sinusite frontale). Une toux sèche après le retrait des végétations adénoïdes est une cause fréquente d'exposition à la morve qui coule le long de la paroi du pharynx. Tout cela peut provoquer une toux réflexe, surtout lorsque l'enfant est couché. Pour résoudre ce problème, utilisez:

  • Médicaments locaux
  • L'inhalation
  • Médicaments d'action commune

Bien entendu, chacun des médicaments est prescrit individuellement, conformément aux recommandations du médecin traitant.

ORL, otite, nez qui coule

Certains parents sont confrontés à un problème lorsque, après le retrait des végétations adénoïdes, le nez ne respire plus aussi bien qu'avant l'opération. La raison en est souvent que les parents ne suivent pas les recommandations pour la réadaptation de l'enfant. Après 10 jours, après l'adénotomie, vous devez effectuer une gymnastique pour le nez, comprenant au maximum 5 ou 6 exercices de base.

Si, après une adénotomie, le nez ne respire plus pendant longtemps, il peut y avoir plusieurs raisons de s’inquiéter:

  • Gonflement postopératoire
  • Réactions allergiques
  • Courbure du septum
  • Opération incorrecte
Exercices de respiration

Le nez peut être bourré pour diverses raisons qui entraînent souvent une rhinite chronique. À cette liste comprennent:

  • Changements hypertrophiques dans le nasopharynx
  • Dysfonctionnements du système broncho-pulmonaire
  • Difformités du septum nasal
  • Dysfonctionnements des fonctions immunologiques protectrices

Si, après le retrait des végétations adénoïdes, un enfant a une morve avec un pourcentage élevé de mucus, il est nécessaire d'exclure le risque de complications, les effets de maladies virales et, surtout, la récurrence de végétations adénoïdes. Dans certains cas, le nez repose et cela est normal, car il faut du temps pour retrouver une respiration correcte et soulager l'enflure, mais si la congestion après le retrait des végétations adénoïdes devient un problème systématique, vous devez consulter votre médecin et effectuer un certain nombre de procédures préventives.

Conséquences possibles

Beaucoup de parents traitent la procédure d'adénotomie avec une prudence excessive et croient que les conséquences de la suppression des végétations adénoïdes sont extrêmement tristes. Environ un an après l'opération de retrait, certaines personnes développent une otite moyenne aiguë, car l'œdème des tissus blessés perturbe la trompe d'Eustache. En fait, ce n’est pas une raison pour refuser une intervention chirurgicale. Au début du traitement doit être utilisé gouttes selon la prescription du médecin, le plus souvent recourir à l'aide de l'otipax. Pendant plusieurs années, il est recommandé d'assister aux procédures physiothérapeutiques, y compris l'utilisation de remèdes populaires efficaces, mais uniquement après consultation du médecin.

Gouttes Otipaks et Anauran après le retrait des végétations adénoïdes

La méchanceté qui reste après le retrait des végétations adénoïdes est de nature plus fonctionnelle, car le nez n’est pas prêt à laisser entrer de grandes quantités d’air juste après l’opération. La plupart des parents remarquent un changement primaire dans la voix de l'enfant, qui redevient normal au bout d'un moment dès que l'enflure du nasopharynx s'atténue. Certaines personnes subissent une diminution de l'audition après une chirurgie. C'est pourquoi les parents effrayés s'inquiètent souvent de la possibilité de rétablir l'audition. Ici, il faut s’appuyer sur le fait que cette manifestation peut aussi être une variante de la norme et que les propriétés auditives sont normalisées après le passage d’une rhinite.

? Afin de lutter contre la survenue d'un défaut d'élocution sous forme de rhinolalie, il est nécessaire de pratiquer une prononciation correcte du son après une chirurgie et de rétablir la respiration nasale. Il est également largement admis que le retrait des végétations adénoïdes peut conduire au développement de l'asthme. En fait, l'adénotomie peut contribuer à calmer le processus asthmatique chez les enfants qui étaient malades au moment de l'opération pour retirer les végétations adénoïdes.

Recommandations générales

Comme le montre la pratique, la vie après le retrait des végétations adénoïdes devient beaucoup plus agréable et plus silencieuse, tant pour les parents que pour l’enfant porteur de tumeurs adénoïdes. La question de savoir s'il est possible de marcher avec des végétations adénoïdes enflammées devient douloureusement passionnante, lorsque la présence d'un enfant dans un espace ouvert peut entraîner de graves conséquences. Et les promenades avec une adénoïdite chronique deviennent tout à fait dangereuses et conduisent à l'emprisonnement constant de l'enfant à l'intérieur des quatre murs.

Après le retrait des végétations adénoïdes, l'enfant cesse d'être limité dans ses propres actions et peut choisir les sports qui impliquent des conditions de température auparavant inacceptables pour lui,? que ce soit le patinage ou le hockey. Beaucoup s'inquiètent du moment où il est possible de retourner à l'école et du moment où les conditions de scolarisation seront disponibles pour l'enfant qui a subi cette opération. ? Bien sûr, chacun passe par différentes étapes de récupération, mais on peut parler de revenir à l'ancien mode de vie au moins un mois après le retrait des végétations adénoïdes. Dans tous les cas, l'enfant reçoit un hôpital pendant cette période, ce qui est nécessaire à son rétablissement, et pendant cette période, il est protégé de tout effort physique, en observant son régime alimentaire et en se reposant au lit.

Caractéristiques de la période postopératoire de l'adénotomie chez un enfant: température, nutrition, rééducation

Si votre enfant doit subir une adénotomie, la période postopératoire nécessitera une attention maximale, une attitude sérieuse, des soins attentionnés et, bien sûr, des connaissances. Seulement dans ce cas, une rééducation rapide et sans douleur de l’enfant est garantie. Immédiatement après le retrait des végétations adénoïdes, la température de l'enfant peut augmenter - il s'agit de la réaction naturelle du corps à une intervention extérieure brutale. Les températures allant jusqu'à 38 ° C ne doivent pas être abaissées. Quelque temps après son retrait, le patient peut commencer à vomir.

IMPORTANT À SAVOIR! Nina, la vendeuse de cartes: "L'argent sera toujours à profusion s'il est placé sous l'oreiller." Pour en savoir plus >>

De quelle aide l'enfant aura-t-il besoin immédiatement après la chirurgie?

Immédiatement après le retrait des adénoïdes du patient, il est nécessaire de poser le lit sur le côté. Les prochaines 3-4 heures que tu passes à l'hôpital. Avant que les médecins puissent vous laisser rentrer chez vous, ils doivent s’assurer que l’opération a réussi, que les saignements ont cessé et que le nasopharynx ne contient aucun résidu adénoïde. Pour ce qui sera fait un examen de contrôle, peu de temps après l'opération.

Qu'est-ce que vous devez savoir et qu'est-ce qui ne devrait pas avoir peur?

Pendant tout ce temps, la tâche du parent est d’être près de l’enfant pour voir s’il existe des symptômes de saignement, tels que du sang ichor ou nasal, de la salive avec du sang, des plaintes d’un enfant au sujet de la sensation de liquide qui coule dans le ciel (normalement, le saignement devrait cesser dans 10-15 minutes après la procédure). Il faut donner à l'enfant une serviette sur laquelle il peut cracher de la salive. Pendant tout ce temps, un adulte devrait rester calme et raisonnable. Il est associé à la réaction de l'estomac au sang, que de nombreux enfants parviennent à avaler pendant l'élimination des végétations adénoïdes. Il est de coutume de pratiquer une adénotomie l'estomac vide et, très probablement, dans quelques heures, lorsque le choc provoqué par l'opération sera passé, l'enfant demandera de la nourriture.

Comment et quoi nourrir pendant la période de rééducation?

Prenez votre temps pour vous nourrir. Même si le bébé est un peu affamé, rien de grave ne se produira. En aucun cas, vous n'avez pas besoin de nourrir l'enfant de force, attendez qu'il demande à manger.

Les aliments que vous apportez à l’hôpital doivent être neutres en goût, les aliments trop salés ou acides risquent d’irriter la plaie ouverte du nasopharynx. Les aliments ne doivent pas être chauds ou froids. Après l'opération, vous pouvez manger suffisamment d'aliments mous. Si possible, cela devrait être un aliment préféré pour bébé. Les céréales semi-liquides, la purée de pommes de terre, le pâté de viande, la purée de pommes ou de bananes cuites au four redonneront de la vigueur à l'enfant. Quant au régime de suivi, selon les recommandations du médecin, il durera de 1 à 2 semaines et comprendra des aliments mous, doux pour le nasopharynx. Mais s'occuper d'un enfant après la procédure comprend non seulement l'épargne de nourriture, mais toute une gamme d'activités.

Le retour à la maison: comment retrouver une vie normale?

Après l'opération, vous rentrerez chez vous le même jour, après une adéno-tonsillotomie (élimination complète des végétations adénoïdes et élimination partielle des amygdales) - 1 à 2 jours après l'opération. Les deux prochaines semaines, les parents devront être responsables et attentifs à l’adaptation de l’enfant. Dans la période où la récupération survient après la procédure, il est nécessaire de limiter toute activité physique. Ne laissez pas votre enfant courir, sauter, jouer trop activement. Après la procédure, les étudiants d'un mois ou de 2 semaines sont dispensés d'éducation physique. Les premiers jours après le déménagement, il est souhaitable de limiter le nombre de personnes entrant dans la maison afin de réduire le risque d'infection par ARVI ou ORZ. En aucun cas, ne peut pas laisser un rhume suivre son cours, si vous êtes toujours malade. Cela peut déclencher l'apparition de saignements. Si un enfant éternue après une adénotomie, si sa température est supérieure à 38 ° C, c'est une raison pour contacter Laura ou un pédiatre.

Afin d'éviter les saignements de l'enfant, il est impossible de monter en flèche, se baigner dans un bain avec de l'eau trop chaude. Les 2 prochaines semaines sont également fortement recommandées pour ne pas aller à la mer et ne pas être au soleil. Ne vous inquiétez pas si, au début, l’enfant a mal à la gorge, car dans le nasopharynx, il a une plaie ouverte, dont la guérison se fera à un rythme naturel. Si l'enfant est petit, on vous recommandera peut-être de lui administrer une anesthésie du type Nurofen dans les premiers jours suivant l'opération. Quelques heures après la procédure, les enfants ont souvent des difficultés à respirer. La raison en est un gonflement du nasopharynx. Le médecin peut vous prescrire des gouttes vasoconstricteurs, telles que Nazivin, Protargol, pour enfants, qui aideront à soulager l'enflure et facilitent le processus d'inhalation. Dans certains cas, le médecin peut également vous prescrire une goutte contenant un antibiotique pour prévenir le risque de développer une inflammation. Souvent, les améliorations après la chirurgie ne sont pas immédiatement perceptibles.

Si la respiration persiste?

La raison de cet événement fréquent est une habitude. Même si les végétations adénoïdes ne gênent plus la respiration nasale du bébé, celui-ci ne peut pas se réorganiser immédiatement et commence à utiliser correctement son appareil respiratoire. Pour l'aider, il existe des exercices de respiration spéciaux. Vous pouvez le dépenser 10 à 15 jours après votre retour à la maison. Les exercices doivent être effectués dans une pièce bien ventilée matin et soir. Le temps nécessaire pour achever l’ensemble du complexe prendra environ 20 à 25 minutes. La charge devrait augmenter progressivement. Donc, à partir de la gymnastique, vous devriez répéter chaque exercice 3-4 fois. Tous les 6 jours, vous devez augmenter progressivement la charge de sorte que le nombre de répétitions pour chaque exercice soit de 10 à 15 fois.

Il est nécessaire de suivre la bonne respiration pendant la gymnastique. Faites attention à ce que, en se penchant, en s'accroupissant, en levant les mains devant lui, l'enfant expire. S'il lève les mains pour ensuite les séparer, inspirez. La gymnastique comprend les exercices suivants:

  1. Jambes écartées à la largeur des épaules, l'enfant incline légèrement la tête en arrière, les mains à la ceinture. Il prend une respiration lente avec sa bouche tout en abaissant la mâchoire inférieure. Expirez du nez en soulevant simultanément la mâchoire inférieure. Inspirez pour ouvrir 4 comptes, expirez pendant 2.
  2. En position debout, pieds joints, demandez à l'enfant de se lever sur les orteils et inspirez pour lever les bras vers le haut, en expirant - plus bas.
  3. Position de départ: l'enfant est debout, les pieds à la largeur des épaules, le dos et les épaules tendus, les bras le long du corps, la tête légèrement inclinée vers la poitrine. Levez les bras, écartez-vous sur les côtés, la tête légèrement en arrière.
  4. La position de départ est la même que dans l'exercice précédent. Pliez la tête sur l'épaule droite, sur l'expiration déplacez-la vers l'épaule gauche.
  5. En position initiale pour produire des mouvements circulaires de la tête. La respiration est calme, même.
  6. Demandez à l'enfant de croiser ses mains derrière le dos et de les tirer, en inclinant lentement la tête en arrière, ouvrant progressivement sa bouche. L'inhalation doit être faite par la bouche, l'expiration par le nez.
  7. Mains le long du corps. Pieds largeur des épaules. Inspirez lentement l'air en gonflant l'abdomen et en élargissant la poitrine. Expirez en réduisant la poitrine, puis en réduisant l'estomac (exercice respiratoire complet).
  8. La position de départ est la même que dans l'exercice précédent. Pour inhaler, la cage thoracique a augmenté et l'estomac, en revanche, est devenu impliqué. Expirez - l'abdomen a augmenté, la poitrine s'est rétrécie (nous nous entraînons la poitrine).
  9. La position de départ est la même. Pour faire une longue inspiration nasale, retirez l'abdomen (nous entraînons la respiration abdominale).
  10. La position de départ est la même. Levez lentement les mains en gardant les paumes de la main, en accompagnant l'action d'un souffle profond. En expirant, baissez les bras sur les côtés. Respiration par le nez seulement.
  11. Faites des squats énergiques rapides. Les mains en tirant les paumes vers le bas. Accroupi, vous devez expirer, vous lever - inspirez.
  12. En position debout, écartant légèrement les jambes sur les côtés, en pressant l'une des narines avec la main, l'autre inspirant et expirant.
  13. Laissez l'enfant tenir son nez avec ses mains et comptez fort jusqu'à 10. Ouvrez le nez, inspirez et expirez avec le nez.
  14. Courir en place sur vos orteils, levant les genoux haut. Respiration - nasale, arbitraire.

En plus des exercices décrits, il est également nécessaire de rappeler régulièrement à l'enfant qu'il doit bien respirer.

Si, pendant la période postopératoire, le régime et les recommandations précises des médecins ont été observés, au bout de 2 semaines, l'opération transférée ne se rappellera plus.

Que se passe-t-il après le retrait des végétations adénoïdes chez un enfant?

Une grande importance dans la période postopératoire est non seulement la prise en charge du patient, mais également son régime alimentaire. Pour cette raison, les parents devraient s’attaquer sérieusement à ce problème pour le prompt rétablissement de l’enfant. En savoir plus sur l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants →

Après une intervention chirurgicale pour enlever les végétations adénoïdes, l’enfant a besoin de soins parentaux. Leur tâche principale consiste principalement à empêcher l'aspiration de sang (son entrée dans les voies respiratoires). Pour ce faire, procédez comme suit:

  1. Posez l'enfant sur le lit et tournez-le sur le côté.
  2. Sous la tête d'un petit patient devrait mettre une serviette ou un chiffon propre dans lequel il crachera du sang et des sécrétions muqueuses.
  3. Une serviette froide doit être appliquée sur le visage du côté où les végétations adénoïdes ont été retirées (avec de la glace enveloppée ou trempée dans de l'eau glacée, par exemple). Une telle manipulation aura un effet hémostatique.

3 heures après l'intervention, l'oto-rhino-laryngologiste effectue un examen de contrôle à l'aide d'un pharyngoscope. Si le patient ne saigne pas et ne gonfle pas les muqueuses, il sortira de l'hôpital.

À partir du moment où l'enfant est libéré, toute la responsabilité de sa condition et de son bien-être repose entièrement sur les épaules des parents. Les enfants âgés de 2 à 3 semaines après le retrait des végétations adénoïdes doivent consulter un médecin ORL pour surveiller leur état de santé et évaluer le processus de cicatrisation de la plaie.

Pour que les plaies guérissent plus rapidement et que l'enfant ne risque pas de développer de complications graves, les parents doivent:

  • éliminer du régime alimentaire de l'enfant tous les aliments solides, épicés et trop salés, car ils irritent les muqueuses du nasopharynx;
  • surveiller l'effort physique modéré chez un enfant - une forte augmentation peut provoquer des saignements postopératoires dans les organes de l'ENT;
  • se conformer strictement aux prescriptions du médecin en matière de traitement médicamenteux;
  • utilisation de gouttes vasoconstricteurs prescrites par l'oto-rhino-laryngologiste;
  • N'oubliez pas l'aération et l'humidification régulières de l'air dans la pièce où se trouve l'enfant.

Après la chirurgie, les bébés et les enfants plus âgés ont souvent de la fièvre. Pour le réduire, il ne faut pas utiliser de médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique. Cette substance dilue le sang, ce qui peut provoquer des saignements nasaux abondants.

Que peut et ne peut pas manger après l'opération?

Pour guérir rapidement les plaies au nez, l'enfant doit boire et manger plus:

  • purées ou jus de fruits et de légumes frais;
  • bouillons doux et légers;
  • décoctions à base de plantes ou thés;
  • soupes et boulettes de viande cuites à la vapeur.

Dans le même temps, vous devriez éviter de manger:

  • fruits et légumes en conserve;
  • légumes marinés;
  • produits de confiserie;
  • différents types d'aliments en conserve;
  • fruits et légumes aigres.

Vous ne devez pas donner à l'enfant de bonbons, car ils contiennent une grande quantité de sucres qui créent des conditions favorables à la reproduction de la microflore putréfiante.

Des complications

En consentant à l'opération visant à retirer les végétations adénoïdes, les parents doivent prendre en compte la possibilité de survenue de complications de ce type de chirurgie.

Les effets indésirables les plus courants de l’adénotomie comprennent:

  • Ouverture des saignements de nez, qui se produit en raison de l'arrêt prématuré de l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs.
  • L'émergence du processus inflammatoire dans le larynx et le pharynx, ce qui peut conduire à la formation d'ulcères. Le principal symptôme est une odeur désagréable et putride de la bouche. En cas d'exsudat purulent dans les tissus du pharynx laryngé de l'enfant, il est nécessaire de contacter immédiatement un oto-rhino-laryngologiste, car cet état engendre le développement d'un abcès pharyngien ou paratonsulaire (abcès).
  • Réaction allergique à la toxicomanie, accompagnée d'un gonflement des tissus mous du nasopharynx.
  • Parésie du palais mou. L'opération d'enlèvement des végétations adénoïdes chez les enfants a un effet négatif sur l'élasticité des tissus épithéliaux, ce qui la réduit considérablement. De ce fait, une rhinophonie ouverte peut se développer accompagnée de troubles de déglutition, de respiration nasale et même de parole.

Beaucoup de parents sont paniqués par le fait que la période postopératoire avec des végétations adénoïdes éloignées chez un enfant est accompagnée d'une odeur putride de la bouche et du nez. Malheureusement, cela se produit souvent et peut indiquer une épipharyngite atrophique. Cette pathologie est accompagnée d'un amincissement de la membrane muqueuse du nasopharynx, ce qui provoque un assèchement de la bouche du patient, ainsi qu'une difficulté à avaler et une déglutition douloureuse.

Si cela sent très fort et pendant assez longtemps, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Peut-être que l'enfant n'a pas encore eu le temps de former un abcès purulent, la situation devrait donc être corrigée dès que possible.


Les autres complications de l'adénotomie sont:

  • fièvre fébrile ou pyrétique;
  • l'apparition d'une inflammation due à une infection;
  • lymphadénite ou lymphadénopathie;
  • sténose cicatricielle du nasopharynx, provoquée par des lésions des tissus mous de l'adénote (outil permettant d'éliminer les végétations adénoïdes).

Causes de récidive

Il arrive parfois que les tissus de l'amygdale nasopharyngée recommencent à se développer. Cela se produit rarement - dans environ 2-3% des cas. La cause la plus fréquente de récidive de l’adénoïdite devient un processus inflammatoire provoqué par une réaction allergique puissante.

En outre, les enfants avec:

  • asthme bronchique;
  • l'urticaire;
  • dermatite atopique;
  • bronchite récurrente.

Chez les enfants susceptibles de développer des réactions allergiques, les tissus des amygdales se développent de manière beaucoup plus intense que chez les bébés qui ne souffrent pas de tels troubles. Pour cette raison, le retrait des végétations adénoïdes de cette catégorie de patients n’est prescrit qu’en dernier recours. En l'absence d'indications strictes, l'opération est inappropriée et parfois même dangereuse.

La repousse des végétations adénoïdes peut survenir 3 mois après leur retrait. À l'heure actuelle, il est très important de noter les premiers signes alarmants de pathologie et de consulter rapidement un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. L'enfant commence à souffrir de congestion nasale sévère et cela se remarque non seulement la nuit, mais aussi le jour.

Les parents doivent se rappeler que plus l'enfant est jeune, plus le risque de récidive adénoïde est élevé. Dans le même temps, la respiration nasale difficile est le moindre de deux maux. Dans les cas graves, les tissus des amygdales sont capables de ozlokachestvlyatsya, menant au début du processus de cancer dans le nasopharynx. Un oto-rhino-laryngologiste exceptionnellement qualifié peut sauver l'enfant de cette situation, qui le préparera à la procédure de retrait des végétations adénoïdes et effectuera l'opération avec un risque minimal pour sa santé.

Récupération après adénotomie chez l'enfant

La tâche principale de la thérapie postopératoire est la création de conditions optimales pour la régénération la plus rapide de l'épithélium muqueux au site des tissus opérés. Afin d’accélérer la récupération après le retrait des végétations adénoïdes chez l’enfant, il est nécessaire de suivre strictement toutes les prescriptions médicales de la période postopératoire.

Sinon, le développement de complications entraînant une dégradation du bien-être de l’enfant n’est pas exclu. Après l’adénotomie, l’accent est mis sur le traitement médicamenteux, les procédures de durcissement, les exercices de respiration et la nutrition. Dans les 2-3 heures suivant l'excision de l'amygdale pharyngée hypertrophiée, l'enfant est renvoyé à la maison. Toutefois, afin de prévenir les saignements postopératoires et l’inflammation septique du nasopharynx, les parents doivent veiller à ce qu’un régime doux soit observé pendant les deux à trois prochaines semaines.

Les premières heures après l'adénotomie

L'adénotomie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle le médecin ORL enlève les tissus lymphoïdes hyperplasiques du nasopharynx. Bien que l'opération prenne un peu de temps, après l'excision de végétations adénoïdes, le risque d'inflammation septique des muqueuses et de saignements postopératoires augmente à plusieurs reprises. Immédiatement après l'adénotomie, les patients sont transférés dans un service général où un spécialiste surveille leur état de santé pendant 2 à 3 heures.

Pour prévenir l'aspiration de sang, après la chirurgie, il convient de procéder comme suit:

  • placez le patient sur le lit et tournez-le sur le côté;
  • placez une serviette sous la tête dans laquelle le patient expectorera le mucus et le sang;
  • appliquer de la gaze pour faire face à l'eau froide.

Trois heures après l'opération, l'oto-rhino-laryngologiste doit procéder à un examen pharyngoscopique afin d'évaluer l'état de la muqueuse nasopharyngée. En l'absence de saignement et de gonflement grave des tissus situés à l'arrière de l'hypopharynx, le patient quitte l'hôpital.

C'est important! Au cours des deux prochaines semaines, l'enfant opéré doit être amené pour examen chez un médecin ORL.

Parents pour une note

En période postopératoire, vous devez surveiller de près l’état de l’enfant et écouter ses problèmes de santé. Un appel opportun à un spécialiste peut prévenir le développement de complications postopératoires graves. Pendant le croissant, les parents devraient surveiller non seulement la nutrition du patient, mais également l'observance d'un régime bénin:

  • éliminer du régime les aliments qui irritent les organes ORL muqueux;
  • limiter l'effort physique, car cela peut entraîner des saignements;
  • suivre clairement le traitement médical et utiliser les préparations vasoconstrictrices recommandées par un spécialiste;
  • refuser d'utiliser des antipyrétiques, notamment l'acide acétylsalicylique;
  • Aérez la pièce régulièrement et utilisez des humidificateurs.

C'est important! Après l'opération, vous ne devez pas donner d'aspirine à l'enfant pour réduire la température car elle dilue le sang et peut provoquer des saignements.

Au cours de la journée qui suit l'adénotomie, une élévation de la température jusqu'aux marques subfébriles n'est pas exclue. Il n’est pas souhaitable d’utiliser des antipyrétiques pour éliminer l’hyperthermie, car il s’agit d’une réaction tout à fait normale du corps à la chirurgie. Mais si la fièvre sous-fébrile persiste pendant les 3-4 prochains jours, consultez un médecin. Cela peut indiquer le développement d'une inflammation dans les tissus opérés.

Pouvoir

Un régime d'épargne est l'une des composantes clés de la période de rééducation postopératoire. L'élimination des végétations adénoïdes entraîne un gonflement des tissus, ce qui augmente le risque de lésion de la membrane muqueuse. Pour éviter d'endommager l'épithélium cilié du laryngo pharynx, il est nécessaire de cesser d'utiliser des aliments épicés et solides pendant au moins deux semaines.

Dans les premiers jours qui suivent l'adénotomie, il est nécessaire de limiter la consommation d'aliments épicés et chauds, car ils peuvent provoquer une irritation de la muqueuse oropharyngée.

Les aliments suivants devraient être inclus dans le régime:

  • purée de fruits et de légumes;
  • bouillons de viande et décoctions à base de plantes;
  • la farine d'avoine et la semoule;
  • soupes et côtelettes cuites à la vapeur.

Après chaque repas, il est recommandé de rincer l'oropharynx avec des bouillons à base de camomille médicinale, d'écorce de chêne ou de sauge. Ils sont composés d'une production volatile, qui inhibe le développement de bactéries pathogènes, ce qui empêche le développement d'une inflammation septique dans les tissus opérés.

Produits interdits

Un régime irrationnel peut non seulement provoquer une inflammation, mais également provoquer le développement d'un abcès dans la région du paratonsillar et du pharynx. Même si l'enfant a besoin du régime habituel, vous ne devez pas satisfaire ses caprices, cela pourrait avoir des conséquences indésirables. Il est recommandé d'exclure les épices chaudes, les plats chauds, les boissons gazeuses et les jus non naturels du menu.

Les colorants alimentaires provoquent des réactions allergiques dans les tissus opérés, ce qui entraîne une diminution de l'immunité locale et de l'œdème des muqueuses.

Dans les 10 jours suivant l’adénotomie, il n’est pas souhaitable d’utiliser les produits suivants:

La confiserie constitue le plus grand danger pour la santé de l'enfant. Ils contiennent une grande quantité de sucres, qui sont un substrat approprié pour le développement de bactéries pyogènes.

Exercices de respiration

La gymnastique respiratoire est l’un des moyens les plus efficaces de rétablir une respiration nasale normale après une adénotomie. Les cours devraient avoir lieu quotidiennement pendant 1-2 semaines après la chirurgie. Pendant la gymnastique, vous devez tenir compte de plusieurs recommandations importantes:

  • au moment d'augmenter la charge sur le système respiratoire (coudes, squats), l'enfant doit prendre une profonde respiration;
  • en relâchant les muscles et en diluant les bras sur le côté, inspirez;
  • l’expiration et l’inhalation ne doivent pas être coupantes.

Les exercices respiratoires commencent à se faire 5 à 6 jours après l’adénotomie. Au fil du temps, la charge est augmentée pour accélérer la restauration de l'activité fonctionnelle du nasopharynx. Quels exercices peuvent être effectués dans la période après le retrait des végétations adénoïdes?

  • pour la respiration abdominale: levez-vous droit, les bras écartés le long du corps; expirez lentement afin que la partie supérieure de la paroi abdominale soit aspirée dans l'abdomen;
  • pour la respiration thoracique: prenez une profonde respiration par le nez pour que la cellule thoracique se soulève et que l'estomac soit aspiré; retenant votre souffle pendant 2-3 secondes, expirez lentement par le nez;
  • pour respirer à fond: respirez lentement par le nez, renflant le ventre en avant; sur l'expiration, dessinez dans l'abdomen en "comprimant" au maximum la poitrine.

Il est impossible de faire des exercices respiratoires avec le développement de maladies respiratoires, car cela ne ferait qu'aggraver le bien-être de l'enfant.

Chaque exercice doit être effectué au moins 10-15 fois d'affilée en trois sets. Si l'enfant se plaint de vertiges, mettez de côté les cours pendant 2-3 jours.

Conséquences possibles de l'adénotomie

Après avoir décidé d'une intervention chirurgicale, les parents doivent être conscients des conséquences possibles de l'adénotomie. Le non respect des règles de la rééducation conduit à l'apparition de complications locales. Les complications postopératoires courantes incluent:

  • saignements nasaux - le fait de ne pas utiliser de médicaments vasoconstricteurs entraîne des saignements nasaux, ce qui augmente le risque d'aspiration de saignement et d'obstruction des poumons;
  • inflammation du laryngopharynx - un assainissement oropharyngé irrégulier avec des solutions antiseptiques conduit au développement d'une inflammation purulente dont l'arrêt prématuré conduit au développement d'un abcès obstructif ou paratonsaire;
  • œdème allergique des tissus mous - la toxicomanie entraîne souvent des réactions allergiques et un gonflement important des organes ORL muqueux, ce qui complique la respiration nasale;
  • parésie du ciel - une intervention chirurgicale affecte négativement l'élasticité des tissus épithéliaux, ce qui peut provoquer le développement d'une rhinophonie ouverte.

Pendant l'opération, le chirurgien n'est pas toujours en mesure d'éliminer complètement le tissu adénoïde hyperplasique. Pour cette raison, des maladies ORL récurrentes et une nouvelle croissance de l'amygdale pharyngée se produisent souvent. Dans ce cas, recommencez le traitement chirurgical.

Recommandations générales

Les mesures préventives comprennent l'abandon complet de l'effort physique dans le mois qui suit la chirurgie. Pendant toute la période postopératoire, il n'est pas recommandé de laver les enfants dans de l'eau chaude, car cela pourrait entraîner une dilatation des vaisseaux sanguins et des saignements nasaux. De plus, il est nécessaire de minimiser l'exposition du patient au soleil.

Afin de réduire le risque de développer des maladies respiratoires, il est recommandé de limiter le contact de l'enfant avec les autres dans les 10 jours suivant l'adénotomie.

Pour accélérer le processus de cicatrisation des plaies dans la cavité nasale, vous pouvez utiliser des gouttes nasales ayant des effets antiphlogistiques et régénérants. En cas de réactions allergiques aux composants de préparations médicales, vous devriez contacter votre médecin et remplacer les gouttes vasoconstricteurs par une muqueuse nasopharyngée plus bénigne et non irritante.

Après l'opération pour enlever les végétations adénoïdes, le patient sort de l'hôpital. Le temps après la sortie est aussi important que l'opération elle-même. L'essentiel est de continuer à observer en temps utile les recommandations relatives à la conduite des activités, qui reposent sur la surveillance de la santé de l'enfant et la prévention appropriée de la maladie.

Période postopératoire

Adénoïdes - la maladie la plus répandue chez les enfants âgés de 3 à 7 ans

Une attention particulière devrait être accordée à l'alimentation, au régime journalier et au durcissement.

En fonction de l'opération, la période de récupération sera différente pour chaque enfant. Les petites opérations (par exemple, une adénotomie) ont la particularité de ne pas permettre de rester au lit. Cependant, l'un des adultes (mère, grand-mère ou personne qui s'en occupe) doit être surveillé en permanence. À la maison, il est important de créer des conditions permettant à l’enfant de suivre un régime strict.

Lorsque l’enfant est à la maison après l’hôpital, il doit nettoyer la literie propre, aérer la pièce et la laisser se réchauffer un peu, si nécessaire, baisser la lumière. Si le médecin a prescrit une mesure de température, elle doit être effectuée le matin de 19h à 21h et le soir de 18h à 20h. Toutes les lectures de température doivent être enregistrées. Si la température a dépassé 38 ° C, il convient de recourir à un fébrifuge.

Après plusieurs opérations ambulatoires, les membres de la famille se précipitent souvent pour aller chercher l'enfant à l'hôpital. Mais nous devons nous rappeler que, pour éviter le gonflement, une compresse d’eau froide ou un sac de glace devrait être appliquée sur le site de la plaie. Au cours des premiers jours de la période postopératoire, un gonflement de la paupière supérieure peut se former dans les sinus. Vous devez donc surveiller les yeux de l'enfant. en cas d’enflure, vous devez vous laver les yeux avec une solution tiède d’albucide (20%). La procédure est faite à la maison et elle est sûre.

De quoi le patient devrait-il se souvenir après la chirurgie?

Après la chirurgie, le patient doit être surveillé par un pédiatre.

  • Après la chirurgie, le patient doit être surveillé par un pédiatre.
  • Vous ne devriez pas trop travailler physiquement, rester longtemps au soleil et nager. Il est nécessaire de suivre le régime quotidien et d'inclure le sommeil pendant la journée (environ 2 heures).
  • Le régime alimentaire doit également être respecté: limitez l'utilisation des plats épicés, frits et à la viande.
  • Il est permis de manger du jus de carotte (une demi-tasse le matin), du kéfir (1 tasse le matin et le soir); céréales: sarrasin, semoule, flocons d'avoine; oeufs (1 pc par jour), fromage cottage, plats de légumes.
  • Sept jours après l'opération, vous pouvez manger des côtelettes à la vapeur, du foie bouilli, des soupes à la viande et du poisson.
  • Vous pouvez consommer des fruits en quantité illimitée.
  • Après un certain temps, vous pouvez commencer à durcir le corps et à vous rendre au sanatorium.

Si l'opération visant à retirer les végétations adénoïdes a été réalisée à la clinique, l'enfant est autorisé à emmener l'enfant quelques heures après l'intervention dans le cabinet du médecin ORL. Mais cela est autorisé lorsqu'il y a un centre d'assistance médicale dans le village.

Afin de prévenir les saignements pouvant survenir après l'opération, l'enfant doit se reposer au lit le premier jour et limiter l'activité physique au cours des prochains jours (éducation physique, jeux de plein air, etc.). Vous ne pouvez pas surchauffer, prenez une salle de bain partagée et restez dans le bain. Vous devez instiller le nez avec des gouttes vasoconstricteurs (solution d'éphédrine à 1-2%, solution de protargol à 2% ou solution de naphtyzine à 0,05%) deux ou trois fois par jour. Au cours des premiers jours, les plats épicés et chauds doivent être exclus du régime.

La pièce où se trouve l'enfant doit être propre, bien ventilée et le nettoyage effectué de manière humide. En cas de saignement, une hospitalisation immédiate sera nécessaire, de préférence dans le service ORL où l'opération a été effectuée.

Si, après l'opération, l'humeur nasale est apparue, demandez de l'aide à un orthophoniste. En cas de respiration prolongée avec le nez après une adénotomie, l'enfant doit être montré au chirurgien qui l'a opéré. Après avoir retiré les végétations adénoïdes, de nombreux enfants respirent par la bouche, tandis que la respiration nasale ne présente aucune difficulté. Dans ce cas, certains exercices spéciaux aident à renforcer les muscles respiratoires et libèrent l'enfant de l'habitude de respirer par la bouche. Cette gymnastique est effectuée sous la supervision d'un médecin ou d'un spécialiste en physiothérapie, ou à domicile selon certaines recommandations.

Exercices respiratoires en période postopératoire

La gymnastique respiratoire joue un rôle très important dans le processus de récupération du corps.

Il est recommandé d'effectuer ces exercices le matin (avant le petit-déjeuner) et le soir (après le dîner) pendant 20 minutes. La pièce à cet effet doit être bien ventilée.

Premièrement, les exercices sont effectués 3 à 4 fois chacun pendant 5 à 6 jours. Ensuite, vous devriez augmenter la charge jusqu'à 12-15 fois.

Lors de l'exécution, les règles suivantes doivent être prises en compte: lorsqu'un enfant se penche sur le côté, en avant, s'accroupit, vous devez expirer. Lorsque les bras sont levés devant vous ou écartés, un souffle est pris. Lorsque vous levez les mains devant vous, de haut en bas, expirez.

  1. La position des jambes est à la largeur des épaules, la tête est penchée en arrière, les bras à la taille. Inspirez lentement avec votre bouche, en abaissant la mâchoire inférieure, puis en expirant avec le nez (levant la mâchoire inférieure). Répétez l'exercice 5 à 6 fois.
  2. Positionnez les jambes ensemble. Pour lever les orteils, levez les mains - inspirez, baissez les mains - faites l'expiration. Faites l'exercice jusqu'à 12-15 fois.

Exercices pour la ceinture scapulaire et les muscles du cou

  1. La tête et le torse sont maintenus bien droits, les épaules légèrement inclinées et abaissées, la position des jambes est à la largeur des épaules. Les bras le long du corps, la tête penchée vers la poitrine. Levez les bras sur le côté et dirigez-vous en arrière. Répétez l'exercice 10-15 fois.
  2. Placez la tête sur l'épaule droite, puis déplacez-la vers la gauche. Inspirez par le nez et expirez par la bouche. Répétez 12 fois.
  3. Les bras pour saisir «la serrure» derrière le dos, détournent lentement la tête en arrière et ouvrent progressivement la bouche, inspirant et expirant avec le nez. Exercice 10-15 fois.
  4. Effectuer des mouvements circulaires de la tête en alternance dans les deux sens 12 à 15 fois.
  1. Pour une respiration complète. Prenez une position de départ comme dans le groupe d’exercices précédent. Prendre une longue respiration par le nez, en gonflant l'abdomen, puis en élargissant la poitrine. En expirant le nez, faites l'inverse: réduisez la poitrine, puis dessinez dans l'estomac. Le nombre de répétitions - 10-15 fois.
  2. Pour la respiration thoracique. Expirer, et ensuite une longue inspiration nasale. En même temps, la poitrine augmentera et l’estomac sera impliqué. Avec l'expiration nasale, tout sera dans l'ordre inverse. Répétez jusqu'à 15 fois.
  3. Pour la respiration abdominale. Expirer, et après cela - une longue inspiration nasale. À ce stade, vous devez pousser le ventre. Lorsque vous expirez, l'avant de la paroi abdominale se rétracte. Faites de l'exercice jusqu'à 15 fois.

Exercices de respiration nasale

  1. Prenez une position debout, les jambes légèrement écartées, les mains sur les coutures. Levez lentement vos mains, paumes vers le haut, tout en inspirant, puis abaissez vos bras sur les côtés, en expirant. La respiration ne se fait que par le nez. Pendant l'exercice, vous devez vous pencher dans le compartiment inférieur du dos et thoracique. Exercice à faire 10-15 fois.
  2. Rassemblez vos jambes, placez vos bras le long de votre torse et effectuez des squats rapides et profonds. Dans ce cas, les mains doivent être tirées vers l'avant avec les paumes vers le bas et expirer et se redresser, inspirez. Répétez l'exercice 5 à 6 fois.
  3. Diluer les jambes. À tour de rôle, inspirez et expirez par l’une des narines et pressez la seconde avec votre doigt. La bouche est fermée au moment de l'exécution. Faites 5-6 fois.
  4. Prendre une position debout, les jambes jointes. Pincez votre nez avec vos doigts. Dans une voix, comptez jusqu'à 10 bruits, puis prenez une profonde respiration et une respiration complète avec votre nez, tout en fermant votre bouche. Faites un exercice 5-6 fois.
  5. Courez sur les chaussettes en levant les genoux haut. La respiration peut être arbitraire. "Run" pendant quelques minutes.

Effectuer tous les exercices ci-dessus pendant un an et demi à deux mois contribue à améliorer la respiration nasale et à rétablir rapidement le corps de l'enfant.

La chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes chez les enfants n’est pas difficile. Le plus souvent, il est pratiqué sous anesthésie générale, non pas à cause de douleurs physiques, mais pour empêcher un petit patient de vivre des expériences émotionnelles fortes: le type d'instruments, de grandes quantités de sang, une position inconfortable prolongée peuvent provoquer un traumatisme psychologique ou un stress. Et cela, à son tour, peut provoquer des complications pendant l'intervention ou au début de la période postopératoire.

À l'hôpital

Les chirurgiens n'arrêtent pas de répéter que le temps nécessaire à la rééducation pour améliorer leur santé est aussi important que l'opération elle-même. Par conséquent, vous devez connaître les caractéristiques de la période postopératoire chez les enfants à la maison, car après le retrait des végétations adénoïdes en l'absence de complications évidentes, aucun traitement hospitalier n'est fourni.

Quelques heures après le retrait des végétations adénoïdes, l'enfant est déchargé pour une surveillance ambulatoire. Avant de quitter l'hôpital, il est examiné par un chirurgien et un pédiatre pour s'assurer de l'absence de complications sur le site opéré et des effets de l'anesthésie.

Réhabilitation à domicile

Pendant la période postopératoire, les enfants sont placés dans de bonnes conditions:

  • maison propre, où le nettoyage humide quotidien;
  • une atmosphère calme sans stresser les angoisses vécues, mais avec confiance pour un rétablissement complet;
  • manque d'activité physique, activité excessive - les cours peuvent provoquer un afflux de sang dans la partie du nasopharynx opérée et provoquer un saignement;
  • l'occasion de se détendre, en particulier le premier jour - pneus pour anesthésie;
  • soins naturels des proches, attention de leur côté à tout phénomène de rétablissement non standard.

Souviens toi! Dans la plupart des cas, l'enlèvement des végétations adénoïdes chez les enfants est effectué pendant la saison froide, mais l'avertissement suivant ne sera pas superflu: au début, il est déconseillé de prendre un bain de soleil, de nager en eau libre, de prendre un bain chaud et d'aller au bain. Vols et voyages interdits - mode accueil dans la période postopératoire - phase obligatoire de récupération, même en bonne santé.

Restrictions de nutrition

La guérison des membranes muqueuses chez les enfants après le retrait des végétations adénoïdes est assez rapide et, en l'absence de facteurs provoquant une complication dans la période postopératoire, est essentiellement indolore.

Pour une manipulation soigneuse, il est recommandé de modifier le menu:

  • l'exclusion des aliments solides et grossiers nécessitant un effort de mastication considérable;
  • interdiction des aliments et des assaisonnements irritants pour les muqueuses ou leur hyperhémie - aliments épicés, acides et salés;
  • manger de la nourriture à température ambiante et froide, à l'exception des plats très chauds et chauds - pour prévenir les saignements.

L'élimination des végétations adénoïdes est une raison pour traiter les enfants à la crème glacée, et plus d'une fois. La préférence est donnée aux espèces dures, à la glace aux fruits et non aux boules molles - l'excès de graisse recouvre les muqueuses de la bouche et est mal rincé. Sur ce film alimentaire, les germes s’installent facilement et se multiplient activement.

Mode et style de vie

À la maison, pour réduire les vaisseaux sanguins, le médecin recommande parfois des gouttes nasales dans la période postopératoire.

C'est important! Il est strictement déconseillé de dépasser la dose indiquée de solutions nasales et le nombre d'applications pendant la journée! Une utilisation trop fréquente peut provoquer une vasodilatation paradoxale et une rhinite chronique.

Dans les premiers jours de la période postopératoire, il est recommandé de limiter les contacts de l'enfant avec des étrangers, y compris des amis, des connaissances et des camarades de classe. Après toute intervention chirurgicale, l'immunité concentre sa force sur la guérison des blessures. Les microbes exotiques et les virus qui ne sont pas familiers, après le retrait des végétations peuvent provoquer la maladie.

Les procédures d'hygiène quotidiennes, en particulier le brossage des dents, sont effectuées avec soin afin de réduire les composants pathogènes de la flore buccale. Cependant, pendant le traitement, soyez prudent: évitez les contacts bruts avec les muqueuses, ainsi que les rinçages trop vigoureux.

La température corporelle est mesurée deux fois par jour. Normalement, une légère augmentation est possible dans la période postopératoire (les jours 1 à 2), mais cela n’est pas nécessaire: la douleur dans la gorge après le retrait des végétations adénoïdes n’est pas toujours accompagnée de fièvre. Les températures supérieures à 38 ° C indiquent une réaction violente du corps. Pour prévenir les saignements, l'utilisation d'antipyrétiques est autorisée. Les produits à base de paracétamol sont principalement utilisés (Panadol, Nurofen, etc.)

C'est important! L’utilisation de l’acide acétylsalicylique (aspirine) en pédiatrie n’est pas la bienvenue, surtout pendant la période postopératoire: le médicament fluidifie le sang, c’est-à-dire interfère avec la guérison des plaies ouvertes.

En général, une récupération rapide après le retrait des végétations adénoïdes, comme dans toute autre période postopératoire, contribue à:

  • mode de vie ordonné - veille tranquille et repos suffisant, y compris le sommeil;
  • bonnes conditions d'hygiène;
  • respect scrupuleux des instructions du médecin à la sortie;
  • suivi postopératoire chez un oto-rhino-laryngologiste (LOR).

Conditions spéciales de récupération

Le tissu glandulaire envahi, qui conduit à l'opération, forme un type spécial de respiration, de déglutition et de parole chez l'enfant. Après le retrait des végétations adénoïdes, le "nez", les difficultés respiratoires et les acouphènes persistent pendant un certain temps. Cependant, ce n'est pas la norme, mais à mesure que le champ chirurgical guérit, de tels phénomènes disparaissent sans laisser de trace. S'il y a une limitation des fonctions dans la longue période postopératoire, c'est l'occasion de consulter un médecin.

Certains enfants qui grandissent avec des végétations adénoïdes nécessitent un ajustement de la respiration et de la prononciation. À la maison, il est nécessaire de commencer les cours d'orthophonie le plus tôt possible, y compris des complexes de gymnastique respiratoire spéciaux pour renforcer les muscles du ciel et du pharynx avec l'inclusion d'un entraînement à l'orthophonie.

Lors de la conduite des cours devrait considérer quelques points:

  • ne pas charger dans les premiers jours, pendant la période postopératoire aiguë;
  • assurer une humidification suffisante de l'air dans la salle d'étude (utile pour tous, et en particulier après le retrait des végétations adénoïdes) - une sécheresse excessive de l'air inhalé peut provoquer des chatouillements et une toux, ce qui est inutile;
  • observer le principe de la gradualité - chaque exercice est effectué à partir de 3 fois, avec une augmentation progressive en nombre tous les deux jours, de 1 à 2 fois et jusqu'à 12 fois;
  • De nouvelles options sont également introduites progressivement, 1 à 2 par jour, avec une augmentation progressive du nombre de répétitions;
  • en cas de détérioration de l'état de l'organe opéré, réduisez ou annulez la charge jusqu'à ce que la guérison soit stabilisée, récupérez de faibles charges;
  • Réaliser une mise en œuvre minutieuse de chaque exercice, avant d’en ajouter de nouveaux, afin de ne pas passer à la volée, la priorité est de corriger la position des organes et d’atteindre les objectifs fixés;
  • Pour créer une attitude psychologique positive pendant les cours, il est préférable de les transformer en un jeu de rimes et de personnages. De tels exercices spéciaux deviendront alors une bonne habitude et seront exécutés volontairement par l'enfant pendant longtemps.

Les premiers jours, il est recommandé de faire des exercices respiratoires et de la parole à la maison après avoir aéré la pièce.

Conseil important! Par la suite, vous pourrez utiliser des marches pour effectuer des exercices. L'air frais est l'un des facteurs de la récupération du patient en toute sécurité après le retrait des végétations adénoïdes.

Série d'exercices

  1. Levée lente des bras tendus par les côtés vers le haut tout en inspirant par le nez. La respiration retient au plus fort de la levée, exhalant par la bouche lors de l'abaissement des bras. Options: régler la force et la vitesse d'inspiration et d'expiration, la période de maintien du souffle, le nombre de répétitions et d'approches en gymnastique. Recommandé comme exercice initial et final.
  2. Respiration thoracique: lors de l'inspiration, la poitrine est dilatée et l'abdomen est aspiré, lorsque l'expiration augmente, le volume de l'abdomen augmente et la poitrine diminue. Inspirez-expirez par le nez.
  3. Respiration abdominale: dilatation de l'abdomen lors de l'inspiration, resserrement de l'abdomen. Inspirez-expirez par le nez.
  4. Alterner la respiration par 1 narine: avec un doigt, l'aile du nez est pressée contre le septum, inspirez et expirez par la narine libre. Peut être combiné avec l'exercice numéro 3, mais pas à la place, mais après.
  5. Activation de la cavité buccale: inspirez par le nez, avant d'exhaler, l'air est dirigé dans la bouche et gonfle les joues. Ils la roulent de joue en joue, de haut en bas et en cercle, puis expirent lentement sous la pression par un petit trou entre les lèvres.
  6. Exercices sonores après avoir inhalé par le nez et sur le fond de l'expiration par la bouche: prononcer des sons (voyelles en douceur et sifflement, consonne par intermittence). Alterner les sons, la quantité et obtenir une prononciation de haute qualité.
  7. Exercices de langage: prononcer de courtes phrases, des rimes, des dictons, des proverbes, des virelangues avec des éléments de la gymnastique des doigts ou à l'aide de jouets. Très important dosé, mais une augmentation constante de la gamme de sons. Il est nécessaire d’obtenir une prononciation claire, une augmentation de la vitesse de l’exercice. Options: lecture rythmique en marchant avec la sélection de la vitesse de déplacement.

Ces exercices et beaucoup d’autres aideront à améliorer de manière significative la parole, à normaliser la respiration, à rétablir l’activité cérébrale.

La gymnastique est un excellent moyen de prévenir le rhume après le retrait des végétations adénoïdes: une respiration active par le nez active non seulement les processus métaboliques, mais également le système immunitaire.

Ainsi, la période postopératoire après le retrait des végétations adénoïdes ne pose pas de problèmes majeurs. L’observance du traitement aidera à éviter les complications et à se rétablir rapidement.

Guide vidéo: Comment supprimer les végétations adénoïdes chez les enfants

»Adénoïdes chez les enfants

Enlèvement après la chirurgie des végétations adénoïdes

Le problème des végétations adénoïdes enflammées existe chez de nombreux bébés. L'élimination des amygdales pharyngiennes hypertrophiées est dans certains cas un moyen plus efficace de résoudre le problème. L'adénotomie est une opération simple, mais elle doit être traitée comme une intervention chirurgicale grave, ce qui nécessite une préparation minutieuse avant son retrait et le respect des exigences de la prescription postopératoire. La tâche principale de la thérapie postopératoire est le contrôle du bien-être, le respect précis des prescriptions et la prévention des maladies.

Supprimer les conséquences de l'opération

L'accent est mis sur le régime, le régime correct, les procédures de durcissement. La période postopératoire chez les patients varie en fonction de la nature de la procédure chirurgicale. L'absence de repos au lit est une caractéristique de l'opération sur les végétations adénoïdes.

Les parents devraient assurer une surveillance continue et assurer la garde des enfants. Essayez d'éviter les violations du régime.

Après avoir retiré les végétations adénoïdes de la clinique, l’enfant se rend chez lui 2 heures après la chirurgie. La tâche principale des parents est de fournir un mode de maison économe. Le premier jour, vous devez respecter scrupuleusement le repos au lit. Assurez-vous d'activer le mode veille pendant au moins 2 heures.

La période suivante est caractérisée par l’absence de surtension physique. Les jeux en plein air, l'éducation physique et les clubs de visite devraient être limités. Un régime calme assurera un processus uniforme de cicatrisation de la plaie, sans ajout d'infection supplémentaire. Pendant la période de traitement postopératoire, la surchauffe du bébé est contre-indiquée, excluez le bain, allez au bain. La pièce de l'enfant doit être aérée, en effectuant un nettoyage humide.

Pouvoir

Papa, maman se préparent au fait qu'au début, le bébé opéré aura mal à la gorge. Vous devez donc vous en tenir à un certain régime. Après le retrait, vous ne pouvez plus nourrir l'enfant avec des aliments solides et chauds. Dans les jours suivants, vous ne pouvez pas manger des plats frits, épicés, il est nécessaire de limiter la viande. Nous énumérons les aliments qu'un enfant mange sans craindre d'endommager les sites opérés:

  1. La première semaine - le matin, il est permis de boire un demi-verre de jus de carotte. Kéfir de réception utile, matin et soir. Donnez à votre bébé du sarrasin, de la farine d'avoine et de la semoule. Fromage cottage, légumes, œuf diversifient le régime alimentaire de l'enfant.
  2. Au bout d'une semaine, ajoutez des soupes à votre régime alimentaire, nourrissez-les de viande cuite à la vapeur, de foie bouilli et de poisson.
  3. La consommation de fruits est autorisée en quantité illimitée.

Recommandations du docteur

Après l'élimination des végétations adénoïdes dès le premier jour chez les enfants, la température augmente. Ne dépasse pas les 38 degrés - l'utilisation de médicaments antipyrétiques n'est pas nécessaire. Il est important de savoir que l’utilisation d’antipyrétiques contenant de l’aspirine est limitée. Les médicaments Aspirinosoderzhaschie peuvent provoquer des saignements.

Après l'opération, respirer par le nez est difficile, un gonflement de la membrane muqueuse se produit. Le traitement est le suivant: on creuse dans les gouttes vasoconstricteurs qui aident à éliminer l'œdème, puis on applique les préparations qui sèchent la membrane muqueuse.

Le saignement peut être associé à une condition postopératoire complexe, en fonction de l'accumulation de fragments de tissu restant dans le nasopharynx. Recherche de saignements - consultez immédiatement un médecin. Par ailleurs, il convient de souligner plusieurs situations. Après les avoir trouvées, contactez votre médecin:

  • l'apparition d'un twang nasal;
  • difficulté à respirer par le nez pendant deux semaines ou plus.

De nombreux enfants continuent de respirer par la bouche après la chirurgie, malgré les voies nasales propres et l'absence de difficultés respiratoires. Des exercices spéciaux renforçant les muscles respiratoires, recommandés par les médecins, corrigeront la situation.

Exercices de respiration spéciaux

Exercices simples et efficaces effectués matin et soir. La durée de la gymnastique 20-25 minutes, dans la salle ventilée. Le nombre d'exercices réalisés augmente progressivement. Tout d'abord, l'enfant commence à effectuer 3 à 4 exercices. Semaine de la gymnastique - le nombre de répétitions augmente progressivement, il passe à 10 -15.

Les exercices sont effectués sous la supervision d'un physiothérapeute, puis à la maison après une consultation détaillée. Il y a des règles générales à suivre lors de la réalisation d'exercices. Se penchant en avant, sur le côté, accroupi, expirez. Levant les mains - inspirez. Levant les mains en l'air, l'expiration est terminée. Le complexe d'exercices spéciaux est divisé en plusieurs étapes. Surveillez l'exercice, suivez ce que ressent le bébé.

Phase préparatoire

  • La tête rejetée en arrière. Les jambes sont écartées. La mâchoire inférieure travaille, la bouche respire - la mâchoire tombe, le nez exhale la mâchoire.
  • L'enfant se lève sur des chaussettes. Lève les mains - inspire, baisse - expire.

Renforcement des muscles du cou et de la ceinture scapulaire, nombre de répétitions 10 -15

  • Les jambes sont écartées, le dos est plat. La tête s'abaisse doucement vers l'avant, se penche en arrière.
  • Les pentes de la tête à droite et à gauche des épaules à son tour.
  • La tête est rejetée en arrière, les mains derrière le dos. À l'état retourné, nous ouvrons la bouche, inspirons - le nez, expirons - la bouche.
  • Rotation circulaire de la tête.

Nous entraînons la respiration correcte, le nombre de répétitions 10

  • Souffle général. Inspirez profondément le nez, sortez le ventre, remplissant le volume de la poitrine. Nous expirons avec le nez, l'ordre d'expiration est inversé: nous diminuons le volume de la poitrine, nous soufflons l'estomac.
  • Inhalation thoracique. Tout d'abord, une expiration complète, une longue respiration avec le nez. Le volume des seins augmente, l'estomac est rétracté. Expirez en réduisant le volume de la poitrine, en renflant l'abdomen.
  • Nous respirons une cavité abdominale. Expirez complètement, inspirez avec le nez, le ventre bombé. Péritoine supérieur rétracté.
  • Respirez le nez, le nombre de répétitions est de 6.
  • Les jambes sont écartées, les bras sont abaissés le long du corps. Élevez les paumes, inspirez avec le nez, abaissez - expirez avec le nez.
  • Accroupi. Les jambes sont droites. Squat - expirez, augmentez - inspirez.
  • Alterner l'inhalation d'air par les narines.
  • Retiens ton souffle. Inspirez avec le nez, expirez avec la bouche.
  • Courir sur place, avec une levée de genou élevée.

En plus de cette gymnastique chez l'enfant est de former les muscles du visage. Sourire, gonflement d'un tubule, imitation d'un sifflet - exercices qui renforcent les muscles de la bouche.

En effectuant un complexe de plusieurs mois, l'inhalation d'air par le nez s'améliore, imite les muscles de la bouche.

Conclusion

En plus d'effectuer une série d'exercices, vous devez constamment rappeler à votre enfant de respirer par le nez. Si les conditions du régime alimentaire et les prescriptions du médecin sont correctement remplies, après quelques semaines de traitement, l’enfant ne se souviendra pas du moment chirurgical désagréable.

Après avoir retiré les végétations adénoïdes chez un enfant

Dans l'enfance, presque tout le monde est exposé à un nombre impressionnant de maladies. Parmi ceux-ci, il y a à la fois moins dangereux et ceux qui peuvent causer le maximum d'inconvénients. Ces dernières incluent les végétations adénoïdes, conduisant à une adénoïdite.

Manifestations de l'adénoïdite

Il n'y a rien d'étonnant à ce que les parents paniquent souvent en ne voyant que la rhinite chez leur jeune enfant. Contrairement aux adultes, il est beaucoup plus difficile pour un enfant de déterminer quel est l'inconfort de son état. L'adénoïdite est visible à l'œil nu. Premièrement, avec cette maladie, il devient très difficile pour l'enfant de pratiquer la respiration nasale et, par conséquent, sa bouche est toujours ouverte. Deuxièmement, le bébé peut ronfler la nuit. Troisièmement, les enfants prédisposés à l’adénoïdite se caractérisent par une pharyngite et une rhinite fréquentes.

Dois-je enlever les végétations adénoïdes?

Dès que le médecin détecte des végétations adénoïdes enflammées, il recommande de commencer le traitement immédiatement. Il peut sembler à certains parents que tous les médecins envoient de petits patients en chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes, même sans avoir au préalable essayé de résoudre le problème avec un traitement conservateur. En fait, ce n'est pas le cas. La destitution n’est désignée que dans le cas où les médicaments et autres mesures ne donnent absolument aucun résultat.

À propos, si un enfant a une adénotomie (une opération pour enlever les végétations adénoïdes), ne paniquez pas trop. Grâce à un équipement moderne et à des professionnels expérimentés travaillant dans des cliniques pour enfants, l'opération est rapide et sûre!

Après avoir retiré les végétations adénoïdes chez un enfant

La préparation à la chirurgie et au processus de retrait lui-même incombe aux médecins. Mais la réhabilitation postopératoire - le cas des parents. Premièrement, après le retrait des végétations adénoïdes, l’enfant perd toute signification pendant longtemps sous la surveillance d’un spécialiste de l’hôpital. Deuxièmement, la période de rééducation n’est pas si difficile, surtout si vous respectez correctement les rendez-vous du médecin traitant.

Immédiatement après la chirurgie

Dès que l'opération visant à retirer les végétations adénoïdes est terminée, l'enfant sera transféré de la salle d'opération à la salle commune.

Une fois que l'enfant est couché sur le lit, placez-le sous le visage avec une serviette sur laquelle il crachera de la salive. Cela est nécessaire pour surveiller la salive du bébé. S'il n'y a pas d'impuretés de sang, tout va bien.

Un peu plus tard (plusieurs heures après le retrait des végétations adénoïdes chez un enfant), le médecin examine le patient et procède à une pharyngoscopie. Ce dernier aide à observer le manque de sang au fond de la gorge.

Note des parents!

Le jour où l'enfant a subi une opération chirurgicale pour retirer les végétations adénoïdes, il est nécessaire d'exclure de son alimentation les plats qui pourraient endommager les tissus mous. En d'autres termes, il est préférable de ne pas nourrir l'enfant avec des aliments bruts, solides. En outre, dans les premiers jours qui suivent la chirurgie, l'enfant se plaindra d'un mal de gorge. Il est donc peu probable qu'il veuille être traité avec des produits susceptibles de causer un malaise encore plus grand.

Bien sûr, on ne peut pas dire que tous les enfants après l'opération pour enlever les végétations adénoïdes se comportent de la même manière et se sentent identiques. Étant donné que le corps de chaque enfant est différent et que même la nature de l'opération varie, les parents devraient être guidés par les recommandations des médecins et écouter leur propre enfant.

Et pourtant, les médecins recommandent vivement aux parents de bébés qui ont été enlevés des végétations adénoïdes de surveiller non seulement le régime alimentaire, mais également le mode du jour.

Ainsi, plusieurs jours après le retour de l'enfant à la maison de l'hôpital, il ne faut pas quitter les murs indigènes. Laisser l'enfant reposer pendant 2-3 jours, s'allonger et dormir plus souvent. Malgré le fait qu'après une telle opération, les enfants ne soient pas mis au repos, il sera préférable qu'un adulte soit toujours près de l'enfant à ce moment-là.

Parmi les règles les plus importantes qui devraient être suivies par les patients de tous âges, il y a:

- le refus de visiter les bains et les saunas (même s'il y a une envie de donner un bain chaud à l'enfant, il ne faut pas expérimenter!);

- limitation de l'activité physique (dans les premiers jours qui suivent l'opération, il est interdit à l'enfant d'agir trop activement);

- observance du traitement médical (utilisation de gouttes vasoconstrictives prescrites par un médecin);

- refus d'antipyrétique contenant de l'aspirine.

Beaucoup de parents trouveront sûrement le dernier élément étrange. En fait, l’aspirine peut provoquer des saignements, ce qui est inacceptable après le retrait des végétations adénoïdes chez l’enfant. Pourquoi faut-il recevoir un antipyrétique? Le fait est que, généralement, le deuxième jour après l'opération, de nombreux enfants sont attaqués par une augmentation de la température corporelle. Les parents doivent donc rester vigilants et utiliser un thermomètre aussi souvent que possible.

Conséquences possibles

Rarement, mais il arrive qu'après le retrait des végétations adénoïdes, l'enfant a un pincement nasal. Si cela disparaît sans laisser de traces 10 jours après l'opération, il n'y a pas de quoi s'inquiéter, mais si cela persiste, il est préférable de consulter un orthophoniste!

Si les parents remarquent un mélange de sang dans la salive d'un enfant qui est à la maison ou s'il saigne, vous devez immédiatement appeler une ambulance!

La période postopératoire après le retrait des végétations adénoïdes chez les enfants

L'hypertrophie de l'amygdale pharyngée, également appelée végétation adénoïde, est un grave problème de santé observé dans l'enfance. Le résultat de cette pathologie sont:

  • Obstruction de la respiration nasale;
  • Rhinite fréquente;
  • Adénoïdite;
  • Pharyngite

Le traitement thérapeutique est traditionnellement prescrit, et seulement dans certains cas chirurgical. Opération au cours de laquelle les excroissances adénoïdes sont éliminées, on parle d'adénotomie. L'efficacité du traitement et la durée de la rééducation dépendent entièrement du déroulement de la période postopératoire.

Principales recommandations après le retrait des végétations adénoïdes chez les enfants

Après avoir quitté la salle d'opération, vous devez suivre strictement les instructions médicales:

  • L'enfant est mis au lit sur le côté;
  • Cracher de la salive doit cracher dans une serviette et il ne devrait pas y avoir de sang dedans;
  • Quelques heures plus tard, une pharyngoscopie empêche le sang de pénétrer à l'arrière du pharynx;
  • Le tissu adénoïde présent dans le nasopharynx doit être retiré à l'aide d'une pince;
  • Le premier jour postopératoire, on ne montre à l'enfant que des aliments liquides et chauds;
  • 3-5 jours pris en charge le mode maison;
  • Les aliments chauds et durs sont éliminés pendant 2-3 semaines.

Les parents reçoivent des conseils d’un médecin pour maintenir le régime alimentaire approprié de l’enfant. Les parents doivent être conscients des maux de gorge dans les premiers jours suivant la chirurgie. Il y a souvent une augmentation de la température corporelle. Un tel phénomène est considéré comme valide. Les antipyrétiques ne doivent être administrés que si la température dépasse 38 ° C.

En période de rééducation, gonflement des muqueuses. À cet égard, l'enfant a du mal à respirer pendant 2 à 3 jours. Selon les recommandations du médecin, vous pouvez utiliser des médicaments vasoconstricteurs. Ils sont présentés sous forme de spray ou de gouttes. Instillation souvent nommée dans le nez avec une solution saline. La fréquence d'utilisation -3-4 fois par jour. En cas de saignement après la chirurgie, vous devriez consulter un médecin. Les parties restantes du tissu adénoïde nécessitent un nouveau raclage du nasopharynx.

L'habitude de l'enfant de respirer par la bouche, qui a eu le temps de se développer avec des végétations adénoïdes. persiste après leur enlèvement. Pour corriger cela, un ensemble d'exercices développés par l'académicien Sergei Beshapochny est fourni.

Exercices pour entraîner la respiration nasale après le retrait des végétations adénoïdes

Il est recommandé d’entraîner le matin et le soir pendant 20 à 25 minutes. La pièce doit être ventilée et fraîche. La charge doit être constamment augmentée, en commençant par 3-4 répétitions de l'exercice. Tous les 5 jours, le nombre de répétitions est augmenté pour atteindre 10-15.

Le complexe comprend des exercices:

  • Type préparatoire;
  • Développer la ceinture scapulaire et les muscles du cou;
  • Pratiquer une respiration correcte;
  • Permettre la respiration par le nez pour récupérer;
  • Entraînement des muscles de la région périorale.

Une bonne organisation de la période postopératoire après le retrait des végétations adénoïdes chez l’enfant vous permet d’accélérer la récupération du corps et de corriger les problèmes respiratoires.

Merci d'avoir lu. Recevez un cadeau!

En Savoir Plus Sur La Grippe