L'utilisation de l'anesthésie pour l'élimination des végétations adénoïdes - types et efficacité

?Les parents dont les enfants ont été opérés d'une adénotomie sont souvent préoccupés par les résultats. Le message du médecin sur la manière dont l’opération sera réalisée sous anesthésie est tout aussi inquiétant. Les médecins proposent de réaliser cette procédure sous anesthésie générale. Sous anesthésie locale, cette opération n'est pas recommandée pour les bébés. Mais certains médecins utilisent encore l'ancienne méthode chirurgicale consistant à couper les excroissances adénoïdes sans anesthésie, ce qui entraîne souvent un traumatisme mental causé par la douleur.

Préparation d'anesthésie

?Pour une intervention chirurgicale nécessite un examen du bébé, l'étude de l'histoire, l'histoire des maladies héréditaires dans la famille. La condition du petit patient pendant l'opération en dépend. Il est nécessaire d'éliminer tous les problèmes pouvant être causés par l'utilisation du type d'anesthésie utilisé.

La question de savoir quelle anesthésie est meilleure et plus sûre est toujours controversée. Sévère douleur, ainsi que l'anesthésie générale - stress pour le corps. Mais cela évitera quand même la négativité mentale. Mais l'anesthésie locale est également utilisée dans de telles opérations.

La manière classique d'enlever

?C'est l'ancienne méthode d'adénotomie, sans anesthésie. Dans cette procédure, un agent anesthésique peut être injecté par le nez et excisé. L'opération est rapide, sans complications. Son seul inconvénient: un enfant peut être choqué par la douleur.

Anesthésie locale

?Cette anesthésie est plus souvent utilisée chez des enfants de plus de 7 ans pouvant contrôler leur comportement. Si l'enfant a peur de voir du sang, est effrayé par les outils, il doit prendre des sédatifs avant la procédure.

Le point positif de l'anesthésie locale est:

  • l'absence d'effets secondaires après celle-ci;
  • .faible coût.

Le point négatif est l’impossibilité de prédire le comportement de l’enfant, car il n’était jamais allé en salle d’opération et n’avait pas éprouvé de sentiments aussi déplaisants. Un enfant peut devenir hystérique.

Types d'anesthésie générale

?L'utilisation de l'anesthésie en cas d'adénomectomie procure au jeune enfant un arrêt mental au cours des procédures chirurgicales.

Enlèvement des végétations adénoïdes sous anesthésie générale, à l'aide d'une sonde endotrachéale, les organes respiratoires sont confinés de manière fiable, mais le patient se réveille plus longtemps après cette méthode d'anesthésie, se réveille plus durement. Le fluorotane et l'oxyde nitreux sont introduits à travers le tube. Cette procédure est effectuée par l'anesthésiste. Pour effectuer l'opération, l'enfant est placé sur le dos.

?Masque utilisé et laryngé. Après cette anesthésie, le patient se sent généralement mieux et reprend conscience plus rapidement.

Au cours de l'opération d'élimination des végétations adénoïdes, divers médicaments sont utilisés, par exemple l'isoflurane ou le sévoflurane. Peut être appliqué desflurane ou sevoran.?

?L'anesthésie la plus efficace est la voie trachéale. Il est utilisé pour des interventions chirurgicales à long terme, est complexe, car il utilise plusieurs médicaments.

Après l’utilisation d’un anesthésique général, il est supposé utiliser des médicaments qui sont introduits dans le corps par inhalation ou par un autre moyen. Pour retirer rapidement de l’inconscience d’un petit patient, utilisez du propofol ou des anesthésiques tels que le sévoflurane et d’autres. Le corps du bébé perçoit l'anesthésie générale d'une manière différente de celle d'un adulte. En médecine pédiatrique, ils utilisent uniquement des médicaments éprouvés ayant passé de nombreux essais cliniques. Ils sont rapidement éliminés, ne provoquent presque pas d'allergies, n'ont pas de conséquences négatives.

?Les enfants "s'éloignent de l'anesthésie" après quelques heures. Tout dépend de la dose du médicament. Une fois réveillé, le bébé est observé par l'anesthésiste pendant plusieurs heures, au bout de quelques heures.

Avantages et inconvénients de l'anesthésie

L'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants sous anesthésie générale présente de nombreux avantages. Cela vous permet de:

  • sauver le bébé de la douleur pendant les interventions chirurgicales;
  • réduire le risque de traumatisme psychologique après la chirurgie;
  • il n'y a aucune chance d'inhaler des morceaux de végétations adénoïdes à enlever;
  • faible risque de saignement;
  • le chirurgien travaille calmement.

L'anesthésie générale est préférable si l'enfant est déséquilibré. Il est également utilisé si le bébé ne tolère pas les moyens utilisés pour l'anesthésie locale. Lorsque le nasopharynx d'un petit patient présente des anomalies dans la structure anatomique et nécessite une approche particulière. Dans ce cas, la chirurgie peut durer plus longtemps que d'habitude.

L'enfant dort sous anesthésie. Il ne voit pas ce que fait le médecin, il ne voit pas d'instruments ensanglantés. Après s'être réveillé après l'opération, il ne ressent pas la douleur aigüe ressentie par les enfants au cours des années où une telle anesthésie était impossible.

La méthode d'anesthésie est sûre, avec un faible niveau de complications pendant l'opération. Dans le même temps, les conditions d'adénotomie chirurgicale sont réduites.

Le principal avantage de cette anesthésie est son côté pratique pour le chirurgien et le bébé. Le médecin n'a pas besoin de détourner son attention du comportement du patient - il sera endormi, immobilisé. Parce que les médecins préfèrent l'anesthésie générale.

Il est facile de couper les végétations adénoïdes sous anesthésie générale, mais une telle anesthésie présente également des inconvénients. Le principal est le risque de complications. Et le principal d'entre eux est le danger de saignement. Mais cela arrive très rarement.

En outre, les inconvénients d’une telle anesthésie sont les suivants:

?sauts possibles dans la température corporelle du bébé, ce qui peut distraire le médecin;

?il y a un risque de troubles du sommeil et d'élocution après l'anesthésie;

?après la fin de l'anesthésie, l'enfant peut avoir des vomissements, des maux de tête.

Bien que 99% des opérations se déroulent sans complications. Dommages aux dents et l'introduction de l'infection dans le processus de procédures chirurgicales zéro.

Lorsqu'une adénotomie est réalisée sous anesthésie, le problème du maintien d'une température corporelle normale se pose et une hypothermie se produit. Pour éviter une telle complication, le médecin, tout en effectuant les procédures, fait attention à la température.

C'est important!

L'anesthésie générale est considérée comme ayant un effet négatif sur le système nerveux central et les cellules cérébrales de l'enfant. Lorsqu'on utilise l'anesthésie pour couper les végétations adénoïdes, le développement de l'enfant est lent. L'audition et un mode sommeil sont brisés, des hallucinations apparaissent. Pour cette raison, les enfants plus âgés doivent opérer sous une anesthésie locale.

Contre-indications pour l'anesthésie générale

?Toute anesthésie a des contre-indications. Les risques de complications en anesthésie générale et ses contre-indications à ces maladies:

  • varicelle et autres infections aiguës;
  • troubles digestifs chroniques;
  • maladie cardiaque;
  • manifestations de rachitisme;
  • pathologies du système respiratoire supérieur;
  • température élevée;
  • troubles mentaux;
  • pustules trouvées sur la peau;
  • surpeuplement des vaisseaux sanguins;
  • maladies oncologiques;
  • troubles de la coagulation;
  • moins de six mois après la vaccination.

L'anesthésie générale est contre-indiquée chez les enfants de moins de deux ans.

Question populaire

Combien de temps dure la chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes des enfants?

?L'intervention chirurgicale ne dure pas plus d'une demi-heure. La chirurgie d'adénopectomie est une intervention chirurgicale courte.

Quelle anesthésie pour enlever les végétations adénoïdes est préférable d'utiliser?

?L'option anesthésie dépend beaucoup. Ceci est décidé par le médecin.

Est-ce que ça fait mal d'enlever les végétations adénoïdes?

?Sous anesthésie générale, le patient ne ressent rien. Avec la douleur locale ne se fait pas sentir, mais la personne est consciente. Cela ne fait mal que lors d'une opération sans anesthésie.

Moyens d'éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants: comment se déroule l'opération sous anesthésie locale et générale, quelles méthodes sont utilisées?

Les adénoïdes sont appelés amygdales pathologiquement hypertrophiées chez les enfants (observés le plus souvent entre trois et sept ans). Cette maladie survient naturellement après des maladies antérieures des voies respiratoires supérieures (rougeole, scarlatine, grippe) et peut entraîner une déficience auditive, un retard du développement intellectuel, une anémie et même des modifications de l'apparence (forme du visage). Le diagnostic nécessite un traitement minutieux et rapide de la part d'un oto-rhino-laryngologiste, qui effectue le diagnostic Sur la base des données obtenues, il rend un verdict: les végétaux adénoïdes peuvent être guéris ou doivent être supprimés. Les parents se posent souvent la question suivante: comment se passe cette opération? Quand faut-il retirer les végétations adénoïdes?

Est-il nécessaire de retirer les végétations adénoïdes?

Il y a des cas où la chirurgie n'est pas nécessaire. La maladie a trois stades de développement. En règle générale, 1 degré n'interfère pas avec la vie habituelle d'une personne: l'enfant respire librement, des problèmes ne surviennent que pendant le sommeil en raison de l'afflux de sang veineux. La situation est assez réparable avec des médicaments.

Une autre chose - 2 et 3 étapes. Les enfants commencent à respirer par la bouche tout le temps et ronflent pendant leur sommeil, au moment où les végétations adénoïdes ferment les choans (nous recommandons de lire: que faire si l'enfant ne respire pas et comment l'aider?). Cela nuit à tout le corps. Il est nécessaire de consulter des experts: un oto-rhino-laryngologiste, un dentiste, un allergologue, un immunologiste afin que le traitement soit aussi efficace que possible. Il est important de tout faire à temps, car la maladie affecte négativement la santé générale et l'apparence de l'enfant.

Indications pour la chirurgie

La présence d'amygdales enflammées n'est pas une raison pour couper les végétations adénoïdes dans le nez. Il est nécessaire de subir un examen approfondi et ce n’est qu’après cela que le médecin décidera de la nécessité d’une intervention chirurgicale.

Indications pour l'élimination des végétations adénoïdes

Donc, nous énumérons les principales indications pour une intervention chirurgicale, lorsque le retrait des végétations adénoïdes chez les enfants est effectué:

  1. ORZ et ARVI. Le mucus, qui protège le corps de l'inflammation et de la reproduction des microbes, rencontre un obstacle sous la forme d'adénoïdes, grâce à quoi la cavité nasale devient un environnement favorable à l'apparition d'infections.
  2. Pharyngite, laryngite, trachéite - maladies respiratoires. Ils obtiennent du pus, affectant la membrane muqueuse, et le processus inflammatoire commence alors.
  3. Otite répétée. L'amygdale grandit et perturbe le fonctionnement normal de l'oreille moyenne.
  4. Toux adénoïde. Il apparaît lorsque les terminaisons nerveuses du pharynx et du nasopharynx sont irritées et que, si les bronches ne sont pas enflammées, il ne s'agit pas d'un symptôme froid, mais adénoïde. Après la chirurgie, cette toux est éliminée.
  5. Pneumonie, bronchite.
  6. Formation de la mauvaise morsure.
  7. Mauvais résultats du traitement conservateur traditionnel.
  8. Maux de tête, ronflements, difficultés respiratoires et, par conséquent, troubles du sommeil.
  9. Déficience auditive. Les végétations adénoïdes ne permettent pas à l'air de pénétrer dans l'oreille moyenne, ce qui entraîne la perte de mobilité du tympan.
  10. Violations de l'activité de la parole - une autre indication de suppression.

Préparation à l'opération et test

Avant l'opération visant à exciser les végétations adénoïdes chez un enfant, le bébé sera obligé de passer une série de tests. Les parents doivent trouver un centre médical dans la ville où ils peuvent être enlevés en toute sécurité. Le bébé à l'hôpital devra passer:

  1. test sanguin pour la coagulation;
  2. analyse d'urine;
  3. les matières fécales pour la présence de vers;
  4. sang pour l'hépatite B et C;
  5. tests sanguins généraux et biochimiques.

Les résultats des analyses ci-dessus sont valables dix jours. Calculez donc à l'avance l'heure et la date de l'opération. Le type d'anesthésie joue un rôle important: l'anesthésie générale nécessite un électrocardiogramme et une analyse au niveau des électrolytes. Après 14 ans, la fluorographie et un certificat d’absence de syphilis sont ajoutés à cette liste.

Une fois les tests effectués, vous devez vous adresser au pédiatre pour obtenir un certificat attestant que l'enfant n'a pas eu de contact avec des patients infectieux. Veuillez noter que sa période de validité est de trois jours. Vous devriez avoir une police avec vous, un SNILS, un certificat de naissance d'un enfant. Un préposé adulte doit avoir un passeport, une radiographie, une analyse de la syphilis et un certificat de vaccination pour les enfants.

Les premiers jours, on se prépare à l'opération au cours de laquelle les médecins donnent des médicaments pour améliorer la coagulation du sang. Les antiseptiques sont utilisés pour traiter la gorge (généralement, on utilise «Miramistin»).

La veille de l’opération, le régime alimentaire de l’enfant doit être léger, sans aliments nocifs. On lui prélève du sang le matin (on ne peut pas manger de nourriture avant, on ne peut boire que de l'eau pour éviter la déshydratation). Bien entendu, le soutien psychologique est également important: expliquez à l'enfant pourquoi une opération est nécessaire et calmez-le.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo sur l'enlèvement: examinez-la pour vous épargner toute excitation et, si nécessaire, expliquez à l'enfant que tout n'est pas si terrible.

Utilisation de l'anesthésie

Comment se déroule l'opération - sous anesthésie ou sans sédation? Cela a toujours fait l'objet de controverse. L'anesthésie générale est un stress important, même pour un adulte et plus encore pour un enfant. Néanmoins, les médecins proposent de nouvelles méthodes d'anesthésie douces. En fin de compte, une anesthésie générale sera préférable: elle préservera le bébé des souvenirs négatifs et donnera au médecin la possibilité de travailler sans être distrait. Cependant, l'anesthésie locale s'applique également.

Avantages et inconvénients de l'anesthésie locale

Ce type d'anesthésie est le plus souvent proposé aux enfants plus âgés, car ils ont développé la maîtrise de soi et la maîtrise de soi. En outre, le seuil de douleur de l’enfant et ses caractéristiques individuelles sont pris en compte. Les médecins injectent des sédatifs au cas où le bébé aurait peur de voir du sang ou serait simplement horrifié par le processus. Les avantages incontestables de l'anesthésie locale:

  1. prix relativement bas comparé à d'autres types d'anesthésie;
  2. pas d'effets secondaires après la chirurgie.

L'inconvénient est que vous ne pouvez jamais deviner comment l'enfant réagira à l'opération, car il fait face à cela pour la première fois. Ayant un caractère calme, le bébé peut encore paniquer.

Comment se passe l'excision des organes élargis? Le tissu envahi est congelé avec de la lidocaïne ou de l'Ultracain. Pratiquement, il n'y aura pas de sensations douloureuses, mais, comme mentionné ci-dessus, il y a un risque que l'enfant ne puisse pas supporter le test d'un point de vue psychologique.

Avantages et risques possibles pour l'anesthésie générale

Il est difficile d'y croire, mais auparavant, de telles opérations étaient réalisées sans anesthésie. Maintenant, bien sûr, les médecins conseillent les parents d’une anesthésie générale (endotrachéale). En Europe, il est utilisé depuis très longtemps pour plusieurs raisons:

  1. cela allégera le fardeau psychologique du petit patient;
  2. fournir au médecin les conditions nécessaires à un bon fonctionnement.

Méthodes d'enlèvement

Comment supprimer les végétations adénoïdes chez les enfants? La méthode conventionnelle d'élimination - l'adénotomie - n'est pas la seule option. Aujourd'hui, il existe un grand choix de méthodes d'élimination. Les gens sont opérés en utilisant un microdébriseur, une méthode par ondes radio, une adénotomie au laser... Envisagez des méthodes pour retirer les végétations adénoïdes plus en détail.

Ablation classique sans anesthésie

Dans la version classique de l'excision de prélèvement de tissu est assez rapide. Les parents sont souvent intéressés par la durée de la procédure. L'ensemble du processus de suppression ne prend pas plus de dix minutes. L'enfant est escorté au bureau, il s'assoit ou se couche sur un endroit préparé à l'avance (parfois debout).

Les plus jeunes enfants reçoivent un sédatif et un anesthésique est versé dans le nez. Ensuite, un objet incurvé est inséré dans la cavité buccale - adénotome. Le couteau est poussé vers le palais mou et le tissu non désiré est coupé. Les saignements après ces manipulations sont insignifiants. L'enfant est emmené dans la salle commune pour pouvoir se coucher et s'éloigner des effets de la drogue.

L'avantage de la méthode réside dans les actions rapides du médecin et dans la possibilité pour le petit patient de reprendre immédiatement une vie "active". Moins - le médecin ne voit pas la cavité buccale complètement et peut faire quelque chose de mal.

Ablation endoscopique

Le prélèvement endoscopique est utilisé si le tissu repousse après le retrait. Une caméra spéciale est insérée dans la bouche et diffuse l'image sur l'écran du moniteur. Le médecin voit alors l'image en entier. L'opération chez les enfants est généralement réalisée sous anesthésie générale. Le retrait endoscopique empêche la possibilité de récidive.

Adénotomie au laser

La coagulation (faisceau fixe) est sélectionnée avec une grande quantité de tissu et la vaporisation (élimination couche par couche des végétations adénoïdes) - avec un petit. L'opération au laser ne provoque pas de douleur, ne nécessite pas d'hospitalisation, le tissu après le processus est rapidement restauré. Le risque de complications est faible.

Adénotomie du rasoir (excision)

Pour couper les tissus, le médecin insère un scalpel ou un rasoir incurvé dans les voies nasales. Les Turunds sont insérés après l'opération. Les avantages de cette méthode sont les suivants: le médecin surveille le tissu en cours de coupe, les saignements sont minimes ou totalement absents, les complications surviennent rarement. C'est la version «classique» de l'élimination des végétations adénoïdes.

Méthode par ondes radio

Dans ce cas, l'opération est effectuée à l'aide de l'appareil Surgitron. Il a une buse spéciale (radio adenote). L'adénoïde est coupé en un seul mouvement, tandis que les vaisseaux sont cautérisés pour qu'il n'y ait pas de saignement. C'est une méthode moderne et techniquement avancée. La période de récupération après une telle opération est très courte.

Complications après chirurgie et récupération

La complication la plus courante après l'excision des végétations adénoïdes est un saignement. En règle générale, il est observé quelques heures après la dernière opération. Si du sang pénètre dans le tube auditif, il existe un risque d'otite. La possibilité d’apparition de conséquences dépend du professionnalisme et de l’attention du médecin.

Dans de rares cas, la température corporelle du patient augmente, mais elle ne dure pas longtemps. Entre autres choses, une nouvelle croissance de la végétation adénoïde peut se produire, mais ceci peut être évité si vous choisissez l'anesthésie et la méthode de retrait avec responsabilité.

La période postopératoire chez les enfants se déroule généralement sans gêne. L'œdème peut causer des problèmes respiratoires, mais peut être corrigé avec des gouttes nasales.

Contre-indications pour l'élimination des végétations adénoïdes

L'opération de suppression des végétations adénoïdes n'est pas accessible à tout le monde. Il est contre-indiqué dans les cas de tuberculose, d’inflammations infectieuses graves et de diabète décompensé. Il est également interdit de l'administrer à des patients souffrant de maladies du système cardiovasculaire et d'une maladie telle que la coagulation du sang. L'âge du patient peut être un obstacle: une intervention chirurgicale allant jusqu'à trois ans n'est pas souhaitable. Enfin, l’opération n’est pas réalisée pendant le premier mois suivant une vaccination.

Enlèvement des végétations adénoïdes chez les enfants: anesthésie générale ou locale

Beaucoup de parents ont peur quand un enfant a des végétations adénoïdes. Cependant, ne soyez pas nerveux dans ce cas, car les médecins ont inventé de nombreuses méthodes pour se débarrasser de la maladie. En règle générale, la maladie frappe le bébé entre 1,5 et 12 ans après les précédentes maladies des voies respiratoires supérieures - rougeole, scarlatine, grippe. Si les végétations ne guérissent pas à ce moment-là, des problèmes d’audition, de parole et même de capacités intellectuelles de l’enfant peuvent survenir.

En conséquence, développe une adénoïdite, qui apporte beaucoup d'inconfort et d'inconfort au bébé. Lorsque le traitement médicamenteux n’aide pas, le médecin supprime les végétations adénoïdes chez les enfants sous anesthésie générale. À cet égard, les médecins conseillent de reconnaître rapidement les symptômes des végétations adénoïdes et de consulter un spécialiste aussi souvent que possible. Les parents se posent toujours des questions dans de tels cas, comment les végétations adénoïdes seront-elles retirées des enfants et quelle anesthésie sera utilisée pour éliminer les végétations adénoïdes?

Indications pour l'élimination des végétations adénoïdes

Y a-t-il un besoin de chirurgie adénoïde? Parfois, la chirurgie n'est pas nécessaire, tout dépend des circonstances. Par exemple, si un enfant est atteint du premier degré de maladie, le médecin lui prescrit un traitement complet, comprenant une thérapie physique et une physiothérapie. Ce degré de la maladie est effectivement susceptible d'un traitement médical, il n'est donc pas nécessaire de l'éliminer.

Bien que les deuxième et troisième degrés présentent des signes et des symptômes plus graves: ronflement dans un rêve, problèmes respiratoires, parole nasale, écoulement de pus et de mucus par le nez, etc. En général, ces facteurs causent de graves dommages au corps de l’enfant. Plusieurs médecins l’examinent simultanément: un oto-rhino-laryngologiste, un immunologiste, un dentiste et un allergologue. De nombreux experts estiment que les végétations adénoïdes sont mieux traitées à un stade précoce de développement.

L'adénoïdite a ses propres indications pour une intervention chirurgicale. Mais les amygdales enflammées ne sont pas une raison pour prendre des instruments chirurgicaux, car avant l'opération, vous devez passer par de nombreux examens et ce n'est qu'après que le médecin a un exemple de solution.

L'élimination des végétations adénoïdes est effectuée avec les indications suivantes:

  1. Le nasopharynx dans les végétations adénoïdes est un bon terrain fertile pour les germes. À cet égard, le bébé souffre constamment de rhumes, notamment d'ARVI et d'ARI.
  2. Il existe des maladies respiratoires: pharyngite, laryngite et trachéite. Le pus pénètre dans les voies respiratoires, provoquant un processus inflammatoire.
  3. Quand l'amygdale grandit, la fonction de l'oreille moyenne est perturbée, une otite multiple apparaît.
  4. Toux persistante qui ne vit pas même après avoir pris le médicament. En règle générale, après la chirurgie, la toux disparaît.
  5. Education bronchite et pneumonie.
  6. Changer de visage, mordre.
  7. Résultats insatisfaisants du traitement médicamenteux.
  8. Vertiges, maux de tête, difficultés respiratoires, ronflements nocturnes, mauvais sommeil.
  9. L'enfant n'entend pas bien en raison de la présence d'adénoïdes envahis par la végétation.
  10. Changer le discours.

Il est important de savoir qu’au cours d’une intervention chirurgicale, un médecin peut enlever des végétations adénoïdes et amygdales. Mais cela se produit si l'enfant a une amygdalite purulente ou a des difficultés à mâcher et à avaler des aliments. Le fait est que ce processus ralentit en raison du tissu lymphoïde envahi.

Types d'anesthésie pour adénotomie

Le plus souvent, les médecins effectuent une opération sous anesthésie générale. L'anesthésie locale présente de nombreuses lacunes, notamment une violation de l'état psycho-émotionnel de l'enfant. De plus, l'anesthésie locale peut provoquer des cris, des pleurs et de la peur pendant la chirurgie. Dans de tels cas, les enfants sont désobéissants et essaient de faire appel au médecin de toutes les manières possibles.

En outre, l'anxiété de l'enfant effraie beaucoup les parents qui subissent une opération des adénoïdes bien effectuée. Le type d’outils et le sang conduisent les enfants à l’état de choc, même les sédatifs n’aident pas. Cependant, il existe aujourd'hui deux types d'anesthésie: locale et générale.

Malgré le fait que le médecin décide de manière indépendante de l'anesthésie, les parents peuvent exprimer leur opinion à ce sujet. De nombreux experts continuent de penser que l'anesthésie générale est préférable pour les bébés que l'anesthésie locale. Pendant l'opération, l'enfant dort et ne ressent rien. Avant une opération sous anesthésie générale, l'anesthésiste effectue une série de tests.

Avantages et risques possibles pour l'anesthésie générale

En ce qui concerne la méthode d'anesthésie, le médecin passe plusieurs étapes critiques. L'âge du patient est un facteur clé dans le choix de l'anesthésie. Par exemple, si un enfant n’a pas sept ans, une anesthésie générale est réalisée. Bien que dans chaque cas, le médecin décide de son côté.

Le principal avantage de l'opération sous anesthésie générale est l'absence de stress opérationnel chez l'enfant. Lors du retrait des végétations adénoïdes sous anesthésie générale, l’enfant ne ressent pas et ne voit pas le processus lui-même. Avant l'opération, l'anesthésiologiste sélectionne individuellement les médicaments destinés à l'anesthésie afin de ne pas nuire à la santé du bébé. Maintenant, ils développent des moyens peu toxiques et sans danger - esmerone, dormicum et diprivan.

Les avantages de l'anesthésie générale comprennent les facteurs suivants:

  1. Actions soignées du docteur.
  2. Comportement calme de l'enfant.
  3. Petit risque de saignement.
  4. Examen minutieux du nasopharynx.

Chez les enfants, la chirurgie sous anesthésie générale ne provoque pas beaucoup de peur et d’anxiété. Les enfants de plus de sept ans peuvent être opérés sous anesthésie locale. Bien entendu, même lorsque les végétations adénoïdes sont retirées sous anesthésie générale, des complications soudaines peuvent survenir. La proportion de risque est toujours présente, tout dépend des paramètres individuels de l'organisme. Cette question est résolue par l'anesthésiste.

Avantages et inconvénients de l'anesthésie locale

En ce qui concerne l'anesthésie locale, le médecin injecte en outre un médicament sédatif. De plus, le nez et la gorge sont traités avec de la lidocaïne afin que l'administration d'anesthésique ne provoque pas de douleur chez le bébé. En règle générale, la lidocaïne ou la novocaïne est injectée dans la région des amygdales. Le principal avantage de cette méthode est l'absence d'effets toxiques du médicament et l'élimination rapide de l'anesthésie.

Sous anesthésie locale, l'enfant voit et entend tout, c'est-à-dire qu'il est conscient. Parfois, même les enfants adultes ont peur - c'est normal. L'essentiel est que l'enfant se comporte calmement et ne soit pas irrité. Pour réduire le risque de stress, le médecin calme le bébé avant l'opération. Il convient de noter que les parents peuvent également influer de manière positive sur le comportement de l'enfant pendant l'opération, par exemple un soutien psychologique.

Les avantages significatifs de l'anesthésie locale comprennent deux facteurs: un prix bas et aucun effet secondaire. Le point négatif est l’imprévisibilité du comportement de l’enfant - la panique.

Se préparer à la chirurgie

Afin de procéder efficacement et efficacement à l'élimination des végétations adénoïdes chez l'enfant, le médecin effectue des actions préparatoires. Tout d'abord, le bébé doit passer une série de tests importants. Pour ce faire, vous devez vous adresser à un spécialiste et trouver un hôpital pour les tests douloureux:

  1. Test sanguin pour la coagulation.
  2. Diagnostic de l'urine.
  3. Tests de présence de vers.
  4. Détection des hépatites B et C.
  5. Test sanguin général.

Il est important que les parents sachent que tous les tests ont leur propre durée de vie - 10 jours seulement. Si, pendant ce temps, l'opération n'est pas effectuée, les données sur la santé de l'enfant seront considérées comme non pertinentes. Il convient également de rappeler qu'un spécialiste peut nécessiter des examens supplémentaires pour le type d'anesthésie - ECG et le niveau d'électrolyte. Si l'enfant a plus de 14 ans, la liste des analyses est complétée par la fluorographie et un document sur l'absence de syphilis.

Après avoir passé tous les tests, vous devez contacter votre pédiatre afin qu'il établisse un certificat d'absence de contact avec des personnes infectieuses. Ce document n'est valable que quelques jours. Le médecin doit également fournir une police d’assurance médicale pour l’enfant, SNILS et un certificat de naissance. Les parents devraient également avoir avec eux leurs documents: passeport, analyse de la syphilis, certificat de vaccination, fluorographie.

La procédure préparatoire prend 2 jours pour sélectionner les médicaments les plus efficaces. Avant l'opération, l'enfant est traité avec un antiseptique nasopharynx. En règle générale, pendant la journée, l'enfant ne doit pas manger d'aliments lourds, vous ne pouvez boire que de l'eau. Il est très important de consacrer un peu de temps au bébé, en lui expliquant que l'opération sera rapide et sans douleur. Les parents sont tenus d'installer l'enfant et de se préparer à l'opération.

Il convient de noter que le réseau compte de nombreux forums et portails, où parents et experts discutent des problèmes les plus urgents liés à la chirurgie adénoïde chez les enfants.

Caractéristiques et complications

Malgré le fait que le médecin décide de manière indépendante de l’élimination des végétations adénoïdes, les parents s’intéressent toujours à la manière de retirer les végétaux adénoïdes chez les enfants? L'opération s'appelle - adénotomie. Bien que ce ne soit pas la seule option pour se débarrasser de la maladie. Par exemple, il existe les méthodes suivantes: laser, méthode par ondes radio, microdebrder, etc. En outre, les médecins subdivisent l'enlèvement des végétations adénoïdes en plusieurs types:

  1. Enlèvement classique sans utilisation d'antiseptiques.
  2. Endoscopie.
  3. Adénotomie au laser.
  4. Adénotomie rasoir.
  5. Méthode par ondes radio.

Après le début de l'anesthésie, le médecin, à l'aide d'outils spéciaux, écarte sa bouche autant que possible. Ensuite, le spécialiste examine soigneusement la surface de la membrane muqueuse et élimine l'excès de tissu lymphatique. Les formations de brûlures ou le curetage peuvent être utilisés comme technique de retrait.

Le médecin effectue l'opération très rapidement, car cette procédure n'est pas une innovation dans la médecine moderne. Au stade final, le médecin arrête les saignements vasculaires. Pendant l'opération, un tube endotrachéal ou un masque respiratoire laryngé peuvent également être appliqués.

Lorsqu'un tube d'intubation est utilisé, les voies respiratoires sont les mieux protégées. Cependant, après le réveil, l'enfant peut ressentir des sensations désagréables. En outre, le bébé avant l'opération prend des médicaments inhalés et non inhalés. Selon les experts, les anesthésiques par inhalation, notamment le sévoflurane et l'isoflurane, favorisent l'élimination rapide de l'anesthésie. En même temps, tous les moyens doivent être minutieusement testés et testés, car le corps de l'enfant ne perçoit pas les drogues comme un adulte.

Les remèdes modernes sont non seulement rapidement éliminés du corps, mais aussi rapidement anesthésiés, sans provoquer d'effets secondaires. Habituellement, l'enfant revient à la vie après une anesthésie en quelques heures. L'enfant n'est pas immédiatement renvoyé à la maison, il est parfois surveillé par des professionnels.

Si l'enfant est retiré laser adénoïdes, appliquez une petite partie de l'anesthésie. En raison de ce processus va deux fois plus vite, le corps est opérationnel restauré. Le fait est que de fortes doses de médicaments peuvent entraîner un risque de surdose d'antiseptiques, qui sont lourdes de conséquences - une violation du système cardiovasculaire, du système nerveux et le développement d'une hypoxie.

L'enfant est autorisé à marcher et à se lever après 4 heures de repos. Aussi, à la discrétion du médecin, sont autorisés à prendre de la nourriture légère et de l'eau. La période postopératoire comprend de nombreuses conditions: réduction de l'activité physique, exclusion des aliments épicés et des sucreries, évitement des patients infectés.

En plus des médicaments individuels, il est conseillé au médecin de prendre un complexe de vitamines et de minéraux.

Contre-indications

Quel que soit le type d'anesthésie, un enfant peut avoir des problèmes de santé. Pour éviter des problèmes à l'avenir, le médecin identifie les contre-indications à l'enfant pour l'anesthésie.

Il est très important que votre enfant apprenne la présence de maladies chroniques. Si l'exacerbation est déterminée, il n'est pas recommandé de retirer les végétations adénoïdes sous anesthésie générale. À cet égard, l'opération est transférée à un autre terme.

Dans ce cas, il est nécessaire d’attribuer certaines contre-indications à une intervention chirurgicale sous anesthésie générale:

  1. Hypertrophie aiguë.
  2. Maladies infectieuses.
  3. Rachitisme
  4. Problèmes de respiration.
  5. Pyoderma.
  6. L'hypermie.
  7. Autres maladies.

Les parents devraient décider à l'avance du médecin et de la clinique où l'opération sera effectuée. Il est très important que les mêmes spécialistes choisissent le dosage et les préparations. Ainsi, vous pouvez éviter des problèmes avec la santé du bébé. Un autre facteur favorable à l'opération est l'humeur de l'enfant et la bonne humeur.

Les parents doivent se souvenir des recommandations du médecin et de la phase préparatoire appropriée. Si tout est fait selon les règles, l'opération sera rapide et sans douleur.

4 méthodes chirurgicales les plus sûres pour enlever les végétations adénoïdes chez les enfants

Beaucoup de parents connaissent une croissance adénoïde, mais peu comprennent ce que ce terme signifie. Encore plus de questions pour les mères et les pères se posent lorsque le médecin recommande de retirer les végétations adénoïdes. Bien sûr, toute opération dans l’enfance est un test sérieux pour le corps du bébé et pour le système nerveux des parents. Mais parfois, le traitement chirurgical est le seul bon choix.

La décision finale - accepter l'opération ou poursuivre le traitement conservateur - est prise par les parents. Ils doivent comprendre à quoi ils doivent faire face, à quoi s'attendre de l'opération et quand ils peuvent être retardés, et quand ils doivent immédiatement consulter un médecin. Surtout qu'il y a des indications claires pour l'opération.

Quels sont les végétations adénoïdes

Dans la cavité buccale et le nasopharynx se trouvent des amas de tissu lymphoïde - amygdales. L'anneau lymphatique pharyngé est composé de 6 amygdales, dont la fonction principale est de protéger. Étant sur le chemin de l'air inhalé, les amygdales protègent le corps de l'entrée d'agents infectieux.

Il arrive que des rhumes fréquents entraînent une diminution de la fonction du tissu lymphoïde et que l’amygdale se développe. Les amygdales les plus connues sont les palatines et leur inflammation est appelée amygdalite ou mal de gorge. Pour la détection de l'élargissement des amygdales palatines palatines ne nécessitent pas d'examen spécial. Pour poser un diagnostic, le pédiatre doit simplement regarder dans la bouche de l’enfant.

La situation avec les végétations adénoïdes est plus compliquée, car les végétations adénoïdes sont la prolifération d’une seule amygdale située dans le nasopharynx. Voir l'état pathologique de l'amygdale pharyngienne sans miroirs spéciaux est impossible. Mais les symptômes des végétations adénoïdes sont très spécifiques, les parents eux-mêmes peuvent soupçonner la maladie.

Comment identifier les végétations adénoïdes chez les enfants?

Il est facile de deviner la croissance des amygdales pharyngiennes. Il suffit d’être attentif à l’enfant et de connaître les principaux symptômes des végétations adénoïdes chez l’enfant.

L'amygdale élargie empêche le libre passage de l'air, le bébé a du mal à respirer par le nez. La congestion peut se produire sur le fond du nez qui coule, écoulement séreux abondant ou sans manifestations catarrhal.

La maladie entraîne une détérioration de la membrane muqueuse du nez, des arcades palatines et de la concha. Il y a souvent une rhinite, une sinusite, qui est difficile à guérir.

Un apport insuffisant en oxygène affecte la qualité du sommeil, le bébé ne dort pas bien et les cauchemars en souffrent souvent. Le matin, le bébé se réveille irrité et morose, l’état général de l’enfant est perturbé. Il y a des ronflements, des changements respiratoires, des attaques de suffocation associées à la rétraction de la racine de la langue.

Souvent, les parents sont attentifs au changement de la voix de l'enfant, le bébé commence à avoir des crises nasales.

Le tissu lymphoïde envahi ferme l'ouverture du tube auditif, l'audition du bébé se détériore. Il y a une douleur dans l'oreille, il y a des signes d'otite.

En cas d'infection sur le tissu envahi, une adénoïdite survient. L'inflammation des végétations adénoïdes entraîne une augmentation de la température corporelle, une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques et une intoxication.

Avec un long processus, le développement du tissu osseux du visage est altéré, la mâchoire inférieure est étendue, la morsure est cassée. L'enfant s'habitue à garder la bouche entrouverte, il y a un visage de type "adénoïde". Lorsque le traitement est commencé à l'heure, ces changements peuvent être inversés. Si le traitement n'est pas prescrit à temps, l'enfant reste pour toujours avec les conséquences des végétations adénoïdes.

Le bébé est constamment en manque d'oxygène, ce qui se reflète dans l'état général et le bien-être de l'enfant. Les enfants souffrent souvent d'anémie, de problèmes d'appétit.

  • La détérioration de l'état général de l'enfant.

Le manque constant d'oxygène se manifeste par la fatigue, les jeunes enfants ralentissent le rythme du développement.

Degrés adénoïdes chez les enfants

En examinant l'enfant, le médecin explique comment l'élargissement de l'amygdale pharyngée et indique le degré d'adénoïde dans le diagnostic.

L'amygdale pharyngienne est agrandie modérément, l'enfant ne ressent pas de gêne pendant la journée. Les premières manifestations surviennent la nuit lorsqu'il y a des signes d'insuffisance respiratoire.

L'amygdale est élargie de manière significative, couvrant 2/3 de la hauteur des voies nasales. Les manifestations de la maladie augmentent, la respiration est perturbée jour et nuit, le ronflement apparaît. L'enfant garde souvent sa bouche entrouverte.

La formation élargie ferme presque complètement le flux d'air dans le nasopharynx. Le bébé respire la bouche ouverte, l'air n'entre que par la cavité buccale.

La chirurgie est-elle nécessaire?

Une augmentation significative de l'amygdale entraîne de graves complications affectant la santé et la qualité de vie de l'enfant. Mais que ce soit pour enlever les végétations adénoïdes de l'enfant ou peut faire face à un traitement conservateur?

Partout dans le monde, il existe des indications claires pour l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants.

Les indications pour l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants sont les suivantes.

  • Respiration nasale difficile.
  • Troubles du sommeil, modification de la respiration la nuit, essoufflement, ronflement.
  • Déficience auditive, épisodes répétés d'otite.
  • Sinusite, exacerbations fréquentes de la maladie.
  • Altération des os du crâne facial, type de visage "adénoïde".

Lorsque vous décidez de retirer des végétations adénoïdes à un enfant, faites attention à sa respiration. Si le bébé a des accès de souffle court, retarder l'intervention devient dangereux pour la santé.

Un oto-rhino-laryngologiste vous aidera à choisir le bon traitement, en tenant compte de l'âge de l'enfant, de son état clinique et de l'examen visuel des végétations adénoïdes. En examinant les végétations adénoïdes et en décidant s'il convient de les retirer à l'enfant, le médecin évalue l'état de l'amygdale pharyngée.

Si, lors de l'examen des amygdales, le médecin attire l'attention sur le gonflement, la présence de pus et de mucus, signes d'inflammation, l'opération doit être différée. Retour à cette question suit après la disparition des signes d'inflammation.

Quand est-il préférable de retirer les végétations adénoïdes chez un enfant?

Pour obtenir de bons résultats, vous devez sélectionner avec soin le temps nécessaire pour retirer les végétations adénoïdes du nez de l'enfant. Cette opération est effectuée conformément au plan, ce qui signifie que vous devez choisir le moment où l'enfant n'est pas malade. Vous ne devez pas accepter l'intervention si les miettes montrent des signes de rhinite, exacerbation de maladies chroniques.

Comme les enfants sont malades depuis longtemps, il est difficile de choisir le bon moment pour l'opération. Souvent, la période de santé absolue du bébé tombe sur les mois d'été.

À quel âge les enfants enlèvent-ils les végétations adénoïdes?

L'efficacité de l'opération est grandement influencée par l'âge de l'enfant. Il n'est pas nécessaire de pratiquer l'opération chez un enfant de moins de 2 ans, car l'amygdale pharyngée contient du tissu lymphoïde et constitue le système de défense immunitaire de l'organisme.

L'amygdale nasopharyngée atteint sa taille maximale entre 3 et 7 ans. À cet âge, des épisodes répétés de la maladie sont possibles.

Chez les enfants de plus de 7 ans, l'activité du tissu lymphoïde est considérablement réduite et le risque de réapparition de la maladie est réduit.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants

L'une des raisons de l'apparition des végétations adénoïdes sont les infections d'origine bactérienne et virale. Un traitement rationnel approprié des infections respiratoires contribue au développement inverse de l’amygdale élargie. Si l'enfant est malade pendant longtemps et souvent, l'amygdale n'a tout simplement pas le temps de revenir à une taille normale.

Pour le traitement des végétations adénoïdes doivent être abordés dans un complexe. Les médecins recommandent de prendre des médicaments en association avec de la physiothérapie. Souvent nommé gouttes vasoconstricteurs, lavage nasal, agents antimicrobiens. De procédures de physiothérapie recommandées OVNI, UHF, électrophorèse.

En cas d'adénoïdite d'étiologie allergique, l'utilisation des antihistaminiques a un bon résultat. Avec l’aide de médicaments anti-allergiques, le gonflement est réduit, l’amygdale prend une taille normale.

Si les végétations adénoïdes ont considérablement augmenté et interfèrent avec la vie normale, la question du traitement chirurgical de la maladie. Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe certaines contre-indications à l'élimination des végétations adénoïdes (adénotomie).

Contre-indications à l'adénotomie

  • Maladies infectieuses.

L'adénoïdite aiguë, l'amygdalite, la rhinite ou l'exacerbation de toute maladie chronique nécessitent un délai chirurgical.

  • Épidémies de maladies infectieuses.

Vous ne devriez pas effectuer l'opération au milieu de maladies infectieuses, la grippe. Il est conseillé d'attendre un meilleur moment pour la procédure.

  • Moins d'un mois après la vaccination.

Pour une adénotomie, il est préférable de choisir le moment où le corps de l'enfant est prêt à résister à la charge accrue que lui impose le système immunitaire. La période post-vaccination n'est pas le meilleur moment pour une intervention chirurgicale.

Toute maladie maligne, en particulier les maladies du sang, constitue une contre-indication sérieuse au traitement chirurgical.

Il est nécessaire de reporter l'intervention si le bébé présente des manifestations d'allergies.

Façons d'éliminer les végétations adénoïdes chez les enfants

Au moment de choisir un traitement chirurgical, les parents devraient décider de la méthode d’enlèvement du tissu lymphoïde. De nos jours, en plus de la chirurgie traditionnelle, il existe d'autres moyens d'intervenir pour retirer les végétations adénoïdes. Un oto-rhino-laryngologiste peut être en mesure de vous aider dans ce choix, qui suggérera le meilleur moyen pour l'enfant.

Opération classique

Une telle opération a généralement lieu sous anesthésie locale. Le médecin saisit le tissu envahi avec un scalpel spécial en forme d'anneau et le coupe. La durée de l'intervention est courte - jusqu'à 10 minutes, mais les inconvénients de cette méthode sont évidents.

Inconvénients de la méthode:

  • l'excision est pratiquée presque à l'aveuglette et nécessite donc une grande précision et le professionnalisme du médecin traitant;
  • syndrome de douleur prononcé;
  • risque de saignement;
  • Comme l'opération est anesthésiée sous anesthésie locale, les risques de traumatisme psychologique sont élevés.

Plus méthode:

  • bas prix, la méthode est disponible pour tout le monde à tout âge.

Ablation endoscopique des végétations adénoïdes chez les enfants

L'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants à l'aide d'un endoscope est une méthode moderne qui élimine efficacement le problème.

Les avantages de la méthode sont les suivants.

Pendant l'intervention, le bébé dort et ne ressent pas la douleur, oublie rapidement l'opération. Les méthodes modernes d’anesthésie ont une courte durée d’action: au bout de quelques heures, il n’ya plus aucune trace d’anesthésie.

Pendant la chirurgie, le médecin a la possibilité de surveiller l’intervention, d’éliminer les saignements de tissu. Le risque d'élimination incomplète des végétations adénoïdes est réduit, la fréquence des rechutes et des recroissances diminue.

  • Sortie rapide de l'hôpital.

En l'absence de complications, l'enfant est renvoyé à la maison 3 à 5 jours après la procédure.

Inconvénients:

  • coût d'exploitation élevé.

Enlèvement au laser des végétations

Pour cette opération, un scalpel laser spécial est utilisé. Lorsqu'il est exposé à un scalpel, le tissu est chauffé et détruit.

Les avantages sont les suivants.

Même les petites croissances peuvent être enlevées.

Le laser a des propriétés désinfectantes, détruit les microbes pathogènes, ce qui est la prévention des complications infectieuses.

  • Risque minime de saignement.

Le laser «ferme» instantanément les vaisseaux sur le site de l'incision, aucun fonds supplémentaire n'est nécessaire pour prévenir les saignements.

Le faisceau laser détruit instantanément les cellules nerveuses sur le site de l'incision, évitant ainsi toute douleur prononcée.

Après une journée, l'enfant peut commencer ses activités habituelles et après 2 à 4 semaines, l'amygdale est complètement guérie.

Inconvénients:

  • Si la croissance est nettement significative, le traitement au laser peut ne pas suffire. Dans de tels cas, recours à un retrait classique ou endoscopique;
  • coût de fonctionnement.

Cryothérapie des végétations adénoïdes chez les enfants

La cryothérapie, ou élimination des végétations adénoïdes avec de l'azote liquide, est un moyen moderne et pratiquement indolore de se débarrasser des petites excroissances. L'opération chez les enfants est simple. En position assise, un tube spécial est inséré dans la bouche de l’enfant et est soulagé des végétations adénoïdes.

Les avantages de la méthode sont les suivants.

L'azote liquide gèle les cellules nerveuses et obstrue les vaisseaux sanguins afin que les enfants puissent facilement subir une intervention chirurgicale.

  • Courte durée de la procédure.

La durée d'exposition à l'azote liquide pendant 2-3 secondes, la manipulation est répétée plusieurs fois avec un intervalle de 1-2 minutes.

Après la manipulation, le médecin examine la membrane muqueuse de l'enfant et la libère à la maison. La guérison complète de l'amygdale dure 2 à 4 semaines.

Inconvénients:

  • incapacité à utiliser de gros végétaux adénoïdes;
  • coût de fonctionnement.

Période de récupération

La rapidité avec laquelle l'enfant reviendra à la normale après l'opération dépend du type d'opération, de la taille des végétations adénoïdes et de la résistance du corps à l'enfant. Tous les patients reçoivent des recommandations grâce auxquelles le processus de guérison est plus rapide.

Les recommandations après l'opération sont les suivantes.

Si l'opération est pratiquée de manière classique ou endoscopique, vous devez rester au lit le premier jour après la procédure. La marche est autorisée quelques jours après l’opération et la maternelle ou l’école a lieu au moins une semaine plus tard. L'activité physique est limitée à 2 semaines après l'intervention.

Ne pas oublier le nettoyage quotidien des dents 2 fois par jour. Pour compléter l'hygiène de la bouche et de la gorge, il faut rincer avec une solution désinfectante après un repas. Le lavage des voies nasales avec une solution saline est autorisé 2 à 3 jours après l'intervention.

  • Évitez les températures extrêmes.

Si l'opération a eu lieu pendant la saison froide, vous devez éviter le séjour prolongé de l'enfant au froid. Inhalation thermique interdite, bassins de visite, saunas, bains.

Il est nécessaire d'éviter les produits susceptibles de blesser la délicate membrane muqueuse après une intervention chirurgicale. Il est recommandé de ne prendre que des aliments liquides et mous, sous forme de chaleur. Parfaitement pas doux soupes, céréales, légumes cuits à la vapeur. Certains experts recommandent de manger des aliments froids, de la glace, le 2-3e jour après le traitement. Cela contribue à la guérison rapide des plaies.

Conclusion

Adénoïdes - une maladie très fréquente chez les enfants fréquemment malades. La question de savoir s'il faut enlever les végétations adénoïdes et comment le faire au mieux se pose chez de nombreux parents. Il est décidé par un oto-rhino-laryngologiste de décider individuellement si un traitement chirurgical est nécessaire ou si l'utilisation de médicaments peut être supprimée.

Parfois, le retard de l’intervention a des conséquences graves, il peut être dangereux pour la vie des miettes. L'élimination rapide des végétations adénoïdes chez les enfants est une garantie de santé et de sécurité.

Comment se passe l'opération pour enlever les végétations adénoïdes chez les enfants, ça fait mal?

Un nombre considérable de parents doivent faire face à la croissance adénoïde chez un enfant. Le retrait des végétations adénoïdes chez les enfants est préoccupant, car toute opération à cet âge est lourde de complications, mais dans certains cas, il n’ya pas d’autre issue.

Quels sont les végétations adénoïdes et leurs causes chez les enfants?

Dans la cavité buccale et le nasopharynx, il y a 6 amygdales, chacune ayant une fonction protectrice, empêchant les agents infectieux de pénétrer dans le corps. Les rhumes fréquents peuvent entraîner une diminution de cette fonction et la croissance simultanée de l'amygdale. Les adénoïdes sont la prolifération d'une seule amygdale située dans le nasopharynx.

Reconnaître cette pathologie sans l'utilisation de miroirs spéciaux n'est pas possible, mais elle présente des manifestations spécifiques en raison desquelles la maladie est difficile à ne pas remarquer.

Symptômes de la maladie

Pour identifier la croissance de l'amygdale pharyngée, il suffit de faire attention à la santé de l'enfant.

Parmi les principaux symptômes sont les suivants:

  1. Changement de voix. L'enfant commence à nasiller, la voix devient malsaine.
  2. Congestion nasale. En raison de l'augmentation de l'amygdale, le flux d'air est ralenti, il devient difficile pour l'enfant de respirer par le nez.
  3. Nez qui coule Une des complications menant à la rhinite et à la sinusite.
  4. Audience diminuée. Le tissu lymphoïde en expansion peut bloquer partiellement le tube auditif, provoquant des symptômes d'otite.
  5. Perturbation du sommeil L'enfant dort mal et avec anxiété: le matin, il devient exceptionnellement capricieux et irrité. Attaques de suffocation et de ronflement causées par la rétraction de la racine de la langue.
  6. Hypoxie chronique. L'enfant lui-même peut ne pas reconnaître ce symptôme, mais il y aura un manque constant d'oxygène de côté, ce qui entraînera des problèmes d'appétit et parfois d'anémie.
  7. Changement de visage. Si le processus pathologique dure longtemps, il peut y avoir une perturbation dans le développement du tissu osseux du visage, l'occlusion change. Si le traitement est commencé à l’heure, ces changements sont réversibles, mais dans les cas avancés, les conséquences demeurent à vie.
  8. Adénoïdite Une adénoïdite peut se développer si le corps est exposé à une infection pendant la croissance du tissu. La température corporelle augmente, la taille des ganglions lymphatiques augmente.

Méthodes d'élimination des végétations adénoïdes

La nécessité d'une intervention chirurgicale dépend du degré de négligence de la maladie et des indicateurs individuels qu'un spécialiste peut évaluer. Si le problème est remarqué à temps, il est possible de prescrire un traitement conservateur avec l'utilisation de médicaments.

Médicaments

Si les végétations ne recouvrent qu’une petite partie du vomer et que la respiration de l’enfant est légèrement difficile, il s’agit souvent d’une méthode de traitement assez conservatrice. Sur la recommandation du médecin, des immunomodulateurs sont en cours de lavage et de gargarisme avec des solutions salines. Si ces mesures ne suffisent pas, des antibiotiques (céphalosporines, macrolides) sont prescrits.

Parallèlement à la prise de médicaments, on effectue un rinçage à l'eau de mer, des solutions de soude ou de la «furaciline».

Par chirurgie

Si la maladie a un deuxième ou troisième degré de gravité, recourir à une intervention chirurgicale. Les variantes des méthodes seront discutées ci-dessous, le choix dépend du degré de la maladie, de la clinique sélectionnée et de la situation individuelle.

Méthodes folkloriques

Le meilleur des moyens traditionnels de traiter les végétations adénoïdes aux premiers stades de la maladie consiste à laver avec des solutions salines faciles à préparer vous-même. 1 tasse d'eau bouillie tiède est pris 1 c. sel ou 0,5 c. sel de mer. La solution est soigneusement mélangée afin que les cristaux de sel n'endommagent pas la membrane muqueuse de la gorge. Pour les lavages, vous pouvez utiliser un aspirateur, une pipette ou une seringue.

Une autre méthode éprouvée consiste à instiller dans le nez du jus d'aloès ou de kalanchoe fraîchement pressé. Pour faciliter l’utilisation, les coton turquoise peuvent être trempés dans du jus et injectés pendant 10 à 15 minutes dans les voies nasales.

Quand la chirurgie est indiquée

La nécessité d'une intervention chirurgicale dépend du degré de la maladie. Il est donc important d'identifier la pathologie à temps. Immédiatement après la découverte de la croissance d’adénoïdes, il est impératif de consulter un médecin qui peut dire avec certitude s’ils doivent être retirés et à quel âge une méthode particulière peut être appliquée. Peut-être un spécialiste recommandera-t-il une intervention au laser, dans laquelle l'enfant ne sera pas blessé, et la probabilité de réapparition de la maladie sera faible.

Si nous parlons du deuxième degré de la maladie (les végétations adénoïdes recouvrent les 2/3 de l'ouverture), la décision quant à la nécessité d'une intervention chirurgicale est prise en fonction de l'état du patient. Au troisième degré, les végétations adénoïdes sont nécessairement éliminées, car elles ferment presque complètement le vomer et ne permettent pas à l'enfant de respirer normalement avec le nez. Dans ce cas, il respire constamment par la bouche, ce qui se remarque facilement sur les lèvres desséchées et gercées.

C'est important! Lorsqu'une croissance d'adénoïdes est détectée chez un enfant, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible et de déterminer s'il convient de les supprimer.

Si les parents s'inquiètent de l'âge auquel une telle opération peut être pratiquée et si elle est douloureuse, un spécialiste vous aidera. À présent, les plus petits enfants le font, notamment en utilisant un équipement laser moderne.

Il est important de clarifier comment les végétations adénoïdes sont éliminées dans la clinique sélectionnée, car la méthode classique d'intervention est aujourd'hui considérée comme obsolète. En cas de rhinite, les voies nasales sont pré-lavées pour que la procédure soit complétée avec un minimum de gêne pour l'enfant.

Se préparer à la chirurgie

Avant l'opération, un examen complet est effectué. Il comprend un examen par un pédiatre, des analyses de sang et d'urine, un coagulogramme et un ECG. La veille de l'opération, vous devez refuser de manger à partir de 18h, vous ne pouvez même pas boire de l'eau le matin.

Il existe 3 contre-indications absolues à la chirurgie:

  • des anomalies des vaisseaux pharyngés;
  • le cancer;
  • troubles de la coagulation.

L'opération n'est pas effectuée dans le mois qui suit la vaccination et pendant la période de maladies infectieuses aiguës, que la maladie soit apparue en été ou en hiver. Le choix du type d'anesthésie dépend de la durée de l'intervention.

Le type d'anesthésie dépend non seulement de l'image individuelle de la maladie, mais également de l'âge du patient. L’opération sous anesthésie générale est pratiquée chez des enfants de moins de 7 ans. Les médicaments modernes de haute qualité sont non toxiques et ne causent pas de complications, même pendant l’enfance.

L'anesthésie par voie trachéale est un type d'anesthésie générale qui introduit un tube endotrachéal qui permet un accès complet et sûr aux adénoïdes. Le principal inconvénient de cette méthode est qu’après l’anesthésie, l’enfant récupère plus longtemps et se sent un peu moins bien.

L’opération sous anesthésie locale est pratiquée chez des enfants de plus de 7 ans. Une solution anesthésique est pulvérisée dans le nasopharynx, un sédatif est injecté par voie intramusculaire et une solution anesthésique à faible concentration est injectée directement dans le tissu adénoïde. Pendant l'opération, l'enfant est conscient, la procédure est donc plus rapide.

Méthodes d'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes

Au total, il existe 5 façons de supprimer les végétations adénoïdes:

  1. Méthode chirurgicale classique. Les végétations adénoïdes sont retirées au scalpel sous anesthésie locale ou générale. Or, cette coupure est rarement utilisée, car elle est l’une des plus traumatisantes et douloureuses.
  2. Méthode par ondes radio. Dans ce cas, on utilise un dispositif spécial qui agit sur les adénoïdes par ondes radio et exclut les excroissances enflammées avec un risque minimal de perte de sang.
  3. Thérapie au laser Cette méthode étant l’une des plus modernes et des plus efficaces, de nombreuses cliniques le préfèrent. Dans ce cas, le scalpel est remplacé par un rayon laser et l’opération se déroule le plus doucement possible sans nuire à la psyché de l’enfant.
  4. Endoscopie. L'élimination des végétations adénoïdes par endoscopie ou adénoïdectomie au moyen d'un rasoir est la méthode la plus sûre et la plus fiable. Une telle opération est réalisée sous anesthésie complète avec une perte de sang minimale. Souvent, la méthode est associée à une thérapie au laser et à un traitement par ondes radio. Cette combinaison permet le traitement le plus complet de la zone opérée, ce qui élimine pratiquement le risque de rechute.
  5. Méthode au plasma froid. Il est considéré comme le moyen le plus progressif de combattre les végétations adénoïdes. Ils sont éliminés par cautérisation avec du plasma froid, la procédure est pratiquement indolore et ne prend pas plus de 10 minutes.

Opération classique

La méthode traditionnelle d'excision des végétations adénoïdes est une opération brève au cours de laquelle les végétations adénoïdes sont extraites à l'aide d'un scalpel spécial, ce qui ne prend pas plus de 2 à 5 minutes. Son principal inconvénient est que le médecin ne voit pas la zone traitée, il peut donc endommager accidentellement des tissus sains ou ne pas éliminer complètement les végétations adénoïdes envahies, ce qui entraînerait une rechute.

Adénotomie par plasma froid

La méthode de retrait du plasma froid en Russie est utilisée depuis un peu plus de 15 ans. Une fois correctement effectué, il ne provoque pas de complications ni de pertes de sang, il vous permet d'éliminer même les végétations adénoïdes incrustées dans la région nasale. Lors du choix de cette méthode d’intervention, vous devez prendre en considération le professionnalisme du médecin, des actions inaptes pouvant entraîner des lésions des tissus sains et des complications.

Adénomectomie endoscopique

L'équipement endoscopique vous permet d'éviter les erreurs médicales, ce qui est très probablement le cas lors de l'excision classique d'adénoïdes. L'endoscope est inséré dans le passage nasal et vous permet de contrôler l'opération.

En Savoir Plus Sur La Grippe